referencer site web - referenceur gratuit -

L'existence des Djinns a été prouvée par la physique

Ce qui est invisible n’est pas forcément inexistant

Djin

         Le fait que l'on puisse pas voir les djinns n'implique pas qu'ils n'existent pas pour autant. Tel est l'avis des matérialistes de notre époque et de ceux qui ont suivi leurs traces. En effet, combien existe-t-il de choses que nos yeux ne voient pas mais dont les effets sont perceptibles ? Certes, les exemples sont aussi nombreux que variés. On peut citer, l'air, le courant électrique et se limiter à cela.De plus, demandez à ces insensés qui prétendent qu'ils ne croient que ce qu'ils voient, pourquoi leur arrive-t-il parfois de voir des choses qui n'existent pas, telles que les mirages ou les hallucinations nées de l'imagination ?

Oui, comment admettent-ils que notre œil puisse voir une chose irréelle et refusent-ils de croire qu'il existe des choses et des êtres dans ce monde que notre œil ne peut pas voir mais qui pourtant existent ?

De quoi sont créés les djinns ?

Les versets du Coran et les hadiths montrent sans équivoque que les djinns ont été créés de feu.

Allah dit :

« Et Il a crée les djinns de la flamme d'un feu sans fumée » (Sourate 55 verset 15).

Selon Ibn 'Abbas , l'expression « sans fumée » signifie «de l'extrémité de la flamme ». D'autres savants pensent que cette expression signifie qu'il s'agit du plus pur et du meilleur des feux. Dieu est le plus savant ! Ce qui nous importe c'est de savoir tout simplement que les djinns ont été créés de feu et qu'ils ont donc une constitution tout à fait différente de la nôtre.

Il dit aussi : « et quant au djinn, Nous l'avions crée auparavant d'un feu d'une chaleur ardente » (Sourate 15 verset 27)

Ce verset nous apporte une information complémentaire ; il nous indique en effet que les djinns ont été créés avant l'homme.

Allah dit aussi par la bouche d'Iblis (Que la malédiction soit sur lui !) :

« Tu m'as créé de feu alors que Tu l'as créé d'argile » (Sourate 7 verset 12).

Certains argueront comment pouvez-vous prendre les paroles d'Iblis comme une preuve alors qu'il se peut qu'il mente ? Nous répondrons que la preuve ne se trouve pas dans la parole d'Iblis en elle-même mais dans le fait que cette parole a été rapportée par Allah Lui-même et il ne sied pas à Allah de rapporter des propos mensongers.

Pour ce qui est de la Sunna, on peut citer le hadith du Prophète rapporté par Muslim et Ahmad : « Les anges sont créés de lumière, les djinns d'un feu sans fumée et Adam comme on vous l'a décrit »

Les demeures des djinn

Les djinns préfèrent les endroits non habités par les hommes tels que les déserts et les terrains vagues.

C'est pour cela que le Prophète sortait dans le désert pour leur rappeler Allah , leur lire le Coran et leur enseigner leur religion. Ce fait est transmis par Ibn Abbas et Ibn Mass'oud dans le Sahih Muslim.

Ainsi, certains parmi eux vivent dans les endroits sales (poubelles..), et d'autres vivent parmi les hommes. Les djinns vivent dans ces lieux sales afin de manger les restes de nourritures jetés par les hommes. Aussi, certains djinns vivent dans les cimetières et les ruines.

On les trouve aussi dans les toilettes et dans les salles de bain, c'est pour cela que le Prophète recherchait la protection d'Allah contre les démons mâles et les démons femelles lorsqu'il pénétrait dans les lieux d'aisance.

Les djinns mangent-ils et boivent-ils ?

Les savants se sont divisés en trois groupes au sujet de savoir si les djinns mangent et boivent. Certains d'entre eux prétendent que les djinns ne mangent ni ne boivent et ceci est un propos nul et sans fondement. Un second groupe pense que certains djinns mangent et boivent et que d'autres ne mangent ni ne boivent. Tandis que le dernier groupe prétend que tous les djinns mangent et boivent.

Al Bukhari rapporte un hadith dans lequel il est mentionné que le Prophète demanda à Abu Hurayra de lui apporter des pierres avec lesquelles il puisse se nettoyer. Il dit : « N'apporte pas d'os ni d'excréments »

Plus tard, Abu Hurayra lui demanda la raison de cette interdiction. Il dit :

« Ils font partie de la nourriture des djinns. Une délégation des djinns Nasibi, qui sont les meilleurs parmi les djinns, est venue me demander des vivres pour un voyage. J'ai alors invoqué Allah en leur faveur afin qu'ils ne passent pas à proximité d'un os ou d'un excrément sans pouvoir en tirer quelque nourriture »

Les djinns peuvent-ils changer de forme et d'apparence ?

Les djinns ont la capacité de prendre des formes et de changer d'apparence. Selon Ibn Taymiya , ils peuvent prendre une forme humaine ou animale telle qu'une vache, un scorpion, un serpent, un oiseau... Il dit aussi que le chien noir est le diable des chiens et les djinns apparaissent souvent sous cette forme. Ils peuvent aussi apparaître sous forme d'un chat noir car en fait le noir ajoute à la force néfaste des diables.

Il est rapporté aussi qu'Iblis prit l'apparence d'un vieil homme du Nadj lorsque les mécréants de Qoraysh s'étaient réunis à Dar An-Nadwa (assemblée des notables de La Mecque) afin de discuter sur le sort qu'il fallait réserver à Muhammad . Iblis - que la malédiction soit sur lui - leur avait suggéré de le tuer.

Il faut préciser que lorsqu'un djinn prend une forme humaine ou animale alors il obéit aux lois physiques de cette forme ; à savoir, qu'il sera possible de le voir ou de le tuer d'un coup de feu ou de le blesser d'un coup de couteau. C'est pour cela que les djinns ne restent que peu de temps sous une telle forme car ils deviennent alors vulnérables. En fait, ils profitent de leur invisibilité pour effrayer les gens.

Existe-t-il des mâles et des femelles parmi les djinns ?

Lorsque le Prophète entrait dans les lieux d'aisance, il récitait l'invocation suivante : « Ô Seigneur, je demande protection auprès de Toi contre les démons mâles et les démons femelles. » ( Allahouma ini a'oudoubika minal khoubthi wal khoubeyth ) (transmis par Anas et rapporté par Bukhari et Muslim.)

Ceci montre clairement qu'il existe des mâles et des femelles parmi les djinns.

Est-ce que les djinns ont des rapports sexuels et une progéniture ?

Allah dit : « qu'avant eux aucun homme ou djinn n'a déflorées » (Sourate 55 verset 74).

