referencer site web - referenceur gratuit -

Les mérites du Coran

1 ) La multiplication de la Récompense

Selon Ibn Mas'oûd (رضي الله عنه ), le Prophète  (صلى الله عليه و سلم ) a dit: "Celui qui lit une seule lettre du Coran s'inscrit une bonne action et la bonne action a dix fois son salaire. Je ne dis pas que "Alif Lam Mim" est une lettre, mais Alif (أ ) est une lettre, Lam (ل ) est une lettre et Mim (م ) est une lettre".

(At-Tirmidhi et Ibn Mâja avec une chaîne authentique)

من قرأ حرفًا من كتاب الله فله حسنةٌ ، والحسنة بعشر أمثالها ، لا أقول ألم حرف ، ولكن ألِف حرف ، ولامٌ حرف ، وميم حرف

Le Coran est le meilleur Dhikr :
Selon Khazînat Ul Asrâr [14] de Muhammad Haqqî An Nâzilî (Qu'Allâh l'agrée) l'auteur dit :  
" Le Prophète (صلى الله عليه و سلم )  a dit : " La récitation du Coran en prière l'emporte en mérite sur sa récitation dans d'autres circonstances. La récitation du Coran en une circonstance autre que la prière l'emporte en mérite sur les glorifications (takbîr) et les louanges (tasbîh). Le takbîr et le tasbîh l'emportent en mérite sur l'aumône et l'aumône l'emporte sur le jeûne et le jeûne est un rempart contre l'enfer. " Rapporté par Al Jâmi' Us Saghîr.
Ce hadith a fait dire à l’Imam Ibn Al Qayyim Al Zawziya « La Lecture du Coran est meilleure que le Dhikr »

2) L’élévation dans les degrés du Paradis

Le Coran est tout d’abord un rempart contre le feu :
L’apprentissage du Coran préserve du feu, le Prophète (صلى الله عليه و سلم )  a dit : « Si on plaçait le Coran dans du cuir et qu’ensuite on le lançait dans le feu, il ne brulerait pas. » [Rapporté par Ahmad].  Ibn Jawzi dit a propos de ce hadith : « Cela veut dire que celui qui a appris le Coran sera préservé du Feu. » [‘Arib alhadith, Ibn Jawzi].

Selon 'Abdoullâh Ibn 'Amr Ibn Al-'As (رضي الله عنهما ), le Prophète (صلى الله عليه و سلم ) a dit: "On dira (le jour du jugement dernier) au lecteur assidu du Coran: "Lis et monte (les degrés du Paradis). Récite clairement comme tu le faisais dans le bas-monde. Ta place au Paradis te sera fixée au dernier verset que tu liras"". (Abou Dâwoûd et At-Tirmidhi)

يُقال لصاحب القرآن اقرأ وارْتقِ ، ورتِّلْ كما كنتَ ترتِّلُ في الدنيا ، فان منزلتكَ عند آخِرِ آية تًقْرأ

« On fera venir l’intime du Coran le Jour du Jugement  et le Coran dira : « Oh Seigneur, facilite lui », on le coiffera alors d’une couronne de noblesse. Le Coran dira alors : « Oh Seigneur, ajoute lui », on l’habillera alors d’un vêtement de noblesse. Le Coran dira : « Oh Seigneur soit satisfait de lui », On sera alors satisfait de lui. On lui dira alors : « Lis et à chaque verset que tu liras, on te rajoutera des bonnes actions. » (Rapporté par Tirmidhi)

يجيء صاحب القرآن يوم القيامة ، فيقول : يا رب حله ، فيلبس تاج الكرامة . ثم يقول : يا رب زده فيلبس حلة الكرامة ، ثم يقول : يا رب ارض عنه ، فيقال اقرأ وارق ويزاد بكل آية حسنة

Omar ben Al-Khattab (رضي الله عنه )  a dit : " Le Prophète de Dieu (صلى الله عليه و سلم )  a dit : " Grâce à ce Livre, Dieu élèvera des gens et abaissera d'autres. " " 

إنَّ الله يرفع بهذا الكتابِ أقوامًا ويضعُ آخرين

 

3) L’intercession du Coran pour ses lecteurs assidus

Abou Oumâma (رضي الله عنه ) rapporte: "J'ai entendu le Prophète d'Allâh (صلى الله عليه و سلم ) dire: "Lisez le Coran car il viendra le jour de la résurrection comme intercesseur pour les siens"". (Mouslim)

