photo banniere1.gif
referencer site web - referenceur gratuit -

« Aucun de vous ne croit jusqu’à ce que sa passion soit conforme à ce que j’ai apporté ».

la-sira-menu7.jpg

 

D’après Abû Muhammad ’Abd Allâh Ibn ’Amr Ibn Al-’As (radhiallâhu ’anhu), l’Envoyé d’Allâh (sallallahu ’alayhi wa salam) a dit : « Aucun de vous ne croit jusqu’à ce que sa passion soit conforme à ce que j’ai apporté ».

Ce hadîth est bon, comme an-Nawawî l’a considéré bon. Je dirai même qu’il est bon et authentique, et la raison du fait qu’il soit bon est son sens conforme au verset qui dit : « Non ! Par ton Seigneur ! Ils ne seront pas croyants aussi longtemps qu’ils ne t’auront demandé de juger de leurs disputes et qu’ils n’auront éprouvé nulle angoisse pour ce que tu auras décidé, et qu’ils se soumettent complètement [à ta sentence]. » [1]

Et il (le verset) amende le hadîth. Le sens de ce hadîth en rapport à ce verset est le dogme de beaucoup parmi ceux qui nous ont précédés parmi les gens de science comme Ibn Djarîr at-Tabarî et un groupe de spécialistes parmi les imâms et les savants du hadîth. Il est donc dit : « Aucun de vous ne croit jusqu’à ce que sa passion soit conforme à ce que j’ai apporté ». Ce qui veut dire : une foi complète jusqu’à ce que toutes les passions de l’homme et tous ses désirs soit conformes à ce qu’a apporté l’élu (sallallahu ’alayhi wa salam), ce qui veut dire encore, que la volonté pour l’Envoyé passe avant sa propre volonté, et que la législation du Prophète (sallallahu ’alayhi wa salam) passe avant ses passions. Ainsi, lorsque son désir contredit une Sounnah qui est apportée, et bien c’est la Sounnah qui prime sur son désir. Et cela est une explication qui a été rapportée dans beaucoup de versets et de hadîths. Telle la parole d’Allâh - Ta’âla : « Dis : « Si vos pères, vos enfants, vos frères, vos épouses, vos clans, les biens que vous gagnez, le négoce dont vous craignez le déclin et les demeures qui vous sont agréables, vous sont plus chers qu’Allâh, Son messager et la lutte dans le sentier d’Allâh, alors attendez qu’Allah fasse venir Son ordre. Et Allâh ne guide pas les gens pervers ». [2]

Il est donc obligatoire qu’Allâh et Son Envoyé soit le plus aimé pour l’homme que quiconque. Et lorsque la chose est telle, et bien la passion de l’homme est conforme à ce qu’a apporté l’élu (sallallahu ’alayhi wa salam). Aussi, la parole : « Aucun de vous ne croit » renvoie à une foi complète obligatoire. [3]

Notes

[1] Coran, 4/65

[2] Coran, 9/24

[3] Charh al-Arba’în an-Nawawiyyah du SHeikh Sâlih Âli ash-SHeikh

 

http://www.manhajulhaqq.com/spip.php?article248

 

  • e6un7

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site