Il dit aussi : « Et lorsque Nous dîmes aux Anges : « Prosternez-vous devant Adam », ils se prosternèrent, excepté Iblis qui était du nombre des djinns et qui se révolta contre le commandement de son seigneur. Allez-vous cependant le prendre, ainsi que sa descendance, pour alliés en dehors de Moi, alors qu'ils vous sont ennemis ? » (Sourate 18 verset 50)

Le premier verset montre que les djinns ont la capacité de déflorer donc d'avoir des rapports sexuels. Le second montre que les djinns ont une descendance issue de ces rapports sexuels d'une part et d'autre part il prouve clairement qu'Iblis est un djinn et non un ange comme certains le prétendent.

Est-ce que les djinns sont responsables de leurs actes ?

Tout comme les humains, les djinns sont responsables de leurs actes. En effet, Allah leur demandera le jour du Jugement dernier : « Ô communauté des djinns et des humains, ne vous est-il pas venu des messagers, choisis parmi vous, qui vous ont raconté Mes Signes et averti de la rencontre de ce jour ? » (Sourate 6 verset 130).

Selon l'Imam Ibn Taymiya , les djinns observent des obligations en relation avec leur nature spécifique. Etant différents des êtres humains, leurs devoirs sont forcément différents aussi.

La foi et la religion des djinns

Les djinns sont sur ce point comme les êtres humains. Ils peuvent être chrétiens, juifs, mécréants ou musulmans.

Les musulmans parmi eux sont tout comme les musulmans parmi les hommes ; certains sont pieux, d'autres sont des pervers, d'autres encore suivent la Sunna du Prophète tandis que d'autres commettent des innovations interdites. Et Allah montre que des djinns parmi eux ont dit : « Il y a parmi nous des vertueux et d'autres qui le sont moins ; nous étions divisés en différentes sectes. » (Sourate 72 verset 11)

Ibn Abbas dit que la fin du verset « nous étions divisés en différentes sectes. » signifie « Il y a parmi nous des croyants et parmi nous des mécréants ».

Est-ce que les djinns croyants entreront au paradis ?

Les savants sont unanimes sur l'entrée en enfer des djinns mécréants .

L'Imam Ibn Taymiya dit que l'unanimité des savants sont d'avis que les djinns mécréants seront punis par le feu de l'enfer et l'avis le plus prépondérant sur le sort des djinns croyants est qu'ils iront au paradis.

L'Imam Ibn Kathir dit à ce sujet que la vérité consiste à dire que les djinns croyants tout comme les hommes croyants iront au paradis. Il dit que les savants qui sont de cet avis s'appuient sur le verset suivant relatif aux houris du paradis: «qu'avant eux aucun homme ou djinn n'a déflorées » (Sourate 55 verset 74).

Les djinns ont peur des êtres humains

L'Imam Ibn Kathir rapporte dans son Tafsir que les arabes avaient l'habitude, quand ils voulaient camper dans un lieu, de demander la protection du chef des djinns qui s'y trouvaient de peur de leur nuisance.

En constatant cela, les djinns accablaient les hommes par la peur, la folie et la détresse de sorte que ces derniers redoutaient la puissance des djinns à tout moment et en tout lieu.

Ikrima a expliqué ce fait et dit : « Les djinns et les hommes se redoutaient mutuellement mais les djinns éprouvaient une crainte plus intense que les hommes. Quand les hommes descendaient dans une vallée, les djinns prenaient la fuite. Le chef des humains disait : « Nous demandons la protection du maître de cette vallée » Les djinns se disaient alors : "Puisqu'ils nous craignent, approchons nous d'eux et accablons-les par la folie et la peur."

Tel est le sens des dires d'Allah : « Or, il y avait parmi les humains, des mâles qui cherchaient protection auprès des mâles parmi les djinns mais cela ne fit qu'augmenter leur détresse. » (Sourate 72 verset 6)

Il ressort de ce récit que les djinns sont des êtres peureux par nature mais qu'ils peuvent ressentir les sentiments de l'humain tels que la colère, la tristesse, la peur ou la quiétude. En fait, les djinns profitent de ces états de l'homme pour le mettre en déroute et susciter l'effroi dans son cœur. Ils sont comme ces chiens qui sitôt qu'ils ont compris que vous aviez peur vous mordent.

e6un7

 

 

Les types de Djinns

Certaines personnes ont tenté de nier l'existence des Djinns, auxquels le Coran consacre pourtant un chapitre entier, Sourate al-Jinn (72). Se basant sur le sens littéral du mot Djinn, qui provient du verbe Janna, Yajounnou (couvrir, cacher, dissimuler), ils prétendent que ce mot fait plutôt référence à « d'habiles étrangers ». D'autres ont même déclaré qu'un Djinn est un humain dérangé possédant une nature fougueuse. Mais la réalité est que les Djinns sont une autre création d'Allah qui coexiste avec l'homme sur la Terre. Allah a créé les Djinns avant qu'Il ne crée les humains et Il les a créés d'un groupe d'éléments différents de ceux ayant servi à la création de l'homme.

Allah dit :

Nous créâmes l'homme d'une argile crissante, extraite d'une boue malléable. Et quand au djinn, Nous l'avions auparavant créé d'un feu d'une chaleur ardente. [ Sourate 15 Versets 27-28 ]

Ils furent nommés Djinns parce que le système visuel de l'homme ne lui permet pas de les déceler. Iblis (Satan) provient du monde des Djinns, bien qu'il se soit trouvé parmi les Anges lorsqu'Allah leur demanda de se prosterner devant Adam. Lorsqu'il refusa de se prosterner et qu'on lui demanda pourquoi.

Allah dit ( à son sujet dans le Coran ):

Je suis meilleur que lui, dit [Iblis,] Tu m'as créé de feu et tu l'as créé d'argile [ Sourate 38 Verset 76 ]

Aïcha a rapporté que le Prophète a dit : Les Anges furent créés de lumière et les Djinns d'un feu sans fumée. Recueilli par Muslim

Allah a également dit :

Et lorsque Nous dîmes aux Anges: Prosternez-vous devant Adam, ils se prosternèrent, excepté Iblis [Satan] qui fut aux nombres des mécréants [ Sourate 18 Verset 50 ]

Les Djinns peuvent être divisés en trois grandes catégories basées sur leur mode d'existence.

