photo banniere1.gif
referencer site web - referenceur gratuit -

Le Pèlerinage à la Mecque : Qu'est ce que l'Ihrâm ou la sacralisation ?

L'ihram est un terme arabe lié au hajj : tout au long du pèlerinage, le pèlerin doit être en état d'ihram (arabe : إحرام [iḥrām], état de consécration rituelle; sacralisation; vêtement de pèlerinage). L'ihrâm symbolise l'entrée dans l'univers sacré.

Le pèlerin doit se soumettre à une purification physique complète, grandes ablutions et à une certaine hygiène de vie.

En premier lieu, il faut devenir pur. Pour cela, il faut accomplir les étapes suivantes:
Entrer dans le territoire du pèlerinage faire le lavage rituel sous la douche ou le lavage de tout le corps (ghusl).

Pendant la période de sacralisation sont interdits :
Mariage, proposition de mariage.
Courir ou participer à des concours de course.
Couvrir la tête pour les hommes.
Couper les cheveux et les ongles.
Se parfumer.
Chasser le gibier. 1


A la fin du pèlerinage et pour sortir de cet état de sacralisation, le pèlerin (homme) devra se couper les cheveux ou mieux se raser le crâne, la femme devra se faire raccourcir les cheveux. Le pèlerin devra en outre quitter son costume de pèlerinage.

Les différences de comportement entre l’homme et la femme:les 10 cas

Ihrâm recommandé chez l'homme
Ihrâm recommandé chez l'homme
Les hommes doivent porter un habit composé de deux pièces d'étoffe blanche, non cousues, dans lesquelles les pèlerins s'enroulent, en prenant soin de libérer l'épaule droite. De plus, leur tête et leur visage ne doivent pas être recouverts.

Ce qui est indiqué pour les hommes

Couverture de la tête : Interdiction de se couvrir la tête (ni chapeau ou autre couvre chef) dès la sacralisation.

Rasage des Cheveux : Fortement recommandé le jour de la tabaski.

Nature des habits au moment de la sacralisation : Interdiction de porter quelque habit cousu que ce soit ni de s’envelopper le corps (daganoul mou soll lu ko mour).

Port de chaussures : Interdiction de porter des bottes.

Talbiya (labbeykal lahouma labayk…..): Talbya (Labbeyka…) à haute voix mais sans crier.

Tawaafoul qhoudoomn (tawaaf d’arrivée à la Mecque): Faire les 3 premiers tours du tawaaf au pas«de charge» ou marche accélérée (niouk).

Parcours Safaa ak Marwa : Ici aussi en pressant le pas pour l’homme au niveau du passagedélimité par les 2 lumières vertes.

Arafat : Possibilité de rester debout ou sur une monture.

Tawaaf de la kaaba : les hommes doivent faire le tawaaf le plus prés possible de la kaaba.

Monticules de Safaa et Marwa : Possibilité de monter sur les monticules de Safaa et de Marwa

Les différences de comportement entre l’homme et la femme :les 10 cas

Ihrâm recommandé chez la femme
Ihrâm recommandé chez la femme
Les femmes ont le droit de porter des habits couvrant tout le corps mais elles ne doivent pas recouvrir leurs mains et leur visage.

Ce qui est indiqué chez les femmes:

Couverture de la tête: Obligation de se couvrir la tête (moûr bopam).

Rasage des Cheveux: Couper uniquement le bout des cheveux ( une petite touffe).

Nature des habits au moment de la sacralisation: Autorisation de porter des habits cousus et de s’envelopper tout le corps.

Port de chaussures : Bottes autorisées.

Talbiya (labbeykal lahouma labayk…..): Talbya à voix basse.

Tawaafoul qhoudoom (tawaaf d’arrivée à la Mecque) : Marche normale pour la femme.

Parcours Safaa ak Marwa : Rythme normal pour la femme.

Arafat : Rester assise à même le sol.

Tawaaf de la kaaba: la femme observera une certaine distance si possible.

Monticules de Safaa et Marwa : Non recommandé pour la femme si des hommes s’y trouvent. Dans ce cas s’arrêter au bas de chaque monticule.

Le lieu de l’ihrâm (le miqât)


Le Prophète sws a déterminé des endroits par lesquels celui qui veut accomplir le hajj ou la omra ne peut passer et qu’il ne peut dépasser en allant à la Mecque sans être en état d’ihrâm.

Ces endroits sont :

Dhoul-halîfah, appelé de nos jours Abiyâr ali, ou Bir Ali c’est le lieu de l’ihrâm pour les habitants de Médine et ceux qui y passent par voie terrestre ou aérienne.( c'est cette station de Bir Ali, situé à une dizaine de kilomètres de la ville sainte de Médine où repose le Prophète (Psl) et ses compagnons et à près de 450 km de la Kaaba que les pèlerins en provenance du Sénégal font leur Ihrâm).

Al-Jouhfah, un endroit prés de Rabagh, sur la route côtière. Les gens se mettent en ihrâm à Rabagh qui est situé un peu avant le lieu de l’ihrâm. C’est le lieu de l’ihrâm pour les habitants du Maghreb, de Syrie, d’Egypte et de ceux qui passent par ces pays par voie terrestre, maritime ou aérienne.

Yalamlam, appelé actuellement Assa’diya, est le lieu de l’ihrâm pour les habitants du Yémen et ceux qui empruntent cette voie.

Qarn-al-Manâzil, appelé Assayl al-kabir, est le lieu de l’ihrâm pour les habitants de Najd et de ceux qui y passent par voie terrestre ou aérienne.

Dhatul-‘irq, c’est le lieu de l’ihrâm pour les habitants de l’Irak et de ceux qui empruntent cette voie par la route, la mer ou l’air.

Celui dont la demeure ne se situe pas dans les lieux de l’ihrâm cités, se met en état d’ihrâm pour le hajj ou la omra dans sa demeure, à l’exception de ceux qui habitent la Mecque. Ceux-ci doivent quitter la ville jusqu’à ses environs pour se mettre en état d’ihrâm pour la omra ; pour le pèlerinage, ils se mettent en état d’ihrâm à la Mecque. Celui qui est passé par ces lieux sans penser accomplir ni le hajj ni la omra, puis il en a eu l’intention après les avoir dépassés, se met en état d’ihrâm à l’endroit où il a cette intention ; il ne doit le dépasser qu’en état d’ihrâm.
 

 
Asfiyahi.org

e6un7

 
 

 

 

 

 

 

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site