photo banniere1.gif
referencer site web - referenceur gratuit -

Exhortation

 

 

Introduction de l'Imâm Al-Ghazâlî


Louange à Allah comme rappel aux serviteurs et comme raffermissement dans la dévotion pour les pieux [Muttaqîn] parmi les Musulmans, et que la grâce et la félicité soient sur le Prophète de la Religion pure, sur sa famille, sur ses compagnons, sur ceux qui les suivent sur la voie de la bienfaisance et de l'excellence et sur les savants de la communauté des musulmans de tous les temps.

 

Voici un livre d'exhortations [kitâbu l-muwa'izu] qui renferme des choses bénéfiques, que Dieu nous en fasse bénéficier !

 

الحمد لله تذكرة للعباد , و تقوية للمتقين من المسلمين إلى العبادة , و الصلاة على صاحب الملة الطاهرة , و الرضان على آله و أصحابه و آلهم , و على من تبعهم بإحسان , و علماء الأمة في كل زمان .  

  

     كتاب الموعظة فيه حسنة نافعة , نفعنا الله بها.

 


L'Imâm Al-Ghazâlî - رحمه الله - fort de ses vastes connaissances de la tradition religieuse et de sa grande expérience dans la medecine des coeurs, construit dans ce livret trente huit exhortations à partir de versets du Qur'ân et de Hadîth Qudsî.

 

Sublimes ses exhortations, l'Imâm Al-Ghazâlî - رحمه الله - les veux comme un raffermissement dans la dévotion pour les pieux, une prise de conscience religieuse et un éveil à la foi pour les insouciants... 

 

 


Première Exhortation
Allah - تعالى - dit : 
« Ô fils d’Adam ! Je M’étonne de celui qui est certain de la mort comment peut-il se réjouir ?

Je M’étonne de celui qui est certain de la tombe comment peut-il sourire ?

Je M’étonne de celui qui certain de la vie future comment peut-il se reposer ?

Je M’étonne de celui qui est certain du caractère éphémère du bas-monde comment peut-il être s’y fier !

Je M’étonne de celui qui a la langue savante mais le cœur ignorant !

Je M’étonne de celui qui se purifie avec de l’eau tout en négligeant la purification du cœur !

Je M’étonne de celui qui s’occupe des défauts d’autrui tout en étant inattentif à ses propres défauts, ne sait-il pas qu'Allah - تعالى - voit comment il Lui désobéit ou de celui qui sait qu’il mourra seul, qu’il entrera dans la tombe tout seul et qu’il rendra les comptes, comment peut-il se familiariser avec les gens ?

Il n’y a d’autre dieu que Moi vraiment, et Muhammad est Mon Serviteur et Mon Messager ! »

 

 

 

المَوْعِظَةُ الأولىَ
 
يَقُولُ الله تَعَالَى :       
 يَاْ بنَ آدَم , عَجِبْتُ لِِمَنْ أَيْقَنَ بِالْمَوْتِ كَيْفَ يَفْرَحُ , وَعَجِبْتُ لِمَنْ أَيْقَنَ بِالْحِسَابِ كَيْفَ يَجْمَعَ المَالَ , وَعَجِبْتُ لِمَنْ أَيْقَنَ بِالْقَبْرِ كَيْفَ يَضْحَكُ , وَ عَجِِبْتُ لِمَنْ أَيْقَنَ بِالآخِرَةِ كَيْفَ يَسْتَرِيحُ , وَ عَجِبْتُ لِمَنْ أَيقَنَ بِالدُّنْيَا وَ زَوَالِهَا كَيْفَ يَطْمَئِنُّ إِلَيْهَا , وَ عَجِبْتُ لِمَنْ هَوَ عَالِمٌ بِاللَّسَانِ جَاهِلٌ بِالَقَلْبِ , وَ عَجِبْتُ لِمَنْ يَطْهُرُ بِالْمَاءِ وَهْوَ غَيْرُ طَاهِرٍ بِالْقَلْبِ , وَ عَجِبْتُ لِمَنْ يَشْتَغِلُ بِعُيُوبِ النَّاسِ وَهْوَ غَافِلٌ عَنْ عَيُوبِ نَفْسِهِ , أَوْ لِمَنْ يَعْلَمُ أَنَّ الله تَعَالَى مُطَّلِعٌ عَلَيهِ كَيْفَ يَعْصِيهِ , أَوْ لِمَنْ يَعْلَمُ أَنَّهُ يَمُوتُ وَحْدَهُ , وَيَدْخُلُ الْقَبْرَ وَحْدَهُ , وَيُحَاسَبُ وَحْدَهُ , كَيْفَ يَسِتَأْنِسُ بِالنَّاسِ , لاَ إِله إلاَّ أَنا حَقًّا , وَ أَنَّ مُحَمَّدًا عَبْدِي وَرَسُولِي

 

 

 

 

Deuxième Exhortation

 

« Allah - تعالى - dit : 
« Ô vous les hommes ! Le bas-monde n’est qu’une demeure pour celui qui n’a pas de demeure et un bien pour celui qui n’a aucun bien.