Le Prophète a dit : « Il y a trois types de Djinns : un type qui vole constamment dans les airs, un autre type qui prend la forme de serpents et de chiens, et un autre type qui n'est pas capable de voler et qui réside à un endroit précis ou erre ici et là. » [Recueilli par at-Tabari et Al-Hakim]

Les Djinns peuvent être ensuite divisés en deux catégories relative à leur foi : musulmans (croyants) et Kouffar (mécréants). Allah parles des Djinns croyants dans la Sourate al-Jinn en ces termes :

Dis: Il m'a été révélé qu'un groupe de djinns prêtèrent l'oreille, puis dirent: Nous avons certes entendu une Lecture [le Coran] merveilleuse, qui guide vers la droiture. Nous y avons cru, et nous n'associerons jamais personne à notre Seigneur. En vérité notre Seigneur - que Sa grandeur soit exaltée - ne S'est donné ni compagne, ni enfant! Notre insensé [Iblis] disait des extravagances contre Allah. [Sourate 72 Versets 1 à 4]

Il y a parmi nous les Musulmans, et il y en a les injustes [qui ont dévié]. Et ceux qui se sont convertis à l'Islam sont ceux qui ont cherché la droiture. Et quant aux injustes, ils formeront le combustible de l'Enfer.

 [Sourate 72 – Versets 14-15]

Les Djinns mécréants portent plusieurs noms, aussi bien en arabe qu'en français : 'Ifrite, Chaytane, Qarine, démons, diables, esprits, fantômes, etc. Ils essaient par divers moyens d'égarer l'homme. Quiconque les écoute et travaille pour eux est "traité" de Chaytane humain (diable).

Allah dit :

Ainsi, à chaque prophète avons-Nous assigné un ennemi: des diables d'entre les hommes et les djinns, qui s'inspirent trompeusement les uns aux autres des paroles enjolivées. Si ton Seigneur avait voulu, ils ne l'auraient pas fait; laisse-les donc avec ce qu'ils inventent. [ Sourate 6 Verset 112 ]

Chaque être humain a un Djinn qui l'accompagne ; ce Djinn est appelé Qarine, c'est à dire compagnon. C'est une partie du test de l'homme dans cette vie. Le Djinn encourage les bas instincts chez l'homme et essaie constamment de le détourner du droit chemin. Le Prophète (Saw) a parlé de cela en ces termes : « Chacun d'entre vous a été doté d'un compagnon parmi les Djinns. » Les Sahaba demandèrent : « Même toi, Ô Messager d'Allah ? ». Le Prophète répondit : « Même moi, sauf qu'Allah m'a aidé contre lui [mon Qarine], alors il s'est soumis [à l'Islam]. Maintenant, il ne m'incite qu'à faire le bien. » [ Recueilli par Muslim (Sahih Mouslim, vol.4, p. 1472, no.6757 ]

Le Prophète Soulaymane (Salomon), comme signe de sa prophétie, a été gratifié d'un pouvoir miraculeux lui permettant d'exercer un contrôle sur les Djinns. Allah a dit :

Et furent rassemblées pour Salomon, ses armées de djinns, d'hommes et d'oiseaux, et furent placées en rangs. [ Sourate 27 Verset 17 ]

Un tel pouvoir, cependant, ne fut donné à personne d'autre. Personne d'autre n'est autorisé à contrôler les Djinns et personne ne peut le faire. Le Prophète a dit : « Un Ifrite [un Djinn maléfique fort et puissant] d'entre les Djinns m'a craché dessus la nuit dernière, essayant de rompre ma Salât. Allah cependant m'a permis de le maîtriser et j'ai voulu l'attacher à l'un des piliers de la mosquée pour que vous le voyiez tous au matin. Puis je me suis rappelé l'invocation de mon frère Souleymane :

Il dit: Seigneur, pardonne-moi et fais-moi don d'un royaume tel que nul après moi n'aura de pareil. C'est Toi le grand Dispensateur. [ Sourate 38 – Verset 35 ]

[Hadith recueilli par al-Boukhari (Sahih al-Boukhari (arabe anglais), vol.1, p. 268, no.75) et Mouslim (Sahih Mouslim (traduction anglaise), vol.1, p.273, no 1104]

L'homme ne peut réussir à contrôler les Djinns puisqu'il s'agit là d'un miracle spécial octroyé au Prophète Soulaymane. En fait, le contact avec les Djinns dans des circonstances autres que la possession où la cas fortuit s'opère le plus souvent par la pratique d'actes sacrilèges méprisés et interdits par la religion. [Abou Aminah Bilal Philips, (Riyadh : Tawheed Publications, 1989), p.21]

Les Djinns maléfiques invoqués de cette manière peuvent aider leur partenaire sur la voie du péché et du refus de la foi en Allah . Leur but est d'attirer le plus de gens qu'ils peuvent vers le plus grave des péchés : l'adoration d'autres divinités, incluant ou excluant Allah. Lorsque le contact est établi entre les Djinns et les [...] (oublié dans la reproduction du livre), et qu'un contrat est passé entre les deux parties, les Djinns peuvent les informer de certains événements du futur.

Le Prophète a décrit de quelle manière les Djinns obtiennent de l'information sur le futur. Il a relaté que les Djinns étaient capables d'atteindre les basses sphères du ciel et d'écouter certaines informations à propos du futur lorsque les Anges se les échangent entre eux. Ils retournent ensuite sur terre pour informer leurs contacts humains[Recueilli par al-Boukhari et Muslim (Sahih Mouslim (traduction anglaise), vol.4, p.1210, no 5538]

Cette pratique était très courante durant la période antérieure à la mission du Prophète Mohamed et les devins fournissaient alors des informations très précises. Ils ont pu ainsi accéder à des postes élevés au sein des cours royales, jouir d'une grande popularité et on leur vouait même un culte dans certaines régions du monde.

Après que le Prophète Mohamed ait été investi de sa mission, la situation changea. Allah ordonna aux Anges de garder soigneusement les basses sphères du ciel et la plupart des Djinns furent pourchassés par des météores et des étoiles filantes. Allah a décrit ce phénomène dans le Coran par une déclaration faite par un Djinn :

Nous avions frôlé le ciel et Nous l'avions trouvé plein d'une forte garde et de bolides. Nous y prenions place pour écouter. Mais quiconque prête l'oreille maintenant, trouve contre lui un bolide aux aguets.

