photo banniere1.gif
referencer site web - referenceur gratuit -

Le jour de la Résurrection nous serons interrogés sur cinq choses

la-sira-menu7.jpg

Parmi les bijoux de la Sunna, nous extrayons d'Al Jami' d'At-thirmidi, un hadith authentique, dans lequel le prophète (prière et salut sur lui) rappelle à l'individu, quatre éléments qui ont corrompu beaucoup d'hommes, et qui ont également permis à d'autres de se rapprocher d'Allah et de bénéficier de Son agrément et de Sa considération :

« Le fils d'Adam ne quittera son Seigneur au jour de La Résurrection jusqu'à ce qu'il soit interrogé sur cinq choses : sur sa vie à quoi l'a-t-il consacrée ? Sur sa jeunesse, dans quoi l'a-t-il passée ? Sa fortune d'où l'a-t-il acquise et dans quoi l'a-t-il dépensée ? Et ce qu'il a fait de ce qu'il connaissait. »

Le souvenir de ce hadith est loin de se limiter à la fin ou au début de l'année. Ceci dit, il s'y trouve des éléments de réflexion qui peuvent encourager l'individu à reconsidérer son comportement et sa manière d'agir au quotidien.

Lorsque cette annonce prophétique est mise au centre de ta réflexion et de ton cheminement personnel , elle te permet de te niveler et de savoir si ces quatre dimensions sont maîtrisées. Elle permet également de connaître le rôle que tu as joué au coeur de celles-ci. Souviens-toi malgré tout, du fait que si tu ne connaîs que peu de choses à propos des affres du jour du jugement dernier, tu négligeras automatiquement ce questionnaire pourtant si dangereux et lourd de conséquences.

La première question est la plus importante. Elle s'intéresse implicitement à la manière dont tu as respecté le principe d'adoration, ce pour quoi tu as été créé. Dans certaines sociétés, le début de l'année est l'occasion de faire le bilan sur les réussites ou les échecs professionnels. Cela permet notamment de veiller à la pereinnité et à la santé de l'entreprise. De même, ton identité musulmane t'impose un bilan et notamment en ce qui concerne le but réel de ta vie : l'adoration d'Allah. Tu seras alors interrogé sur ta gestion du Coran, la manière dont tu as accueilli le message du prophète (prière et salut sur lui), etc. Qui as-tu suivi ? Qu'as-tu choisi comme mode de vie ? Quels choix as-tu fait ? Quelles étaient tes oeuvres et tes intentions ? Rien ne sera laissé sur le côté.

Beaucoup de gens croient que la deuxième question ne concerne que les jeunes. Pourtant, lorsque tu y réfléchis davantage, le rappel des péchés commis lors de la jeunesse permet à l'individu, aujourd'hui adulte et âgé, de se remettre en cause et de craindre le châtiment de Dieu. Cela lui permet de se dire aussi que pendant qu'il est encore en vie, il se doit d'agir en bien pour "rattraper" le temps perdu. Que veut dire rattraper le temps perdu pour celui qui n'est plus jeune ? Cela implique tout simplement le repentir. Car effectivement et tel que le disait jadis le messager d'Allah (prière et salut sur lui) :

"Allah tend la main dans la nuit afin de pardonner à celui qui a commis des péchés le jour et Il tend la main la journée afin de pardonner à celui qui a commis des péchés la nuit, jusqu'à ce que le soleil se lève de l'Ouest."

En réalité, ce n'est pas seulement la jeunesse qui se cache derrière cette question, mais l'on fait également référence à la notion du temps. Pour les jeunes, qui sont les premiers concernés par cette question, c'est le moment ou jamais d'utiliser les moyens que Dieu leur a mis à disposition (la mémoire, la force, la disponibilité, la tonicité, la santé, le dynamisme, la science, etc) pour répondre au mieux à la première question qui concerne de manière générale, l'adoration.

La troisième question est fondamentale elle-aussi. Dans un contexte où la course aux richesses distrait les individus, monopolise parfois leur temps et prend de plus en plus de place dans leurs coeurs, il s'agit de savoir quel est ton rôle dans cette circulation monétaire et de savoir par quels biais et quels phénomènes, ton patrimoine s'est construit. Est-ce d'une manière licite ou illicite ? Un véritable croyant qui se souvient de cette question et qui se rappellera d'avoir acquis un euro, un dollar ou un dirham de manière douteuse, va tout faire pour se « racheter » et éviter de susciter la colère d'Allah et Ses sanctions ici-bas et dans l'au-delà.

La quatrième question est aussi rattachée aux biens et à ton argent. Là aussi, il s'agit de vérifier si tu as investi tes biens dans ce qui est autorisé, dans ce qui est encouragé, dans ce qui est blâmable ou dans ce qui est illicite. Tu es toujours maître de ce que tu possèdes. Le serviteur consciencieux prendra alors ses relevés de compte et les éplucheras à l'aune du Coran et de la Sunna, et il vérifiera si ses mouvements financiers ont franchi les limites de Celui qui l'a enrichi...Ce début d'année est également l'occasion de verser la Zakat, pilier de l'islam que de nombreux musulmans délaissent malheureusement. Profitons-en pour rappeler ce hadith authentique rapporté par Al Bokhari, dans lequel le messager de Dieu (prière et salut sur lui) annonce que « [...] celui qui possède une fortune et qui ne s'acquitte pas de sa Zakat, verra le jour du jugement sa fortune se transformer en un énorme serpent dont la tête a blanchi par la virulence de son venin... »

La cinquième et dernière question est là-aussi, relativement liée au patrimoine. Et il est plus particulièrement question du patrimoine scientifique. Allah (exalté soit-il) t'a doté d'un niveau de science, d'une raison, d'une mémoire et d'opportunités durant ta journée pour pouvoir mettre la théorie en pratique. Ce « thermomètre » te permet de savoir si tu as partagé ce savoir, si tu as tout fait pour le mettre en oeuvre, si tu as cherché à le développer, à le vérifier, à l'encadrer, à le transmettre. C'est sur la notion d'effort autour du savoir que l'on insistera, lorsque l'on te posera cette question.

Ainsi, le souvenir de ce hadith, te permet de te situer par rapport à la dimension adorative, à la gestion du temps, à celle de ton patrimoine et de ta science. Il constitue un thermomètre privilégié car dans une journée tu vis, dans une journée tu gères ton temps, de la monnaie, des biens, et tu agis en fonction de ce que tu as comme connaissances. Les pieux prédécesseurs étaient incontestablement ceux qui s'attachaient le plus à respecter ces quatre aspects de la vie, et leur récompense pour cette rigueur, leur a valu la guérison de leur âme, et louange à Allah pour cela.

 

http://www.sous-missions.com/articles/zooms/bilan-personnel-1431/

 

 

 

e6un7

 

 
 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site