Pour le bas-monde amasse celui qui n’a pas de cervelle, s’en réjouit celui qui est dépourvu d’intelligence.

Au bas-monde s’attache celui qui ne s’appuie sur rien d’autre.

A ses plaisirs s’accroche celui qui est dépourvu de connaissance.

C’est dire que celui qui recherche un bienfait éphémère et une vie dissolue a commis du tort à lui-même, désobéi à son Seigneur, oublié la vie future, fut dupé par le bas-monde et n’a voulu que le péché dans ses dimensions intérieures et extérieures.


Les pêcheurs seront sûrement rétribués pour ce qu’ils auront accompli.

Ô fils d’Adam ! Considérez Moi, négociez avec Moi, Traitez avec Moi et fructifiez avec Moi vos profits car Je possède ce qu’aucun œil n’a vu, ce qu’aucune oreille n’a entendu parler et ce qui n’a effleuré aucune imagination humaine.

C’est que Mes trésors sont inépuisables.

Et Je suis Le Généreux Donateur. »

 

 

 

 

 

 

Troisième Exhortation

 

Allah - تعالى - a dit : 
« Ô fils d’Adam ! Contente-toi du peu tu seras riche, abandonne l’envie tu te reposeras et évite ce qui est illicite tu sauveras ta Foi.

Celui qui abandonne la médisance verra la manifestation de Mon Amour.

Celui qui s’isole des gens se mettra à l’abri de leurs méfaits.

Celui dont les paroles deviennent rares sa raison devient parfaite.

Celui qui se contente du peu met sa confiance en Allah - تعالى -.

Ô fils d’Adam ! Tu n’agis pas selon ce que tu sais, comment peux-tu demander la science que tu ignores ?

Ô fils d’Adam ! Tu œuvres en ce monde comme si tu ne meurs pas demain et tu amasses les biens comme si tu vivras pour l’éternité.

Ô bas-monde ! Prive celui qui s’attache à toi, cherche celui qui renonce à toi et sois agréable pour les yeux qui te regardent. »

 

 المَوْعِظَةُ الثَّالِثَةُ

  

يَقُولُ الله تَعالَى :

 يَابْنَ آدَمَ , اقْنَعْ تَسْتَغْنِ ,  وَاتْرُكِ الحَسَدَ تَسْتَرِحْ , وَاجْتَنِبِ الحَرَامَ تُخْلِصْ دِينَكَ , وَ مَنْ تَرَكَ الغَيْبَةَ ظَهَرَتْ لَهُ مَحَبَّتِى , وَ مَنِ اعْتَزَلَ النَّاسَ سَلِمَ مِنْهُمْ , وَ مَنْ قَلَّ كَلاَمُهُ كَمَلُ عَقْلُهُ , وَ مَنِْ رَضِيَ بِالْقَلِيلِ فَقَدْ وَ ثِقُ بِالله تَعَالَى , يَابْنْ آدَمَ , أَنْتَ بِمَا تَعْلَمُ لا تَعْمَلُ , فكَيْفَ تَطْلُبُ عِلْمَ مَالاَ تَعْلَمُ , يِابْنَ آدَمَ , تَعْمَلُ فِى الدُّنْيَا كَأَنَّكَ لاَ تَمُوتُ غَدًا , وَتَجْمَعُ المَالَ كَاَنَّكَ مُخَلَّدٌ أَبَدًا , يَا دُنْيَا احْرِمِى الحَرِيصَ عَلَيْكِ , وَابْتَغِي الزَّاهِدَ فِيكِ , وَ كُونِى حُلْوَةً فِى عَيْنِ الَّاظِرِينَ.

 

 

 

 

 

 

 

Quatrième Exhortation

 

Allah - تعالى - dit : 
« Ô fils d’Adam ! Celui qui s’attriste le matin en se levant pour le bas-monde ne fait que s’éloigner d'Allah, que peiner dans la vie ici-bas et que s’éprouver dans la vie future et Allah - تعالى - impose à son cœur un souci qui ne se dissipe jamais, une préoccupation qui ne le quitte jamais, une pauvreté qui ne sera jamais remplacée par la fortune et des faux espoirs qui ne le quittent jamais.

Ô fils d’Adam ! Chaque jour ta vie diminue sans que tu en sois conscient, Je t’apporte chaque jour des subsistances de Ma part et chaque nuit les anges M’apportent de ta part des actions mauvaises, tu uses de Mes Subsistances tout en Me désobéissant.

