photo banniere1.gif
referencer site web - referenceur gratuit -
Créer un site gratuitement Close

Les bienfaits médicaux des prières de Tarawih

Les musulmans tirent de multiples bienfaits thérapeutiques et spirituels depuis les ablutions jusqu’aux mouvements de la prière – le Takbir, la position debout, l’inclinaison, la prosternation, la position assise et le Taslim.

Nous effectuons cinq prières quotidiennes obligatoires (Salat) ainsi que des prières volontaires (Sunnah, Nafl) tout au long de l’année, ainsi que les prières de Tarawih durant le mois de Ramadan. Ceci permet de pratiquer un exercice physique modéré et particulier à chaque muscle de notre corps. Certains muscles se contractent de façon isométrique (même longueur) et d’autres se contractent en approximation ou de façon isotonique (même tension). L’énergie nécessaire au métabolisme musculaire croît durant l’accomplissement de la Salat et entraîne une déficience d’oxygène et des nutriments musculaires. Ensuite, cette déficience entraîne la vasodilatation, une augmentation de la taille des vaisseaux sanguins, qui permet au sang de circuler aisément vers le cœur. Cette charge temporairement accrue permet de fortifier le muscle cardiaque et d’y améliorer la circulation.

Durant le mois de Ramadan, des prières additionnelles sont effectuées après la prière de Icha, appelées prières de Tarawih et qui varient de 8 à 22 rak’ats. Il y a une pause de quelques minutes toutes les quatre rak’ats pour louer la grandeur d’Allah. Après l’Iftar (rupture du jeûne), le niveau de glucose dans le sang continue d’augmenter à cause de la nourriture ingérée. Juste avant le repas d’Iftar, les niveaux de glucose dans le sang et d’insuline sont à leur niveau le plus bas. Environ une heure après le repas, le glucose commence à augmenter ainsi que l’insuline dans le plasma. Le foie et les muscles récupèrent le glucose qui circule. Le sucre dans le sang atteint de hauts niveaux au bout d’une heure ou deux et les bénéfices de la prière de Tarawih font alors effet. Le glucose circulant est métabolisé en dioxyde de carbone et en eau durant les prières de Tarawih.

Ainsi, les prières de Tarawih aident à dépenser le surplus de calories et à améliorer la flexibilité et la coordination, à réduire les réactions autonymiques liées au stress chez les personnes en bonne santé et à soulager l’anxiété et la déprime.

- Bien-être physique et émotionnel

Les mouvements effectués lors des prières de Tarawih améliorent la condition physique, le bien-être émotionnel et augmentent la longévité du Namazi (la personne qui effectue la Salat ou Namaz). Lorsque qu’un effort est fourni, comme lorsque l’on effectue les prières de Tarawih, il s’opère une amélioration de l’endurance, de la résistance, de la flexibilité et de la force. On a constaté que les cinq prières quotidiennes (Salat) produisent les mêmes changements physiologiques que ceux produits par un jogging ou une marche à pied à une allure de 3 miles par heure, mais sans effet indésirable.

De récentes études appliquées à 17 000 étudiants d’Harvard qui ont intégré l’Université entre 1916 et 1950 ont prouvé que seuls des exercices modérés, équivalent à un footing quotidien d’environ 3 miles, garantissaient une bonne santé et pouvaient même ajouter quelques années de vie. Les hommes qui dépensaient environ 2000 calories, sur une base hebdomadaire (ce qui équivaut à une marche quotidienne, un footing, ou l’exercice du cyclisme ou de la natation pendant 30 minutes) avaient des taux de mortalité un quart ou un tiers inférieur à leurs camarades qui pratiquaient peu ou pas d’exercice. En plus de ceci, le prieur sera préparé à tout effort physique inattendu tel que la chute subite d’un enfant, d’un siège ou le simple fait de rattraper un transport en commun. Les plus âgés accompliront ces gestes avec sûreté et efficacité. Ainsi, c’est un avantage pour les plus âgés qui pourront maintenir leur condition physique sur une période plus longue. On a observé que ceux qui jeûnent et effectuent les prières de Tarawih se sentent plus convalescents et robustes.

- Les personnes âgées

Lorsque les personnes vieillissent, leurs activités physiologiques diminuent. Ainsi, leurs os deviennent plus fins et, s’ils ne sont pas traités correctement, ils souffrent d’ostéoporose. Ceci est la cause de fractures des os lorsque les personnes âgées tombent, du fait de la perte minérale dans l’os et de l’état spongieux de ce dernier. L’os devient structurellement instable, fragile et sensible aux fractures.