اقرأوا القرآن فإنه يأتي يوم القيامة شفيعًا لأصحابه

An-nawâs Ibn Sam'an (رضي الله عنه ) a dit: "J'ai entendu le Prophète d'Allâh (صلى الله عليه و سلم ) dire: "Le jour de la résurrection on fera venir le Coran et Ses Gens qui le mettaient en pratique dans ce bas-monde. Il est précédé par les chapitres "La vache" et "La famille de 'Imràn" qui viendront disputer en faveur de celui qui les lisait et appliquait leurs principes"". (Mouslim) 

          
يُؤتَى يومَ القيامة بالقرآن وأهلِه الذين كانوا يعملون به في الدنيا تَقْدُمُه سورة البقرة وأل عمران ، تُحاجّان عن صاحبهما

Et aussi صلى الله عليه و سلم : « Celui qui apprend le Coran par cœur en observe ses décrets permissifs et ceux prohibitifs, Dieu le fera entrer au paradis et lui accordera l’intercession en faveur de dix proches parents qui seront voués à l’enfer ». (Tirmidhi)

Le Coran peut être pour nous ou contre nous le Jour du Jugement. Si le musulman remplit toutes ces obligations envers le Coran, celui-ci témoignera en sa faveur le Jour de la Résurrection en disant : [« Ô Seigneur ! Tu en as fait l’un de ceux qui ont mémorisé le Coran et il était parmi les meilleurs: il a préservé mes limites, appliqué mes préceptes, s’est éloigné de mes interdictions et a suivi mes ordres.» Le Coran ne cessera d'étayer les arguments jusqu’à ce qu’il lui sera dit : «Dispose de lui comme tu veux ! »  Alors le Coran le prendra par la main et il ne le relâchera qu’après l’avoir habillé d’une tenue d'Istabrak, brocart, lui fixer la couronne du trône sur sa tête et l'abreuver d'un verre de nectar.] , rapporté par Ibn Abi Chaiba.

Le Prophète (صلى الله عليه و سلم ) a dit : « Le Coran est un intercesseur agréé et un défenseur véritable. Alors quiconque prend pour guide le Coran, il le mènera au Paradis, et quiconque (le délaisse) derrière lui il le poussera dans le feu de l’enfer ». (Ibn Hibban)
Al Qadi 'Iyâd a dit : " L'on a rapporté un hadîth du Prophète que Celui-ci a dit : " Quiconque se conforme à l'enseignement contenu dans mes paroles, les comprend bien et les mémorise, viendra, au jour du jugement, en harmonie avec le Coran. Quiconque négligera le Coran et mes paroles, perdra ici-bas comme dans l'au-delà. " " Ceci est tiré du Tafsîr de Sayyidî At Ta'âlibî intitulé Al Jawâhir Ul Hisân

4) La proximité des Anges messagers

Selon 'Aïcha (رضي الله عنها ), le Prophète  (صلى الله عليه و سلم ) a dit: "Celui qui lit assidûment le Coran et qui excelle dans sa lecture, sera avec les nobles anges-Messagers qui ne font qu'obéir à leur Seigneur. Celui qui lit péniblement le Coran et en hésitant dans sa lecture aura quand même deux récompenses". (Al-Boukhâri, Mouslim)

والذي يقرأ القرآن وهو ماهرٌ مع السَّفرة الكرام البررة ، والذي يقرأ القرآن ويتتعتع فيه وهو عليه شاقٌ له أجران

5) La noblesse des assidus du Coran

Dans Al Jâmi' Us Saghîr de Sayyidî As Suyûtî, il est dit ce hadith : " Les nobles de ma communauté sont les dépositaires du Qur°ân. " C'est à dire ceux qui l'ont mémorisé et qui le récitent avec assiduité et qui mettent ses règles en pratique. Rapporté par At Tabarânî. Dans Al Jâmi' Ul Kabîr [13] et Al Bayhaqî dans le chapitre de la foi, d'après Ibn 'Abbâs. (C'est un hadîth da'îf). On y rapporte de même :

Allâh a Ses Gens parmi les humains. "
- " Qui sont-Ils Ô Envoyé d'Allâh ? " lui demanda-t-on.
- " Ce sont - répondit-Il - les Gens du Qur°ân. "

إن لله تعالى أهلين من الناس . قالوا : يا رسول الله من هم ؟ قال : هم أهل القران أهل الله وخاصته

Il confirma cela en le fixant et en le précisant d'avantage dans les esprits en disant : " Ce sont eux les Gens d'Allâh et Ses proches. " [13] ; c'est à dire qu'ainsi rapprochés et choisis, ils sont, pour ainsi dire, devenus Son Elite rapprochée. (Rapporté par Ahmad Ibn Muhammad Ibn Hanbal dans son Musnad, par An Nasâ'î Ahmad Al Khurâsânî et par Al Hâkim Muhammad Ibn 'Abd Allâh, d'après Anas.)