[ Sourate 72 Versets 8-9 ]

Allah dit aussi :

Certes Nous avons placé dans le ciel des constellations et Nous l'avons embelli pour ceux qui regardent. Et Nous l'avons protégé contre tout diable banni. [ Sourate 15 Versets 17-18 ]

Ibn 'Abbas a dit : « Lorsque le Prophète et un groupe de ses compagnons sortirent pour aller au marché de Ukaadh, les diables furent empêchés d'écouter les informations en provenance du ciel ; des météores les assaillirent de toutes parts et ils s'en retournèrent à leur peuple et l'informèrent de ce qu'il leur était arrivé. Quelques uns suggérèrent que quelque chose avait dû avoir lieu et ils se répandirent sur la terre à la recherche de cette chose. Certains d'entre eux croisèrent le Prophète et ses compagnons alors qu'ils accomplissaient la Salât et ils entendirent la récitation du Coran. Ils se dirent que ce devait être cela qui les avait empêché d'écouter aux portes du ciel. Lorsqu'ils retournèrent à leur peuple ils lui dirent :

Dis: ‹Il m'a été révélé qu'un groupe de djinns prêtèrent l'oreille, puis dirent: ‹Nous avons certes entendu une Lecture [le Coran] merveilleuse, qui guide vers la droiture. Nous y avons cru, et nous n'associerons jamais personne à notre Seigneur. [Sourate 72 – Versets 1-2]

[Hadith recueilli par al-Boukhari (Sahih al-Boukhari (arabe anglais), vol.6, pp. 415-6, no.443) et Mouslim (Sahih Mouslim (traduction anglaise), vol.1, pp.243-4, no 908, at-Tirmidhi et Ahmed]

Ainsi, les Djinns ne pouvaient plus récolter les informations se rapportant au futur aussi facilement qu'ils le faisaient avant la mission du Prophète . A cause de cela, les informations fournies par les Djinns de nos jours sont agrémentées de toutes sortes de mensonges.

Le Prophète a dit : «Ils (les Djinns) ont pour habitude de se passer l'information de haut en bas, jusqu'à ce qu'elles atteignent les lèvres d'un magicien ou d'un voyant. Quelque fois un météore les rattrape avant qu'ils ne puissent transmettre l'information. Si l'information parvient sur terre avant qu'ils ne soient frappés par les météores, ils y ajouteront une centaine de mensonges.» Hadith recueilli par al-Boukhari (Sahih al-Boukhari (arabe anglais), vol.8, p.150, no.232) et at-Tirmidhi.

Aïcha rapporte que lorsqu'elle s'informa auprès du Prophète sur les diseurs de bonne aventure, il lui dit qu'ils n'étaient rien. Elle lui fit alors remarquer qu'ils disaient parfois des choses qui étaient vraies. Ce à quoi le Prophète répondit : « C'est une partie de la vérité que le Djinn vole et qu'il confie à l'oreille de son ami ; mais il y ajoute une centaine de mensonges. » Recueilli par al-Boukhari (Sahih al-Boukhari (arabe anglais), vol.7, p.439, no.687) et Muslim (Sahih Mouslim (traduction anglaise), vol.4, p.1209, no 5535...

Les djinns sont également en mesure d'informer leur contact humain du futur relatif. Par exemple, lorsqu'une personne consulte un voyant, le djinn du voyant prend l'information ayant trait aux projets d'avenir de la personne auprès du Qarine (le djinn affecté à chaque être humain) de cette dernière. Ainsi le voyant est en mesure de lui dire qu'il va faire ceci ou cela, ou qu'il va aller à tel endroit ou à tel autre. Cette méthode permet aussi au vrai voyant de connaître de manière très détaillée le passé d'une personne qui lui est totalement étrangère. Il peut dire à un parfait étranger le nom de ses parents, son lieu de naissance, des événements se rapportant à son enfance, etc. La possibilité de décrire le passé de manière très détaillée est un des signes du véritable devin qui est entré en contact avec les djinns. Parce que les djinns sont capables de parcourir instantanément d'énormes distances, ils sont aussi en mesure d'accumuler une masse considérable d'informations relatives à des choses cachées, à des objets perdus ou à des événements dont on n'a pas été témoin. La preuve de ce pouvoir se trouve dans le Coran, dans le récit de Soulaymane et de Bilqis, Reine de Saba. Lorsque la Reine Bilqis vint le voir, Soulaymane demanda aux djinns d'apporter le trône de cette dernière, situé dans le pays qu'elle gouvernait :

Un Ifrite redoutable d'entre les djinns dit : ‹Je te l'apporterai avant que tu ne te lèves de ta place : pour cela. je suis fort et digne de confiance [Sourate 27 Versets 39-40]

Par Baladislam Publié dans : djinns, shaytans et sorcellerie 
 

e6un7

0031--1-.gif

Il n’y a pas de doute que les djinns ont une influence sur les hommes, ils peuvent leur faire du mal, jusqu’à les assassiner, leur jeter des pierres, leur faire peur ou autre, ce qui est confirmé par la Sunna et conforme à la réalité.

Le Messager d’Allah, prière et salut d’Allah sur lui, permit à l’un de ses Compagnons qui venait de se marier de rentrer chez lui durant une bataille – je pense qu’il s’agit de la bataille du Fossé.

En rentrant chez lui, il trouva sa femme à côté de la porte d’entrée.

Il désapprouva cet acte, mais elle lui dit : « Entre. »

Il trouva alors un serpent, et le tua avec sa lance.

Au moment où le serpent mourut, l’homme mourut aussi, de telle manière que l’on ne sut pas lequel des deux était mort le premier.

Quand le Prophète, prière et salut d’Allah sur lui, fut informé, il interdit de tuer les reptiles à l’intérieur des maisons, sauf deux : al-Abtar et Dhu-Tafiyatayn. [1]

C’est la preuve que les djinns agressent les hommes et leur font du mal.

Ceci est conforme à la réalité, puisque un grand nombre de récits relatent des situations où quelqu’un, dans un endroit désert, reçoit des pierres, ou entend des voix ou un bruit comparable au bruit des arbres, et tout cela lui fait peur et mal.

Il y a aussi le fait que le djinn peut entrer dans le corps d’un être humain, soit par amour, soit pour simplement lui faire mal, ou encore pour d’autres raisons.

La parole d’Allah, le Très-Haut le confirme :

« Ceux qui mangent [pratiquent] de l’intérêt usuraire ne se tiennent (au jour du Jugement dernier) que comme se tient celui que le toucher de Satan a bouleversé. »[2]

Dans cette situation, le djinn peut parler par la bouche de l’être humain et dialoguer avec celui qui lit des versets du Coran sur lui.

Il peut même négocier l’accord de ne plus revenir dans cette personne et ceci est connu de tous.

Donc, la prévention contre le mal des djinns, consiste à lire ce qui a été rapporté dans la Sunna, comme la lecture du verset du « Trône » (Ayat ul-Kursî), car il protège durant toute la nuit celui qui le lit, et aucun diable ne peut l’approcher jusqu’au lever du jour.

Et Allah est le Protecteur.

Fatwa de cheikh Otheimine

Fatâwâ al-cAqîda, , page 352-353

[1] Al-Abtar : un serpent à la queue coupée ; Dhul-Tafiyatayn : serpent avec deux traits sur le dos.