L’ostéoporose primaire est la plus commune chez les femmes ménopausées (du fait d’une baisse d’oestrogène) ou chez celles qui ont subi une ovariectomie bilatérale (ablation des deux ovaires). Les femmes ont six fois plus de probabilités que les hommes de développer l’ostéoporose de type I.

Les principales stratégies de prévention de l’ostéoporose sont la consommation diététique importante de calcium et de vitamine D, l’exercice régulier et l’apport d’oestrogène pour les femmes ménopausées. La peau devient, elle aussi, fragile et froissée. Les processus de réparation du corps deviennent plus lents et les défenses immunitaires décroissent. Pour les personnes âgées, l’activité physique est réduite. De ce fait, ils ont des niveaux d’insuline plus bas. Les fonctions de réserve de tous les organes vitaux diminuent et les personnes âgées sont plus sensibles aux accidents et aux maladies.

Grâce aux mouvements répétitifs et réguliers durant la Salat, la force musculaire, la puissance des tendons, les articulations, la flexibilité et les réserves cardiovasculaires sont améliorées.

Ainsi, la Salat et les prières de Tarawih permettent aux personnes âgées d’enrichir leur qualité de vie et de faire face à des difficultés inattendues telles que des chutes qui pourraient les blesser. Ainsi, les prières de Tarawih vont augmenter leur endurance, leur respect de soi et leur confiance du fait qu’ils se sentent indépendants.

L’adrénaline est secrétée même lors d’une activité mineure. La sécrétion dure plus longtemps que son incitation. Même lorsque les prières de Tarawih sont terminées, les effets de l’adrénaline et la noradrénaline sont manifestes. L’adrénaline, également appelée épinéphrine, est produite par la glande médullosurrénale. La partie centrale de cette glande sécrète l’hormone qui, chimiquement, est presque identique à la substance noradrénaline produite aux extrémités des nerfs sympathiques.

La sécrétion d’adrénaline dans la circulation sanguine entraîne l’accélération du cœur, le resserrement des artérioles et la dilatation des pupilles. De plus, l’adrénaline produit une hausse du taux métabolique préparant le corps à toute urgence.

Le simple fait d’avoir l’intention d’effectuer les prières de Tarawih est suffisant pour activer le système nerveux sympathique. Le système nerveux sympathique (système nerveux lombo-thoracique) est l’un des deux composantes du système nerveux autonymique qui fournit les nerfs moteurs aux muscles des organes internes et au muscle cardiaque. Les fibres nerveuses sympathiques remontent par les nerfs spinaux dans les régions thoracique et lombaire. Elles dégagent principalement de la noradrénaline qui augmente le rythme cardiaque et la respiration, fait monter la pression sanguine et ralentit le processus de digestion, provoquant les effets du système nerveux parasympathique. L’adrénaline redistribue le sang dans le corps aux muscles actifs, mobilise le glycogène du foie si nécessaire afin d’apporter du glucose aux tissus actifs, diminue la fatigue des muscles du squelette, facilite la ventilation alvéolaire en relâchant les muscles bronchiques.

- Les effets bénéfiques de l’exercice doux

Les prières de Tarawih sont considérées comme étant un exercice doux. Les effets bénéfiques de l’exercice doux sur le corps sont les suivants :

- Effets sur les muscles du squelette

Les muscles non utilisés s’atrophient malgré la présence de protéines. Durant la prière et les prières de Tarawih, chaque muscle du corps se contracte, les uns isotoniquement et les autres isométriquement. Cet exercice doux améliore également l’endurance et diminue la fatigue. Il aide les personnes à capacité réduite à utiliser au mieux les capacités qui leur restent. Le flux de sang dans un muscle au repos est faible. Durant la prière, il est augmenté de façon significative. Le flux augmente parfois même avant le début des prières de Tarawih, juste avec l’idée de les effectuer.

En plus du besoin de graisse, protéines et d’hydrates de carbone, le corps humain a besoin de minéraux tels que le potassium pour l’activité nerveuse et musculaire. Ils se trouvent dans les fruits, les viandes, les fruits de mer et le lait. Une déficience en potassium cause des troubles musculaires et neurologiques. Le potassium joue également un rôle important dans la transmission des impulsions nerveuses. De plus, il exerce un rôle dans l’activité des enzymes cellulaires et aide à réguler les réactions chimiques par lesquelles les hydrates de carbone se transforment en énergie et les acides aminés se transforment en protéines. Aussi, les ions de potassium entraînent la vasodilatation des artérioles.

