photo banniere1.gif
referencer site web - referenceur gratuit -

La prière de l'absent

islamic2ud5.jpg

La Prière mortuaire ["as-Salât Djanazah"]

C'est une Prière qui se fait entièrement debout (sans inclinaison ni prosternation), elle commence par un Takbirat al-Hiram, comporte en général 4 Takbirat qui peuvent être exceptionnellement portés à 9 maximum, selon le statut du défunt, et se termine par un Salam alaykum simple à droite et à voix haute (qui peut aussi être complété comme celui d'une Prière normale). Elle nécessite donc les ablutions mais aucune Takbirat ne comporte d'inclinaison ou de prosternation.

Il faut au minimum deux personnes pour la faire mais il est recommandé de remplir au moins 4 rangs de prieurs (donc au minimum 9 musulmans, Imâm compris).

La première Takbirat comprends la lecture à voix basse (exceptionnellement à voix haute dans un but pédagogique) de la Fâtiha (+ éventuellement une autre Sourate) ;La deuxième Takbirat comprend la Prière sur le Prophète du Tashahûd habituel ;La troisième Takbirat contient des invocations pour les musulmans en général ;La quatrième Takbirat contient des invocations pour le défunt ;

La divergence autour de la prière de l'absent

 Il est rapporté de façon sûre que lorsque le Négus décéda, le Prophète (salla Allahu 'alayhi wa sallam) effectua pour lui la prière du défunt absent. Il sortit avec ses Compagnons en direction du Musallâ (lieu où se tiennent les prières des deux fêtes), les fit se mettre en rangs et formula quatre takbîrât (1). Ce hadith est rapporté par Al Bukhâri et Muslim par le biais d'Ibn Chihâb d'après Sa'îd Ibn Al Musayyib qui le tient d'Abû Hurayra.

Un groupe d'érudits a prétendu qu'on pouvait effectuer la prière de l'absent pour n'importe quel défunt [musulman]. Telle est l'opinion adoptée par Ach-Châfi'î et Ahmad selon l'un des avis qui lui sont attribués. C'est aussi le choix d'Abû Muhammed Ibn Hazm (qu'Allah lui fasse miséricorde).

Un autre groupe d'érudits a soutenu que la prière de l'absent n'était valable pour aucun défunt et ce, de façon absolue. Les tenants de cette position estiment que le hadith d'Abû Hurayra relatant la prière du Prophète (salla Allahu 'alayhi wa sallam) pour le Négus ne s'appliquait qu'à lui et qu'à ce titre, il n'appartient à personne d'autre d'agir comme il l'a fait. Telle est l'opinion d'Abû Hanîfa, de Mâlik et d'Ahmad dans un autre propos qu'on lui impute.

Un troisième groupe de savants était d'avis que l'on effectuait la prière de l'absent pour l'homme vertueux qui décédait [dans un autre pays], s'appuyant à cet effet sur le fait que le Messager d'Allah (salla Allahu 'alayhi wa sallam) a prié sur le Négus. Cet avis est également celui de l'imam à Ahmad d'après les propos que lui impute Cheikh Al Islâm Ibn Taymiyya dans « al Ikhtiyârât al Fiqhiyya ». En outre, un certain nombre de savants des derniers siècles a défendu cet avis.

Enfin, le quatrième avis consiste à dire que si le musulman absent décède dans une contrée où personne n'a prié sur lui, on effectuera pour lui la prière du défunt absent. Ceci, conformément au cas du Prophète (salla Allahu 'alayhi wa sallam) qui pria pour le Négus parce qu'il décéda au milieu des mécréants et qu'il n'a pas été rapporté que quelqu'un ait effectué pour lui la prière mortuaire sur le lieu de son décès. Le même principe s'applique à celui qui meurt noyé et à celui dont on ne retrouve pas la dépouille sous les décombres. Un tel propos est attribué à Ahmad dans une quatrième narration, c'est le choix d'Ibn Taymiyya et de son élève Ibn Al Qayyim et c'est en effet, l'avis le plus juste.

Nombreux sont les Compagnons qui moururent loin [de chez eux] et on ne fit pas pour eux la prière de l'absent. De même que le Prophète (salla Allahu 'alayhi wa sallam) mourut en ayant des Compagnons dispersés un peu partout dans les régions alentours et rien n'indique qu'ils auraient accompli la prière de l'absent pour lui. Par ailleurs, les Califes bien guidés et les imams qui leur ont succédé sont morts sans qu'on ait mentionné que quiconque parmi les Compagnons ou les Successeurs absents n'ait effectué pour eux la prière du défunt.

 

http://www.fatwaislam.fr/article-quel-est-le-jugement-legal-relatif-a-la-priere-de-l-absent-salat-al-gha-ib-101326800.html

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site