[2] La Vache, v. 275.

copié de fatawaislam.com

Cheikh Mouhammad Ibn Salih Ibn ’Outheymine

 

L'éxistance des  Djinns est prouvée par la physique

Les scientifiques de l’University College de Londres ont trouvé une zone d’interaction entre notre univers et d’autres univers non visibles. Ceci semble d’abord confirmer ce qu’on appelle la “théorie des cordes” (voir vidéo ci dessous) qui, jusqu’à présent était seulement spéculative et cela prouverait l’existence de mondes parallèles.
Cette découverte a été faite dans le cadre de l’étude de la répartition dans l’espace, le rayonnement fossiles de micro-ondes qui est resté après le Big Bang et qui est supposé avoir donné naissance à notre univers. Ce rayonnement n’est pas homogène et contient des zones
spéciales, caractérisée par une température plus élevées. “Nous avons probablement
affaire ici à des “trous cosmiques”, formée par interaction entre notre monde et de mondes parallèles,” - dit l’un des leaders de l’étude, le professeur Stephen Feeney. À son avis, notre univers n’est qu’une
petite bulle dans un océan géant coexistence des mondes, ayant des caractéristiques physiques différentes. La collision des univers entre eux créeraient des tâches circulaires caractéristiques observable sur une image numérisée.

Photo (C) Stephen Feeney

Même si un seul de ces points se révèle être une collision à bulles, il serait “une découverte de première grandeur”, dit Thomas Levi de l’Université de la Colombie-Britannique à Vancouver, Canada. Cela permettrait de renforcer les théories - comme la théorie des cordes - qui font appel à un grand nombre d’univers avec des propriétés différentes.
Le satellite européen de l’Agence spatiale Planck, qui a lancé en 2009, devrait être en mesure de détecter ces signes. Ses premières cartes complète du ciel sont attendus pour 2012.


La théorie des mondes parallèles

Source : http://www.interestingtopics.org/parallel-universe-may-exist-past-collisions-left-bruises/

 

Les activités occultes des djinns

Grâce à leur faculté de voler et à leur invisibilité, les djinns s’adonnent beaucoup aux activités occultes.  Le vaudou, la magie noire, les esprits frappeurs, la sorcellerie et les médiums peuvent tous être expliqués par la présence des djinns, tout comme les illusions créées par les magiciens.  Parce que les djinns possèdent le pouvoir de traverser de grandes distances en à peine quelques secondes, ils sont d’une valeur inestimable pour les magiciens.  En contrepartie de l’aide qu’ils apportent aux magiciens, les djinns leur demandent souvent de les adorer, eux, de même que le diable.  Les magiciens prennent donc les djinns et Satan comme divinités à la place de Dieu.  De nos jours, il ne fait aucun doute que certaines illusions créées par certains magiciens le sont à l’aide de djinns.  Faire disparaître la statue de la Liberté, voler à travers le Grand Canyon et faire émerger un bateau du triangle des Bermudes, voilà des illusions qui ont toutes été créées par le magicien David Copperfield.  Aucun homme ne peut faire de telles choses sans l’aide des djinns.  Il ne serait donc pas étonnant d’apprendre, un jour, que ce magicien a vendu son âme au diable.

Une des activités les plus fréquemment associées aux djinns est la cartomancie.  Avant la venue du prophète Mohammed, les diseurs de bonne aventure et les voyants étaient très répandus.  Ils utilisaient leurs associés parmi les djinns pour obtenir des informations sur l’avenir.  Les djinns se rendaient jusqu’au ciel le plus bas et écoutaient les anges converser entre eux au sujet d’événements futurs dont ils avaient entendu parler par Dieu.  Les djinns redescendaient alors et en informaient les diseurs de bonne aventure.  C’est pour cette raison qu’avant l’époque du Prophète (que la paix et les bénédictions de Dieu soient sur lui), de nombreux diseurs de bonne aventure faisaient des prédictions très précises qui se confirmaient par la suite.  Toutefois, au moment où débuta la mission prophétique de Mohammed, les cieux furent très étroitement gardés par les anges et tout djinn tentant d’écouter leurs propos se faisait accueillir par une pluie de météorites (étoiles filantes) :

« Et Nous l’avons protégé [le ciel] contre tout diable indésirable.  Si l’un d’eux parvient à écouter subrepticement, une flamme brillante le poursuit aussitôt. » (Coran 15:18)

Par ailleurs, le Prophète (que la paix et les bénédictions de Dieu soient sur lui) a dit :

« Ils [les djinns] relayaient l’information sur terre jusqu’à ce qu’elle parvienne aux lèvres d’un magicien ou d’un diseur de bonne aventure.  Parfois, une météorite les atteignait avant qu’ils n’aient le temps de relayer l’information.  S’ils arrivaient à la relayer avant d’être atteints, ils y ajoutaient une centaine de mensonges. » (sahih al-Boukhari)

Ce hadith jette donc la lumière sur la façon dont certains voyants font parfois des prédictions qui se confirment par la suite.  Il nous fait également comprendre pourquoi ils se trompent aussi souvent.  Si nous prenons Nostradamus comme exemple, la majorité de ses prédictions se sont avérées fausses et seules quelques-unes se sont confirmées.  Par ailleurs, il est malheureux de constater que le nombre de diseurs de bonne aventure est en augmentation chez les peuples musulmans.  Dans des pays comme le Maroc, on constate facilement un taux élevé de communications djinns-voyants.  Si vous observez le ciel, au Maroc, un soir sans nuages, vous verrez un nombre impressionnant d’étoiles filantes, ce qui vous donnera une idée du nombre de diables chassés des cieux où ils tentaient de recueillir des informations.

Les diseurs de bonne aventure travaillent également avec leur qarine.  Le qarine est un djinn assigné à chaque être humain.  C’est ce djinn qui, par ses chuchotements, nous suggère toutes sortes de mauvais désirs et tente constamment de nous détourner du droit chemin.  Le Prophète (que la paix et les bénédictions de Dieu soient sur lui) a dit :

« À chacun d’entre vous a été assigné un djinn, qui l’accompagne en permanence. » Ses compagnons lui demandèrent : « Même toi, ô messager de Dieu? » Le Prophète répondit : « Oui, même moi; mais Dieu m’a aidé contre lui et il est devenu musulman.  Maintenant, il ne m’encourage qu’à faire le bien. » (sahih Mouslim)

Comme le qarine accompagne une personne durant toute sa vie, il sait tout de cette personne et connaît tous les événements de sa vie, de sa naissance jusqu’à sa mort.