Lors des prières de Tarawih, la pression sanguine systolique (le plus grand nombre dans la pression sanguine) peut monter un peu et la pression sanguine diastolique (le plus petit nombre) peut demeurer la même ou bien chuter. Cependant, une fois que les prières de Tarawih sont terminées, la pression sanguine peut chuter en dessous des niveaux normaux, ce qui est un bon signe.

Les prières de Tarawih améliorent l’efficacité respiratoire ; la circulation dans les capillaires entourant les alvéoles est augmentée, entraînant un échange de gaz accru et une respiration plus profonde. L’augmentation de la consommation maximale d’oxygène est ce qui permet au prieur de se sentir mieux.

Les personnes qui effectuent les prières de Tarawih, en plus des prières prescrites, sont plus alertes et actives que celles qui n’effectuent pas les prières de Tarawih, même à un âge avancé. Les prières de Tarawih améliorent la force physique et la stabilité des articulations et réduit les risques de blessure des tendons et des tissus connectifs.

Passé le stade des 40 ans, la densité minérale osseuse chute avec l’âge. Les prières de Tarawih augmentent la densité minérale osseuse chez les femmes ménopausées et les femmes âgées, protègent contre l’ostéoporose et maintient la normalité des structures osseuses. L’ostéoporose entraîne des fractures de la hanche chez les femmes ménopausées et les femmes âgées. Le risque d’ostéoporose est considérablement réduit par la pratique régulière de la prière et par les prières de Tarawih.

La salat et les prières de Tarawih améliorent la lubrification des articulations ainsi que le mouvement, et maintiennent la flexibilité.

La pratique de la Salat et des prières de Tarawih protège également contre une thrombose profonde des veines (qui est la cause la plus commune d’ulcération des jambes chez les personnes âgées).

- Effets métaboliques

La Salat et les prières de Tarawih facilitent le contrôle du poids et permettent de dépenser des calories sans entraîner d’augmentation proportionnée de l’appétit. La combinaison de restrictions diététiques modérées, à la fois lors du Sahur et de l’Iftar, accompagnées par les prières de Tarawih devraient permettre une perte de poids. Ceci réduira également à la fois la graisse et le poids corporel mais le poids non-graisseux restera le même ou diminuera peut-être légèrement. Ainsi, pendant le jeûne du mois de Ramadan, il ne faut pas manger de façon exagérée lors du Sahur et de l’Iftar et continuer d’effectuer la salat et les prières de Tarawih afin de pouvoir perdre un excès de poids.

Il est connu que l’exercice protège contre les maladies cardiaques coronnariennes, l’augmentation des lipoprotéines à haute densité (bon cholestérol), augmente la consommation maximale d’oxygène, ralentit le cœur, abaisse légèrement la pression sanguine, abaisse l’activité ectopique ventriculaire, élargit la lumière des artères coronnaires et augmente le rythme cardiaque.

L‘exercice améliore également la tolérance aux hydrates de carbone, améliore et aide dans les cas de maladies respiratoires chroniques. Des changements bénéfiques ont été constatés au niveau du taux de lipides, de la pression sanguine, de la coagulation, ainsi que des réductions du poids et une sensibilité à l’insuline des muscles et autres tissus chez les personnes qui pratiquent de l’exercice.

La sécrétion d’hormones de croissance est accrue par les prières de Tarawih. Comme la sécrétion d’hormones est nécessaire pour la formation du collagène, ceci peut être un important facteur explicatif du fait que la peau des personnes qui jeûnent régulièrement durant le mois de Ramadan et effectuent les prières de Tarawih ne prenne pas de rides et que ces personnes paraissent même plus jeunes.

- Santé mentale

Le fait que l’exercice améliore l’humeur, les pensées et le comportement est un fait connu. L’exercice améliore la qualité de vie, procure plus de bien-être et d’énergie, réduit l’anxiété et la déprime, influence favorablement l’humeur et contribue à l’estime de soi et au sentiment de confiance, améliore la mémoire chez les personnes âgées surtout par la répétition des versets du Glorieux Coran ou d’autres paroles exaltant la Gloire d’Allah. Cette répétition constante des versets du Coran peut aider à protéger l’esprit des pensées indésirables. Un chercheur de l’Université d’Harvard, Dr Herbert Benson, a trouvé que la répétition de la prière, des versets du Coran ou des invocations entrainent une réaction de relaxation qui provoque une baisse de la pression sanguine et de la consommation d’oxygène ainsi qu’une réduction des rythmes cardiaque et respiratoire.