6) L’excellence de la récompense pour ceux qui l’apprennent et pour ceux qui l’enseignent

Selon Ibn 'Omar (رضي الله عنهما ), le Prophète (صلى الله عليه و سلم ) a dit: "La jalousie n'est permise que dans deux choses: - Un homme à qui Allâh a donné d'apprendre le Coran et de passer des heures de la nuit et du jour à le lire et à méditer sur son contenu.- Un homme à qui Allâh a donné une fortune qu'il ne fait que dépenser (dans le bien) de nuit et de jour". (Al-Boukhâri, Mouslim)

لا حسد إلا في اثنتين : رجل أتاه الله القرآن فهو يقوم به آناء الليل وآناء النهار ، ورجل آتاه الله مالاً فهو ينفقه آناء الليل وآناء النهار

Le meilleur âge pour apprendre le Coran est la jeunesse :
D'après Abû Hurayrah (رضي الله عنه ), on a authentiquement rapporté :" Le Coran appris dans la prime jeunesse se mêle avec la chaire et le sang. S'il est appris à l'âge adulte, qu'il refuse de se laisser assimiler, et qu'on y persévère, l'on en recevra une double rétribution. "

Selon 'Othmân Ibn 'Affân (رضي الله عنه ), le Prophète (صلى الله عليه و سلم ) a dit : "Le meilleur d'entre vous est celui qui a appris le Coran et l'a enseigné aux autres". (Al-Boukhâri et At-Tirmidhi)

خيرُكم من تعلَّم القرآنَ وعلَّمه

Al Muzani a dit : « j’ai entendu l’imam ash-Shafi’i dire : « celui qui apprend le Coran, sa valeur grandit ».

Ibn al Hajar el Asqalani a dit : « Nul doute que celui qui réunit l’apprentissage du Coran à son enseignement tend à la perfection de lui-même et d’autrui. Il associe un profit personnel et un profit partagé et pour ces raisons, il est le meilleur » (Fath al Bari)

Abdullâh Ibn Mas`ûd (رضي الله عنه ) a dit : "Certes tout éducateur aime que son éthique soit respectée. Et l’Ethique de Dieu c’est le Coran".

Ibn Kathir (رحمه الله ) rapporte que le fait d'apprendre le Coran et de l'enseigner est un signe de piété et du parfait. En étudiant le Coran, le croyant devient parfait en son âme, mais en l'enseignant, il participe à élever une autre âme au niveau du parfait. Ainsi, l'intérêt individuel se voit-il lié à celui collectif, à contre exemple de ceux qui restent indifférents et/ou qui cherchent à dévoyer les autres. Ainsi, à titre d'exemple, Abou AbdurRahman Abd'Allâh Ibn Habib As-Sulami a passé presque 70 ans à enseigner le Coran. Quand on lui demandait la raison de ce long parcours, il évoquait le Hadith: "Le meilleur parmi vous est celui qui apprend le Coran et l'enseigne" et disait « voilà ce qui m’a retenu à cette place. »

Parmi les gens, les meilleurs sont donc les gens du Coran : ceux qui l’ont appris, enseigné et appliqué. 