En prenant contact avec le qarine d’une personne, un diseur de bonne aventure arrive à faire croire que c’est lui qui possède un véritable don de voyance.  Il regarde dans une boule de cristal ou dans la paume de la main d’une personne et cherche à l’impressionner avec des connaissances qu’il n’aurait pu obtenir sans l’aide du qarine.  Consulter un voyant est un acte si grave que le Prophète (que la paix et les bénédictions de Dieu soient sur lui) a dit, à ce sujet :

«  La prière de celui qui approche un diseur de bonne aventure pour lui demander quoi que ce soit est rejetée durant quarante jours et quarante nuits. » (sahih Mouslim)

Et :

« Quiconque va voir un diseur de bonne aventure et croit ce qu’il dit mécroit, de ce fait, à ce qui a été révélé à Mohammed. »

Les djinns ne sont pas actifs qu’auprès des diseurs de bonne aventure.  D’autres activités, comme les séances de spiritisme et les tables de ouija, sont manipulées par les djinns.  « Es-tu Charlie?  Parle-nous, Charlie! », telle est le genre de paroles que prononcent anxieusement les proches d’une personne décédée lors de ces séances, dans l’espoir d’entrer en contact avec elle.  Et lorsque le djinn commence à se manifester et à parler comme s’il était « Charlie », les gens n’y voient que du feu.

Les djinns excellent particulièrement à manipuler les gens en provoquant des  visions devant leurs yeux.  Par ces visions, ils incitent les gens à se détourner de l’adoration de Dieu.  Quand une personne voit apparaître une forme devant elle, elle ne sait comment l’expliquer.  Ce n’est qu’en ayant une bonne connaissance du monde des djinns et une ferme croyance en Dieu qu’une personne arrive à ne pas se laisser impressionner par un tel phénomène.  Les visions de Jésus et de la vierge Marie, nombreuses au fil des siècles, sont un choix populaire chez les djinns.  Il semble même que d’égarer les chrétiens soit l’un des trucs les plus faciles, pour les djinns.  Non seulement les chrétiens sont-ils dupés par ces visions, mais quand les djinns se mettent en plus à parler, ils s’imaginent entendre des anges, ce qui les renforce dans leur foi.  Pourtant, le nombre d’absurdités qu’ils émettent devraient suffire à faire comprendre à quiconque que ces voix sont en fait celles des diables et non des anges!  Pour certaines personnes, les visions dans lesquelles ils voient leurs proches ou leurs ancêtres sont chose courante.  En prenant la forme de leurs proches, les djinns les persuadent que les âmes des personnes mortes circulent toujours sur terre, parmi les humains.  C’est pourquoi tant de gens croient aux fantômes et aux esprits.

La vague déferlante de visions sataniques frappe aussi le monde musulman.  Combien de musulmans prétendent avoir vu le prophète Mohammed, ou encore Dieu Lui-même!  Ce faisant, les djinns égarent les musulmans dont la foi est faible.  Au cours de ces visions, ils se font souvent dire que les commandements de l’islam ne s’appliquent plus à eux.  Les djinns leur disent que la prière, le jeûne, le Hajj, etc, ne sont plus obligatoires pour eux.  Il s’agit d’une grande supercherie qui, malheureusement, s’est souvent avérée efficace.  

Protection contre les djinns

Parce que les djinns peuvent nous voir alors que nous ne les voyons pas, le prophète Mohammed (que la paix et les bénédictions de Dieu soient sur lui) nous a enseigné les différentes façons de nous protéger contre eux (par exemple, en cherchant refuge auprès de Dieu contre Satan le maudit, en récitant les sourates 113 et 114 du Coran, ou encore en récitant les paroles que Dieu nous a enseignées, dans le Coran : « Et dis : « Seigneur!  Je cherche refuge en Toi contre les tentations des démons.  Et je cherche refuge en Toi, Seigneur, contre leur présence auprès de moi. » (Coran  23:97-98)

Dire « bismillah » (au nom d’Allah) en entrant chez soi, avant de manger ou boire, et avant d’avoir des rapports intimes éloigne également les djinns de sa demeure et les empêche de partager notre nourriture et notre boisson, ou de participer à nos rapports intimes avec nous.  De même, mentionner le nom d’Allah avant d’entrer aux toilettes ou de se déshabiller empêche les djinns de voir la nudité d’une personne ou de lui nuire.  La fermeté générale dans la foi et dans la religion empêchent aussi les djinns de nuire à une personne.

Réciter le verset al-Koursi en arabe (Coran 2:255) offre une très grande protection contre les djinns, comme nous l’a appris l’expérience qu’a vécue Abou Hourayrah (un des compagnons du Prophète) avec un diable.[1]

Réciter le verset al-Koursi en arabe (Coran 2:255) offre une très grande protection contre les djinns, comme nous l’a appris l’expérience qu’a vécue Abou Hourayrah (un des compagnons du Prophète) avec un diable.

À ce sujet, le prophète Mohammed (que la paix et les bénédictions de Dieu soient sur lui) a dit : « Ne faites pas des tombeaux de vos maisons; récitez-y al-Baqarah [i.e. la deuxième sourate du Coran], car Satan fuit toute maison où elle est récitée. » (sahih Mouslim)

Ces versets, en arabe, de même que ces hadiths, constituent quelques exemples de la façon dont un musulman peut se protéger contre les djinns.  L’islam nous enseigne la façon de traiter avec toute la création de Dieu – et pas seulement les djinns.  Un véritable musulman ne craint ni Satan ni les djinns, car l’islam nous les a démystifiés et nous a appris à nous protéger contre eux.

Le monde des djinns est à la fois sinistre et intriguant.  En le connaissant mieux, nous pouvons arriver à expliquer de nombreux phénomènes considérés comme des mystères.  C’est de cette façon que nous pouvons éviter de sombrer dans des extrêmes, comme ceux qui, n’arrivant pas à expliquer ces phénomènes, vont jusqu’à adorer toutes sortes d’objets et créatures autres que Dieu.  C’est en nous accrochant fermement au monothéisme que nous pouvons nous défendre contre ces alliés invisibles de Satan :

« Ils vous ont certes à l’œil, lui (Satan) et sa tribu, alors que vous ne pouvez les voir. » (Coran 7:27)

 
Footnotes:

[1]  Abou Hourayrah, un des compagnons du Prophète, raconte : « Le Messager de Dieu me confia la garde de la Zakat (charité obligatoire sous forme de nourriture) du Ramadan. (Pendant la nuit), quelqu’un vint et commença à prendre une poignée de nourriture (de la zakat). Je le saisis et je lui dis : « Je vais t’emmener devant le Messager de Dieu ». «Laisse-moi ! Je suis pauvre ! J’ai une famille (à nourrir) et je suis dans le besoin » me répondit-il. Je le laissai alors partir.

 

Le lendemain matin, le Messager de Dieu me demanda : « Ô Abou Hourayrah ! Qu’a fait ton prisonnier hier soir ? » Je lui répondis : « Il s’est plaint d’une grande pauvreté et d’une famille à nourrir. J’ai eu alors pitié de lui et je l’ai laissé partir ».