Tout ceci est combiné au sein des prières de Tarawih, ce qui constitue un exercice idéal pour la relaxation. Elles combinent une activité musculaire répétitive par la répétition de la prière, la récitation de paroles de glorification d’Allâh et d’invocations. La prière de Tarawih permet à l’esprit d’être en état de relaxation.

Cet état calme de l’esprit peut être dû, en partie, à l’échappement d’encéphalines, de béta-endorphines (morphines endogènes) et autres, dans la circulation sanguine. Les endorphines sont des peptides composés d’acides aminés qui agissent sur les systèmes nerveux central et périphérique pour réduire la douleur. Les endorphines sont catégorisées en alpha-endorphines, beta-endorphines et gamma-endorphines qui produisent des effets pharmacologiques similaires à la morphine. La béta-endorphine trouvée dans le cerveau et dans le système gastro-intestinal est l’endorphine la plus puissante et constitue un puissant analgésique (qui supprime la douleur) chez les humains et les animaux. Par exemple, souvent, lors de l’accouchement, des endorphines sont produites, réduisant la sensation de douleur chez la femme. Cette production d’endorphine est associée à une euphorie. Les femmes qui accouchent avec peu ou aucun traitement médical appellent cette euphorie « l’apogée de l’accouchement ».

- Conclusion

L’Islam est la seule religion dans laquelle les mouvements physiques des Salats et des prières de Tarawih sont combinés à un exercice spirituel. Lorsque les Salats et les prières de Tarawih sont effectuées tout au long de la vie d’une personne, se répétant à quelques heures d’intervalle, elles lui permettent de pouvoir combiner plus facilement concentration et effort physique, et ainsi, le prieur bénéficie à la fois de l’exercice spirituel et physique.

La Salat et les prières de Tarawih sont uniques dans le sens que la tension augmente dans les muscles durant l’exercice physique alors qu’elle s’abaisse au niveau de l’esprit du fait des éléments spirituels.

Les bienfaits suivants ont été constatés chez ceux qui effectuent les prières de Tarawih : calories brûlées et perte de poids, maintien du tonus musculaire et de la composition du corps, flexibilité des articulations (les articulations raides sont souvent le résultat du manque d’exercice et non de l’arthrose), augmentation des taux métaboliques, amélioration de la circulation, augmentation de la capacité des fonctions cardiaques et pulmonaires, abaissement du risque de maladie cardiaque, augmentation du contrôle de soi, réduction du niveau de stress, augmentation de la capacité à se concentrer, amélioration de l’apparence, réduction des états de déprime et résistance face à la déprime, sommeil facilité et baisse d’appétit.

On note également que ceux qui effectuent régulièrement la Salat ainsi que les prières surérogatoires peuvent conserver et également retarder la perte de masse osseuse pour ce qui concerne les personnes âgées, apportant ainsi une protection contre les ravages de l’ostéoporose qui affligent les hommes et les femmes.

Il est également possible de retarder le processus de vieillissement et de s’assurer une certaine protection de santé pour l’avenir. Ceux qui effectuent la Salat (Fard et Wajib), les prières Sounna et Nafl ainsi que les prières de Tarawih tout au long de leur vie acquièrent une protection et des effets positifs en terme de santé et de longévité. Ils produisent l’effet inverse de la consommation de cigarettes et de l’excès de poids qui raccourcissent l’espérance de vie.

Même les personnes ayant une pression sanguine élevée (un risque de maladie cardiaque primaire) réduisent leur taux de mortalité de moitié et le risque de mort suite à une maladie grave est réduit. Ils contrent également les tendances génétiques de mort arrivant à un âge peu avancé.

Ainsi, la Salat (Fard, Wajib) les prières Sunnah, Nafl et de Tarawih sont nécessaires pour que les musulmans puissent préserver leur vie ainsi que des qualités désirables durant leur vieillesse.

Texte écrit par le Dr Dr Ibrahim B. Syed, traduit par la sœur Inaya (qu’Allah la récompense)

http://www.islam-medecine.com/article114.html

  • e6un7


1 vote. Moyenne 2.00 sur 5.

Commentaires (2)

1. islamiates 02/08/2011

Salam
Merci à vous pour l'intérêt. Puisse Allah nous oriente vers le droit chemin.

2. Mostafa Saoud 02/08/2011

Merci de partager avec nous pareilles études qui nous aident à mieux comprendre quelques unes des vérités livrées dans le Saint Coran. Les avancées technologiques nous rapprochent d'Allah et confortent notre foi. Jaza Allah Docteur Ibrahim Sayed oua aktara min amtaleh

Ajouter un commentaire

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site