referencer site web - referenceur gratuit -

Ce qui annule le jeûne

Photobucket

       

Les règlements suivants sont conformes à l'interprétation juridique de l'Imâm Abou Hanîfah (rahimahoullâh) et des illustres oulémas qui l'ont suivi.

1)       Faire entrer quoique ce soit dans l'estomac en étant conscient du jeûne.

Ainsi, le jeûne est annulé lorsqu'on :

·       avaler de l'eau par mégarde en se rinçant la bouche

·       avaler des gouttes de pluie, des larmes ou de la sueur etc...

·       avaler un morceau d'aliment dont la taille est égale ou supérieure à celle d'un pois chiche [1]qui serait resté entre les dents, de l'intérieur de la bouche même

·       ravaler volontairement un vomissement qui serait monté à la bouche

·       avaler du sang qui a coulé des gencives et dont la quantité domine la salive [2]

2)       Vomir volontairement età pleine bouche. [3]

3)       Mettre des gouttes (de médicament) dans les oreilles.

4)       Faire des inhalations. [4]

5)       Prendre un suppositoire.

6)       Fumer [5] ou aspirer du tabac par le nez.

7)       Rompre le jeûne par erreur avant le coucher du soleil.

Ce qui est déconseillé (makroûh) durant le jeûne

Les règlements suivants sont conformes à l'interprétation juridique de l'Imâm Abou Hanîfah (rahimahoullâh) et des illustres oulémas qui l'ont suivi.

1)       Lors de la préparation du repas, goûter la nourriture sans nécessité.

2)       Laisser la salive s'amasser dans la bouche pour l'avaler ensuite.

3)       De faire n'importe quelle action qui pourrait nous affaiblir. Exemples : Faire du sport, faire une saignée etc...

4)       Se plaindre de la soif ou de la faim.

5)       Mâcher quelque chose (un morceau de papier, du caoutchouc etc...) ou mettre simplement celle-ci dans la bouche.

6)       Se rincer la bouche ou se gargariser sans nécessité.

Ce qui n'annule pas le jêune

1)       Manger ou boire par oubli.

2)       S'huiler les cheveux ou le corps.

3)       Mettre du khôl (sourma) ou des gouttes de médicament dans les yeux.

4)       Faire usage du siwâk.[1]

5)       Vomir involontairement.

6)       Se parfumer (avec du 'itr[2] ou autre chose de ce genre).

7)       Avaler sa salive.

8)       Faire une injection intramusculaire, intraveineuse ou sous-cutanée.

9)       Prendre un bain pour se rafraîchir.

10)  Avaler de la poussière ou respirer de la fumée involontairement.

11)  Faire une saignée ou une prise de sang.

12)  Se baigner dans une piscine (l'eau qui entre dans les oreilles ne pose donc pas problème).

13)  Faire un rêve (dans la journée) qui nécessite que le ghousl soit renouvelé.

Attitude à adopter durant le mois de Ramadhân

1)       Se réveiller pour prendre le sahoûr.

2)       Accomplir la Salât out Tahadj-joud.

3)       S'engager le plus possible dans les invocations (douâ).

4)       Accomplir toutes les salât à l'heure (et en djamâ'ah (groupe) pour les hommes).

5)       Réciter le Qour'aan en abondance.

6)       Accomplir la Salat oul Ichrâq [2].

7)       Faire le Dhikr [3].

8)       "Jeûner" aussi avec les yeux, les oreilles, la langue et les mains, c'est à dire protéger ces organes des péchés. Par exemple :

·       ne pas faire la médisance,

·       ne pas insulter qui que ce soit,

·       ne pas regarder des choses interdites,

·       ne pas écouter de la musique,

·       ne pas se battre,...

9)       Aider les pauvres et les nécessiteux.

10)  S'engager dans les douâs avant l'iftâr (rupture du jeûne).

11)   Après le coucher du soleil, faire l'iftâr sans tarder.

12)  Rompre le jeûne avec des dattes et de l'eau.

13)  Offrir quelque chose à manger ou à boire à d'autres jeûneurs pour qu'ils fassent l'iftâr.

14)  Accomplir six rak'âtes nafl après la Salât oul Maghrib. [4]

15)  Accomplir vingt rak'âtes de la Salât out Tarâwih.

16)  Passer une partie de la nuit en faisant l'adoration d'Allah ('ibâdât) ou se coucher tôt.

[1] La plupart de ces pratiques sont à respecter également en dehors du mois de Ramadhân,durant toute l'année...

[2] Cette salât non obligatoire s'accomplit après que le soleil se soit bien levé.

[3] Dhikr : Penser à Allah et Le louer, Le glorifier... verbalement.

[4] Cette prière est appelée salât oul awwâbîn par les oulémas hanafites.

[1]Siwâk : Bâtonnet qu'il est sounnah d'utiliser pour se brosser les dents.

[2]'Itr : Parfum sans alcool

[1] C'est-à-dire qui est suffisamment gros pour être perceptible.

[2] C'est-à-dire qu'on ressent le goût du sang dans la gorge.

[3] C'est-à-dire en quantité tellement importante qu'on ne peut le retenir dans la bouche.

[4] Traitement qui consiste à inhaler des vapeurs d'eau chaude chargées de médicament.

[5] Il est interdit pour le musulman et la musulmane de fumer.

 

e6un7

 

 

 

 
 

1 vote. Moyenne 1.00 sur 5.

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site