referencer site web - referenceur gratuit -

Muhammad(pbsl): les signes de prophétie

Photobucket

Les premiers Signes de la Prophétie

Muhammad, le prophète (PBSL), a été choisi par Dieu pour accomplir une mission bien précise : livrer à l'humanité un rappel et un message d'adoration d'Allah le Dieu Unique (1). Ce dernier dota son prophète de quelques attributs physiques permettant de le reconnaître, par les connaisseurs des anciennes écritures (2). De ce fait, Muhammad (PBSL), bien avant la première révélation coranique, connu deux évènements majeurs au cours de son enfance et de sa jeunesse qui contribuèrent déjà à annoncer l'important destin qui serait le sien.

La purification

Au cours de son enfance, vers l'âge de 6 ans, alors qu'il gardait les bêtes avec ses frères de lait, Muhammad (PBSL) fut pris à partie par deux hommes, qui l'emmenèrent avec lui. Ces deux hommes le couchèrent sur le sol, et lui ouvrirent le torse. Les frères de Muhammad (PBSL), affolés, coururent alors prévenir leur parents, Halîmah et son mari Abû Kabsha, de l'enlèvement de leur frère par deux individus habillés de blancs.

Lorsqu' Halîmah et Abû Kabshah arrivèrent sur les lieux, ils trouvèrent le prophète de Dieu (PBSL) debout, blanc comme un linge. Muhammad leur expliqua alors que deux hommes vêtus de blancs l'ont couché à terre, lui on ouvert le torse, en ont sorti quelque chose. Ainsi le verset suivant peut faire allusion à cet événement marquant de l'enfance du prophète :

1. N'avons-Nous pas ouvert pour toi ta poitrine?
2. Et ne t'avons-Nous pas déchargé du fardeau.
3. qui accablait ton dos?
4. Et exalté pour toi ta renommée ?
5. A côté de la difficulté est, certes, une facilité!
6. A côté de la difficulté, est certes, une facilité!
7. Quand tu te libères, donc, lève-toi,
8. et à ton Seigneur aspire.

Sourate 94 : L'OUVERTURE (AS-SHARH)

Muhammad rapportera plus tard, dans un hadith qui figure en tête des recueillements compilés par Al Bukhari, qu'il s'agissait en fait de deux Anges envoyés par Dieu pour purifier son coeur, afin que ce dernier soit à même de supporter la révélation Divine qui lui serait faite dans l'avenir. De même, les Anges auraient de plus imposé sur l'enfant le sceau de la prophétie entre ses épaules.

La marque de la prophétie

Pendant sa jeunesse, alors qu'il avait 12 ans, Muhammad (PBSL) accompagna son oncle Abu Talib lors d'un voyage de commerce à destination de la ville de Shâm en Syrie (actuelle Damas). Ils décidèrent de faire une halte près de la ville de Basrâh, et s'arrêtèrent à proximité d'un monastère. Un moine dénommé Bahira sortit alors du couvent et invita Muhammad (PBSL) et son oncle à venir se reposer à l'intérieur. Abu Talib accepta la proposition et demanda à Muhammad de rester près des marchandises pour veiller sur elles. Bahira, une fois au monastère, apprit que le jeune garçon n'était pas présent, il demanda alors que l'on l'amène afin que lui aussi puisse se restaurer et se reposer. Abu Talib demanda alors à Muhammad (PBSL), qui était assis sous un olivier, de venir.

Bahira regarda attentivement le jeune Muhammad, puis l'emmena lui et Abu Talib à l'écart. Voici la conversation qu'ils eurent alors, tel qu'elle figure dans la chronique de Tabari :

Bahira : "Jure moi par Iât et 'Ozzâ (3) que tu répondras à ma question"
Muhammad : "Ces deux idoles sont les choses que je déteste le plus"
Bahira : "Au nom de Dieu l'Unique, je te prie de dire la vérité."
Muhammad : "Je n'ai jamais menti, j'ai toujours dit la vérité; pose ta question"
Bahira : "Qu'aimes-tu le plus au monde ?"
Muhammad : "La solitude"
Bahira : "Que regardes-tu le plus et qu'aimes-tu regarder le plus ?"
Muhammad : "Le ciel et ses étoiles"
Bahira : "Lorsque tu observes les cieux, à quoi penses-tu ?"

Bahira pris une pause pour inspecter plus attentivement Muhammad (PBSL), puis après avoir examiné son front, il poursuivit : "Quand et comment t'endors tu ?"
Muhammad : "Quand je regarde le ciel et les étoiles, je me vois au-dessus des étoiles"
Bahira : "Rêves-tu aussi ?"
Muhammad : "Oui, et tout ce que je rêve, je le vois aussi quand je suis réveillé"
Bahira : "Que vois-tu en rêve"

Muhammad resta muet. Bahira, après une autre pause, demanda à Muhammad : "Puis-je voir entre tes deux épaules ?" Muhammad accepta, et Bahira découvrit le dos de l'adolescent. Il remarqua alors un grain de beauté situé juste entre les deux épaules du prophète. "C'est bien cela", murmura Bahira. Abu Talib, étonné et effrayé à la fois, demanda, à savoir ce dont il s'agissait.

Bahira se tourna alors vers Abu Talib, et lui demanda : "Quel lien familial te lie à cet adolescent?".
Abu Talib, considérant Muhammad comme son propre fils, répondit "C'est mon fils". Bahira rétorqua alors : Non, le père de cet adolescent doit être décédé".
"Comment le sais-tu ?" demanda Abu Talib, il lui avoua ensuite que Muhammad était effectivement son neveu.

Bahira lui apprit alors la vérité suivante : "Ecoute-moi bien, un avenir radieux et surprenant attend cet enfant. Si d'autres que moi aperçoivent ce que j'ai vu, juifs ou chrétiens, ils le reconnaîtront et le tueront. Tu dois le mettre à l'abri de ses ennemis".
"Mais, qui Muhammad est-il réellement ?", interrogea Abu Talib
"Ses yeux annoncent un grand prophète et son dos indique cette clarté." annonça Bahira.

Auteur: Souhayl.A & Lionel.J

 

(1) Allah étant ni plus ni moins, le nom arabe correspondant au mot « Dieu ».
(2) On raconte que dans l'Arabie de l'époque, plusieurs prêtres chrétiens et rabbins juifs attendaient l'arrivée imminente d'un nouveau prophète dans la région, envoyé par Dieu.
(3) Deux déesses adorées par les habitants de la Mecque.

 

http://www.islamdefrance.fr/main.php?module=articles&id=65&rubrique_menu=8

 

e6un7

 

 

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site