Il me dit alors : « Très certainement, il t’a menti. Et il reviendra!» J’ai fus alors certain qu’il reviendrait. Je décidai donc de l’attendre…

 

En effet, (la nuit suivante), il revint.  Et comme il s’apprêtait à prendre une poignée de nourriture (de la zakat), je le saisis et lui dis : « Je vais te traduire devant le Messager de Dieu ». «Laisse-moi ! Je suis pauvre ! J’ai une famille (à nourrir) et je suis dans le besoin » me répondit-il.  Alors je le laissai à nouveau partir.

 

Le lendemain matin, le Messager de Dieu me demanda : « Ô Abou Hourayrah ! Qu’a fait ton prisonnier hier soir ? » Je lui répondis : « Il s’est plaint d’une grande pauvreté et d’une famille à nourrir. J’ai eu alors pitié de lui et je l’ai laissé partir ».

Il me dit alors : « Très certainement, il t’a menti. Et il reviendra ! » J’ai fus alors certain qu’il reviendrait. Je décidai donc de l’attendre…

En effet, (la troisième nuit ), il revint.  Et comme il s’apprêtait à prendre une poignée de nourriture (de la zakat), je le saisis et lui dis : « Je vais te traduire devant le Messager de Dieu car cette fois-ci, c’est la dernière de trois fois.  Tu as promis de ne pas revenir, mais tu es quand même revenu. »

Il me dit alors : « Laisse-moi partir et je t’enseignerai quelques paroles qui te seront utiles auprès de Dieu ». – « Quelles sont-elles ? » lui demandai-je.

Il me répondit : « Lorsque tu te mets au lit, récite le verset du Trône (al-Kursi) du début à la fin.  Dieu te désignera alors un protecteur et aucun diable ne pourra t’approcher jusqu’au matin. » Je le laissai alors partir…

Le lendemain matin, le Messager de Dieu me demanda : « Ô Abou Hourayrah ! Qu’a fait ton prisonnier hier soir ? »  Je lui répondis : « Ô Messager d’Allah! Il a prétendu m’enseigner quelques paroles qui me seraient utiles auprès de Dieu ! Je l’ai alors laissé partir ».

« Quelles sont ces paroles ? » me demanda-t-il. Je répondis : « Il m’a dit : « Lorsque tu te mets au lit, récite le verset du Trône du début à la fin… »  Et il ajouta : « Dieu te désignera alors un protecteur et aucun diable ne pourra t’approcher jusqu’au matin ! »

Le Prophète me dit : « Certes, il t’a dit la vérité bien qu’il soit un grand menteur ! Ô Abou Hourayrah : sais-tu à qui tu as parlé durant trois nuits ? » « Non ! » répondis-je.
« Et bien, reprit-il, il s’agissait d’un diable ! »   (rapporté dans sahih al-Boukhari)

e6un7

 

 

 Les djinns et satan selon le Coran et la sunna

Allah (dans sa sagesse infinie) dit :

[- Et lorsque nous avons dit aux anges : « prosternez vous devant Adam » ils se prosternèrent à l’exception de Satan qui était du nombre des Génie et qui se rebella contre l’ordre de son Seigneur…] (S 18 / V.50)

1 – Est ce que Satan est vivant parmi nous et mourra t-il ? Les mort des génies, sont-ils entrés comme les être humains ?

Allah (exalté soit-Il et sanctifié Son Nom) dit : Satan M’a demandé de le laissé vivre jusqu’à a fin du monde.
[« Seigneur, dit Satan, veuille m’accorder un délai jusqu’au jour ou seront ressuscités les morts »] (S.15 / V 36)

Il est vivant jusqu’au jour déterminé, qu’Allah lui a promis. 
La mort l’atteindra le jour de la fin du monde. Les génies sont des âmes sans corps, ils meurent également. Leurs enterrements dépendent de leur façon de vivre. Personne ne connaît leur forme, ni leur mort ni leur enterrement, ils n’appartiennent au monde des humains 
Cheikh Ibn Djabrin

Est-ce que Satan est un Ange, ou appartient-il à une autre engeance ?

Les ange sont crées de lumière, ne désobéissent nullement à Allah (exalté soit-Il et sanctifié Son Nom), et font ce qu’Il leur ordonne sans faillir. Satan (maudit soit il) fait partie des génies, comme Allah (dans sa sagesse infinie) dit dans le Coran :
[- Et lorsque nous avons dit aux anges : « prosternez vous devant Adam » ils se prosternèrent à l’exception de Satan qui était du nombre des Génie et qui se rebella contre l’ordre de son Seigneur…] (S 18 / V.50)

Satan (qu’il soit maudit éternellement) a refusé de se prosterner devant Adam.
Allah (exalté soit Son Nom) dit à son sujet :
[- « Je suis meilleur que lui, Tu m’a créé de feu et tu l’a créé d’argile. » (S8 / V 12)
Cheikh Ibn Djabrin

Est-ce que les Djinns existent ? Ont-ils un pouvoir sur l’être humain, et quel est le traitement contre leurs maux.

La vérité sur la physionomie des Djinns, n’est connue que d’Allah (dans Sa science infinie), seul. Les Djinns sont créés de Feu et présentent un corps. Ils mangent, boivent, se marient, et se reproduisent.

Allah (dans Sa science inconditionnée) dit : 
[- Et lorsque nous avons dit aux anges : « prosternez vous devant Adam » ils se prosternèrent à l’exception de Satan qui était du nombre des Génie et qui se rebella contre l’ordre de son Seigneur…] (S 18 / V.50)

Ils sont également responsables des pratiques de la dévotion, Le Messager Mohammed (salut et bénédiction sur lui) fut également envoyé à eux. Ils étaient présent et ont écouté la lecture du Coran. 

Allah (dans Sa miséricorde infinie) dit:
[- Dis : « Il m’a été révélé qu’un groupe de Djinns écoutaient. Ils dirent ensuite : « Oui nous avons entendu un Coran merveilleux !
- Il guide vers le droit chemin. Nous y avons cru et nous n’associerons jamais personne à notre seigneur. »] (S. 72 / V.1-2) 

Allah (qu’Il soit glorifié) dit : 
[- Lorsque Nous avons inspiré à un groupe de Djinns de se rendre auprès de toi pour t’écouter réciter le Coran. Une fois en ta présence, ils dirent : « Ecoutez ! » Une fois la récitation terminée, ils sont retournés en avertisseurs auprès de leur peuple. 
- ils dirent : « O notre peuple ! Nous venons d’entendre la lecture d’un livre révélé après Moise, qui confirme les précédents ; il guide vers la vérité et vers le droit chemin. »]

Il a été confirmé par l’Envoyé d’Allah (salut et bénédiction sur lui), en disant à ceux, parmi les Djinn qui se sont présentés à lui, lui demandant des provisions : « Vous aurez les os sur lesquels le Nom d’Allah a été invoqué. Ils seront plus délicieux pour vous que lorsqu’ils ont été recouverts de viande. »

Le Démon s’associe à l’être humain dans ses repas, chaque fois que ce dernier n’invoque pas Allah (béatifié soit-Il et déifié Son Nom) à leurs débuts.

