photo banniere1.gif
referencer site web - referenceur gratuit -

Salaatou Tasbih (Prière de la glorification)

Le Prophète (Paix sur lui) a recommandé de faire cette prière au moins :

SALAATOU TASBIIH ( PRIERE DE LA GLORIFICATION)

- 1 fois / jour
- ou alors 1 fois / semaine
- ou alors 1 fois / mois
- ou alors 1 fois / an
- ou alors 1 fois dans sa vie avant que la mort n'intervienne.
Celui qui l'effectue verra pardonnés ses péchés
* petits ou grands
* conscients ou inconscients
* commis de jour ou de nuit
* faits exprès ou pas

Comment la faire ?

On peut la faire de jour, comme de nuit. Elle consiste à faire 4 raakas.
Si c'est de jour —> faire les 4 raakas d'un trait,
Si c'est de nuit —> faire 2 raakas, salut final,
puis 2 autres raakas.

Le principe est de dire 300 fois au cours de cette prière la formule (F) suivante :
SOUBEHAANA - LAAHI

WAL HAMEDOULI - LAAHI
WA LAA ILAAHA ILLAL LAAHOU
WALAAHOU AKBAR

On peut ajouter à cette formule (mais c'est facultatif) : wa laa hawla wa laa qhouwwata illa bil Laahi Aliyyil Aziim.

Il y a plusieurs variantes de Salaatou Tasbiih. En voici une :

Dire d’abord (mais c’est facultatif), la prière d'ouverture suivante :

« Soubehaanaka Allaahoumma wa bihamedika wa tabaaraka ismouka wa ta-alaa diaddouka wa taqqhadassate asmaa-ouka wa laa-ilaaha ghaïrouka ».
(1 fois, avant de commencer la prière).

1 - on fait le Takbir al ihram (= le 1er Allaahou Akbar pour "entrer" dans la prière).

D'emblée on prononce la formule (F) 15 fois, cela avant même de réciter la faatiha. Ensuite, seulement on récite la faatiha puis 1 sourate, en l'occurrence QHOUL HOUWA ALLAAHOU AHADOUNE (10 fois).

Puis redire la formule (F) 10 fois.

2 - Faire son rouko, dire 10 fois la formule (F) après les récitations classiques (Soubehaana
Rabbiyal Aziim wa bi Hamedihii).

3 - On se relève : dire dans cette station 10 fois la formule (F).
4 - On se prosterne et après avoir dit les Soubehaana Rabbiyal Ahlaa, on dit 10 fois la formule (F).
5 - On se relève de la 1ère prosternation, on dit 10 fois la formule (F), en étant assis.
6 - On se prosterne une 2ème fois : on dit 10 fois la formule (F).
7 - On se relève pour faire la 2ème raaka.

Lorsqu'on est debout, on refait la même chose :

D'abord 15 fois la formule
Ensuite la Faatiha
Puis Qhoul Houwa Allaahou (10 fois)
Puis 10 fois la formule F
Ensuite rouko :10 fois (F)
On se relève : 10 fois (F)
Puis prosternation : 10 fois (F)
On se relève : 10 fois (F)
2ème prosternation : 10 fois (F)

On se relève pour faire le Taaya puis le salut final (si cette prière est faite la nuit).

Remarque :

1) Dans cette variante, on ne dit pas la formule lorsqu'on s'assied pour faire le Taaya précédant le salut final.
Puis on recommence 2 autres raakas de la même manière. Si la prière est faite durant la journée, point n'est besoin de faire le salut final après la 2ème raaka. On se relève tout simplement après le Taaya de la 2ème raaka et on enchaîne la 3ème puis la 4ème raaka.
Après avoir terminé la prière du TASBIIH, on récite la prière suivante :

* Allaahoumma innii ass - alouka :
- tawefiiqha aHlil Houdaa
- wa a(h) maala aHlil yaqhiini
- wa mounaa-sahata aHlit - tawabati
- wa azema aHliss - ssabri
- wa djidda aHlil khacheyati
- wa talaba aHlir - raghebati
- wa ta - abbouda aHlil wara - i
- wa irfaana aHlil ilmi hattaa akhaafaka
*Allaahoumma innii ass- alouka makhaafatane
Tah-djouzounii bihaa ane ma-'aasiika
hattaa a(h)mala bitaa - atika, 'amalane
asstahiqqhou bihi ridaaka
wa hattaa ounaasihaka bit - tawebati khawefane mineka
wa hattaa oukhlisa lakane - nasiihata houbane laka
wa hattaa atawakkala aleyka fiil oumoûri koullihaa ;
housna zhanine bika ;
soubehaana khaaliqhine - noûri.
Aamine.

Traduction :

Oh mon Dieu, je te demande : - de m’octroyer la station (assistance permanente) dont tu as fait grace à ceux que tu as mis sur le droit chemin ;

- que mes actions soient conformes à celles des «gens de la certitude » ;
- l’humilité des gens qui reviennent vers toi remplis de repentir ;
- l’endurance des « gens de la patience » ;
- l’ardeur et l’assiduité des gens qui te craignent réellement ;
- les aspirations « des gens du désir » ;
- la piété des scrupuleux à ton égard.
- la connaissance des savants.

Tout cela oh mon Dieu afin que je te craigne réellement. Oh mon Dieu, inspire moi une crainte qui m’empêche de te désobéir jusqu’à ce que je ne puisse que suivre tes commandements afin de mériter ton agrément et que je sois parmi les repentants. Oh mon Dieu accorde moi une crainte qui m’inspire la foi pure ainsi que l’humilité et le repentir par amour pour toi.

Oh mon Dieu accorde moi cette crainte jusqu’à ce que je m’en remette entièrement à ta volonté dans toutes mes affaires par confiance dans tes décisions. Gloire au Créateur de la lumière.

2) Cette prière, si on la maîtrise, peut être dite dans la dernière prosternation (le dernier soudjoot) ou alors à la fin du dernier Taaya.

3) Il est tout à fait possible de confectionner un chapelet de 15 - 10 - 10 - 10 etc..., pour les besoins de cette prière ; pour éviter de se tromper dans le nombre.

4) Si on se trompe dans le nombre à dire on peut le rattraper à la « station suivante ».
5) Il est recommandé de faire cette prière au moins chaque Jeudi soir et/ou Dimanche soir qui sont des nuits particulièrement favorables pour l’agrément des invocations.

De même elle peut servir de Naafila pendant tout le mois de Ramadan.

 

http://www.asfiyahi.org/SALAATOU-TASBIIH-PRIERE-DE-LA-GLORIFICATION_a629.html

e6un7

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site