referencer site web - referenceur gratuit -

Le faux témoignage

Le faux témoignage et le refus de témoigner

Le faux témoignage : «faux» signifie ici : mensonger. Le faux témoignage compte parmi les plus grands des grands péchés, comme lorsque quelqu’un témoigne auprès du juge que Untel a volé alors que c’est un mensonge.

Allah a dit :

Coran 22.30 : [Evitez les propos mensongers !]

Coran 17.36 : [N'affirme rien dont tu ne sois sûr !]

Coran 50.18 : [Il ne prononce aucune parole sans avoir auprès de lui un observateur prêt à l'enregistrer.]

Coran 25.72 : [Ceux qui ne portent pas de faux temoignages...]

Coran 89.14 : [Ton Seigneur est aux aguets.]

 Selon Abou Bakra , le Prophète a dit : « Voulez-vous connaître les pires des péchés capitaux ? » - « Oui, répondirent-ils. » - « C'est, reprit le Prophète, l'associationnisme et la rupture des liens de parenté. » Le Prophète était alors appuyé sur le bras ; il se redressa brusquement et dit : « Et le faux témoignage ! » Il le répéta tant que nous dîmes : « Si seulement il n'en avait rien dit ! » [Bukhari et Muslim]

Le Prophète sallallahou ^alayhi wa sallam a dit :

عَدَلَتْ شَهَادَةُ الزُّورِ الإِشْرَاكَ بِاللهِ

(^adalat chahadatou z-zouri l-‘ishraka bi l-Lah) [rapporté par Al-Bayhaqiyy]

qui signifie que le faux témoignage est comparable au fait d’adorer autre que Allah, c’est-à-dire qu’il lui ressemble du point de vue de la gravité du péché qui en résulte. Cependant, cela ne signifie pas que celui qui le commet sort de l’Islam, mais cela signifie qu’il a commis un très grand péché.

le faux témoignage est interdit en Islam, de même sa dissimulation en cas de besoin n'est pas permis. Il appuie son opinion sur le passage suivant du Qour'aane:

Photobucket

"Et ne cachez pas le témoignage : quiconque le cache a, certes, un cœur pécheur." (Sourate 2 / Verset 283)

Par ailleurs, Aboû Moûssa (radhia Allâhou anhou) rapporte les propos suivants du Prophète Mouhammad (sallâllâhou alayhi wa sallam):

"Celui qui dissimule un témoignage alors qu'on l'invite à l'exprimer est comparable à celui qui donne un faux témoignage." (Djam'oul Fawâïd)

"Ô les croyants ! Observez strictement la justice et soyez des témoins (véridiques) comme Allah l'ordonne, fût-ce contre vous mêmes, contre vos père et mère ou proches parents. Qu'il s'agisse d'un riche ou d'un besogneux, Allah a priorité sur eux deux (et Il est plus connaisseur de leur intérêt que vous). Ne suivez donc pas les passions, afin de ne pas dévier de la justice. Si vous portez un faux témoignage ou si vous le refusez, [sachez qu'] Allah est Parfaitement Connaisseur de ce que vous faites."

(Sourate 4 / Verset 135)


Le faux témoignage [2/2] par Bobby-Gold

Au cas où une personne est convoquée pour témoigner dans une affaire où s’il s’agit du droit d’un autre, et que s’il témoigne, le droit sera rendu à qui de droit, et s’il s’abstient, le droit en question sera perdu, alors, dans ce cas, il lui est obligatoire de témoigner et de patienter ; et si sa présence nécessite des frais, c’est donc à celui en faveur de qui il témoigne d’assumer ces frais.

Il est interdit de cacher un témoignage parce qu’Allah le Très-Haut dit :

« Et que les témoins ne refusent pas (de témoigner) quand ils sont appelés »[1],

c’est-à-dire qu’ils ne s’abstiennent pas de témoigner ou d’en assurer la responsabilité. S’il y a des biens personnels à protéger, alors, cacher le témoignage est interdit. Allah le Très-Haut dit :

« Et ne cachez pas le témoignage ; quiconque le cache, a certes un cœur pécheur. »[2]

c’est-à-dire qu’il s’est chargé de péchés, il mérite une poursuite.


e6un7



http://islammedia.free.fr/Pages/ryadh_salihin/263.htm

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site