Les Djinns sont réellement présents, nier leur existence c’est faire mentir le Coran et c’est une prévarication contre Allah le Magnifié. Ils conseillent et exhortent les mécréants dans la perdition, afin qu’ils soient châtiés ensemble par le feu comme nous le dit Allah (loué soit-Il) : 

[- Il leur sera dit : “Entrez dans le Feu”, dira [Allah,] “parmi les djinns et les hommes des communautés qui vous ont précédés.” Chaque fois qu'une communauté entrera, elle maudira celle qui l'aura précédée. Puis, lorsque tous s'y retrouveront, la dernière fournée dira de la première : “ô notre Seigneur ! Voilà ceux qui nous ont égarés : donne-leur donc double châtiment du feu.”] (S. 7/V. 38) 

Leur croyant ira au paradis.

Allah (qu’Il soit glorifié) dit :
- et pour celui qui aura craint de comparaître devant son Seigneur, il y aura deux jardins;
- Lequel donc des bienfaits de votre Seigneur nierez-vous ?
- Les deux jardins pleins de floraison.] (S. 55/V. 46 à 49)

L’allocution faite aux Djinns et aux êtres humains :
Au Nom d’Allah, le Clément, le Miséricordieux 
[- ô communauté des djinns et des humains, ne vous est-il pas venu des messagers, choisis parmi vous, qui vous ont raconté Mes signes et averti de la rencontre de ce jour ? Ils diront : “Nous témoignons contre nous-mêmes.” La vie présente les a trompés; et ils ont témoigné contre eux-mêmes qu'en (vérité) ils étaient mécréants. (S. 6/V 130) 

Leur pouvoir sur l’être humain est réel, ils peuvent agir sur l’être humain, en le faisant tombé en syncope. Ils lui font peur avec des cris et des images monstrueuses. L’être humain sous leur emprise aura des hallucinations visuelles et auditives.

Le traitement contre leurs effets, par la voie légale : La lecture du verset du trône, N° 255 de la Sourate de la Vache, avant de dormir. C’est une protection contre leurs méfaits durant toute la nuit jusqu’au matin. 
Sheikh Mohammed Ibn Salah Al-3outhaymin 

Est ce que l’immolation d’un animal (un mouton, un coq noir, blanc ou rouge de plumage, etc.) sera-t-il valable, de peur des Djinn ?

Il est strictement illicite d’immoler un animal pour une quelconque entité autre qu’Allah (magnifié soit-Il et glorifié Son Nom). C’est une apostasie, faisant en sorte que son auteur devient un mécréant. C’est valable pour l’invocation des Djinns pour lui traiter une affaire. C’est un grand sacrilège faisant exclure son auteur de l’islam. Le sacrifice d’un animal et le traitement de l’affaire doivent être soumis à Allah (dans son essence inconditionnée), et a lui seul.

Allah (glorifié soit-Il et exalté soit Son Nom) dit :
[- Dis : “En vérité, ma Salat, mes actes de dévotion, ma vie et ma mort appartiennent à Allah, Seigneur de l'Univers.
- A Lui nul associé ! Et voilà ce qu'il m'a été ordonné, et je suis le premier à me soumettre.”
- Dis : “Chercherais-je un autre Seigneur qu'Allah, alors qu'Il est le Seigneur de toute chose ? Chacun n'acquiert [le mal] qu'à son détriment : personne ne portera le fardeau (responsabilité) d'autrui. Puis vers votre Seigneur sera votre retour et Il vous informera de ce en quoi vous divergez. (S. 6/ V. 162 à 164)

Allah (glorifié soit-Il et exalté soit Son Nom)
[- et n'invoque pas, en dehors d'Allah, ce qui ne peut te profiter ni te nuire. Et si tu le fais, tu sera alors du nombre des injustes”.

- Et si Allah fait qu'un mal te touche, nul ne peut l'écarter en dehors de Lui. Et s'Il te veut un bien, nul ne peut repousser Sa grâce. Il en gratifie qui Il veut parmi Ses serviteurs. Et c'est Lui le Pardonneur, le Miséricordieux. (S. 10 / V. 106-107)

Allah (vénéré soit-Il et exalté son nom dit : 
[- Prie donc ton seigneur et sacrifie !]

Le Messager d’Allah (salut et bénédiction sur lui) a dit :
« Allah maudit, celui qui sacrifie un animal à un autre qu’à Lui. »

Celui qui insiste pour égorger un animal pour les Djinns, pour leur demander d’exaucer un de ces vœux est un mécréant.
 

e6un7

 

2 votes. Moyenne 5.00 sur 5.

Commentaires (5)

1. 08/02/2012

Salam
Vous pouvez m'envoyer un message. Merci pour l’intérêt que vous portez à Islamiates

2. Oum Abdillah 30/09/2011

salam aleykoum,
baaraka Allahu fik pour ces rappels
je recherche cependant deux hadiths (si mes souvenirs sont bons)
l'un est celui qur les serpents, si un serpent entre dans ta maison, il faut lui ordonner de sortir par trois fois, et je ne sais plus si c est un démon s il sort ou s il reste et dans quel cas il faut alors le tuer?
le 2e est celui des djiins qui ont ecouté la lecture du Coran faite par le prophete sallalah alleyi wa salam, tu as parlé de ce sujet plusieurs fois dans ton dossier, mais je recherchais a savoir si les compagnons ont pu voir les djiins ou non?

3. Oum Abdillah 30/09/2011

salam aleykoum,
baaraka Allahu fik pour ces rappels
je recherche cependant deux hadiths (si mes souvenirs sont bons)
l'un est celui qur les serpents, si un serpent entre dans ta maison, il faut lui ordonner de sortir par trois fois, et je ne sais plus si c est un démon s il sort ou s il reste et dans quel cas il faut alors le tuer?
le 2e est celui des djiins qui ont ecouté la lecture du Coran faite par le prophete sallalah alleyi wa salam, tu as parlé de ce sujet plusieurs fois dans ton dossier, mais je recherchais a savoir si les compagnons ont pu voir les djiins ou non?

4. Majda 28/04/2011

Merci Mohamed. Bienvenue

5. Mohamed 28/04/2011

Barak Allahou fik pour ce dossier tres interessant

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site