7) La Paix pour ceux qui l’étudient

D'après Abu Hurayra (رضي الله عنه ), le Prophète (صلى الله عليه و سلم )  a dit : "Lorsque des gens se rassemblent dans une demeure consacrée à Dieu pour y réciter son Livre (le Coran) et pour l'étudier ensemble, alors la Paix de la présence divine (en arabe : sakîna) descend sur eux ; la miséricorde les recouvre ; les anges les entourent, et Dieu les mentionne à ceux qui se trouvent auprès de Lui."  (Muslim)

8) L’ornement de la foi

Selon Abou Mousa Al-Ash'ari (رضي الله عنه ), le Prophète (صلى الله عليه و سلم ) a dit: "L'image du croyant qui lit le Coran est celle de l'orange: son odeur est suave et sa saveur est suave. L'image du croyant qui ne lit pas le Coran est celle de la datte: elle n'a pas d'odeur et elle est douée. L'image de l'hypocrite qui lit le Coran est celle de la plante aromatique: son odeur est bonne et son goût est amer. L'image de l'hypocrite qui ne lit pas le Coran est celle de la coloquinte: elle n'a pas d'odeur et son goût est amer". (Al-Boukhâri, Mouslim)

مثل المؤمن الذي يقرأ القران مثل الأُتْرُجَّة ريحها طيب وطعمها طيب ، ومثل المؤمن الذي لا يقرأ القرآن كمثل التمرة لا ريحَ لها وطعمها حلو ، ومثل المنافق الذي يقرأ القرآن مثل الرَّيْحانة ريحها طيب وطعمها مرٌّ ، ومثل المنافق الذي لا يقرأ القرآنَ كمثل الحنظلةِ ليس لها ريحٌ وطعمها مُرٌّ .

9) La protection lors des calamités

At-Timidhî a rapporté d’après Al-Hârith Al-A`war selon Alî Ibn Abî Tâlib : "J’ai entendu le Prophète de Dieu, paix et bénédiction de Dieu sur lui, dire : "Il y aura des discordes aussi noires que la nuit obscure". Je dis : "comment en être sauvé, ô Messager de Dieu ?". Il dit : "Le Livre de Dieu, Exalté et Glorifié Soit-Il... Il contient les récits de ceux qui vous ont précédés et vous informe de ce qu’il y aura après vous. Il contient le jugement de vos affaires. C’est une Parole Décisive et non point une parole frivole. Quiconque le délaisse par tyrannie, Dieu le brisera et quiconque cherche la guidance en dehors de lui, Dieu l’égarera. C’est la Corde ferme de Dieu. C’est Sa lumière manifeste. C’est la Sage Rappel. C’est le chemin droit. En le suivant, on ne s’égare point avec les passions et les opinions ne divergent pas avec son jugement. Les savants ne s’en rassasient jamais et les pieux ne s’en lassent jamais. Celui qui en a la connaissance devancera les autres. Celui qui l’applique sera récompensé. Celui qui juge par le Coran sera équitable. Celui qui s’y attache fermement sera guidé vers un chemin droit".

10) La pleine possession de trésors inestimables

Selon Ibn 'Abbâs (رضي الله عنهما ), le Prophète d'Allâh (صلى الله عليه و سلم ) a dit: "Celui qui n'a rien du Coran en son intérieur est comme une maison en ruine". (At-Tirmidhi)

إن الذي ليس في جوفه شيء من القرآنِ كالبيت الخرِب

"Le Prophète de DIEU (صلى الله عليه و سلم ) a dit ce hadith qudsiy : « Celui qui se préoccupe de la lecture du Coran et de Ma mention à tel point que cela le détourne de Me demander ce à quoi il aspire, Je lui donnerai la meilleur chose que J'accorde aux demandeurs. » (At-Thirmidhi).

Le Prophète (صلى الله عليه و سلم ) a dit :« Celui qui se rend le matin à la mosquée, et qu’il apprenne ou qu’il lise 2 versets du Livre d’Allah  c’est mieux pour lui que 2 chamelles, 3 versets c’est mieux pour lui que trois chamelle, 4 versets c’est mieux que 4 chamelles… » [Rapporté par Moslem]

(sachant que les chamelles étaient le bien le plus précieux de l’époque)

أيكم يحب أن يغدو إلى بطحان والعقيق فيأخذ ناقتين كوماوين زهراوين بغير إثم بالله ولاقطع (قطيعة) رحم ؟ ) قالوا : كلنا يا رسول الله ، قال : ( فلئن يغدو أحدكم كل يوم إلى المسجد فيتعلم آيتين من كتاب الله خيرا له من ناقتين وإن ثلاث فثلاث مثل أعدادهن من الإبل (

 

Le Prophète (صلى الله عليه و سلم ) a dit: "O Abou Dharr ! Sache qu'aller apprendre un verset du Coran est meilleur pour toi que de prier cent rak'a". (Ibn Mâja)

 

http://coran-tajwid.net/les-merites-du-saint-coran

 

e6un7

 

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site