Toi tu M’invoque et Moi Je satisfais tes demandes.

Mon bien descend vers toi et ta malfaisance remonte vers Moi.

Béni soit le Maître que Je suis et quel mauvais serviteur tu es pour Moi !

Tu M’arraches ce que Je te donne et Je couvre pour toi tes méfaits l’un après l’autre pour t’éviter le scandale.

Moi J’ai de la pudeur devant toi et toi tu n’as pas honte devant Moi.

Tu M’oublies et tu mentionnes autrui.

Tu crains les gens et tu te rassures devant Moi.

Tu crains leurs courroux et tu te rassures devant Ma colère. »

   
 
Cinquième Exhortation

 

« Allah - تعالى - dit : 
« Ô fils d’Adam ! Ne sois pas comme celui qui abrége la repentance, allonge les faux espoirs, espère la vie future sans œuvrer en conséquence et use du langage des dévots tout en agissant comme les hypocrites.

Si on lui donne, il n’est pas content et si on le prive, il devient impatient.

Il recommande le bien sans le faire lui-même et il déconseille le mal sans cesser de le faire lui-même.

Il aime les saints sans faire partie d’eux-mêmes et il déteste les hypocrites tout en étant de leur groupe.

Il dit ce qu’il ne fait pas, accomplit ce qu’on ne lui ordonne pas, exige la perfection et ne s’impose pas son accomplissement à lui-même.

Ô fils d’Adam ! à chaque jour nouveau la terre s’adresse à toi et dit : 
Ô fils d’Adam ! Tu marches sur ma surface puis tu seras enseveli dans mes entrailles. Tu consommes les délices sur ma surface et les vers te rongeront dans mes entrailles.

Ô fils d’Adam ! Je suis la maison de la solitude, je suis la maison de l’interrogatoire, je suis la maison de la frayeur, je suis la maison des ténèbres et je suis la maison des vipères et des scorpions. Aussi occupe-moi et ne me détruit pas. »

 

 

 

 

 

Sixième Exhortation

 

Allah - تعالى - dit : 
« Ô fils d’Adam ! Je ne vous ai pas crée pour combler un manque, ni pour M’en réconforter devant ma solitude, ni pour que vous M’aider à réaliser ce que Je n’ai pu faire, ni pour attirer un profit, ni pour repousser un dommage, que vous rendiez grâce amplement et que vous Me glorifiez matin et soir.

Ô fils d’Adam ! Si vous vous rassemblez, du premier au dernier, humains et jinn, petits et grands, libres et esclaves, pour M’obéir cela n’augmente point Mon Royaume, même pas le poids d’un atome.

Celui qui redouble d’effort ne le fait que pour lui-même.

Car Allah se passe des mondes.

Ô fils d’Adam ! De la même manière que tu nuison te nuit et de la même manière que tu œuvres on œuvre pour toi. »

 

 

 

 

 

Septième Exhortation

 

Allah - تعالى - dit : 
« Ô fils d’Adam ! Ô adorateurs du dinars et des dirhams ! Je ne les ai crée pour vous que pour consommer Mes subsistances, pour vous revêtir de Mes habits, pour Me glorifier ( Tousabahoun ) et Me sanctifier ( Touqadasoun ).

Mais vous prenez Mon Livre et vous lui tournez le dos.

Vous prenez les dinars et dirhams et vous les placez au-dessus de vos têtes.


Vous avez élevé vos maisons et vous avez abaissé les miennes.

Pourtant vous n’êtes ni des élus, ni des hommes libres.

Vous êtes des esclaves de ce bas-monde.

Dans votre vie sociale vous ressemblez à des tombes embellis dont l’extérieur apparaît agréable et dont l’intérieur s’avère très laid.

Aussi vous entretenez les gens et vous cherchez à se rapprocher d’eux par vos langues mielleuses et vos agissements agréables mais vous vous éloignez d’eux par vos cœurs durs et vos états pervers.

Ô fils d’Adam ! Sois sincère dans ton œuvre et adresse-Moi tes demandes !

Car Je t’accorde plus que ce que demandent les demandeurs ! »

 

 

 

 

 

Huitième Exhortation

 

Allah - تعالى - dit : 
« Ô fils d’Adam ! Je ne vous ai pas crées inutilement.

Mais je ne suis pas inattentif et je vous connais parfaitement.

Vous n’obtenez ce que J’ai qu’en endurant ce que vous détestez pour Me satisfaire.

Mais sachez que votre patience pour endurer Mon obéissance vous est plus facile que la patience pour endurer Ma désobéissance, que l’abandon des péchés vous est plus facile que de s’excuser devant Moi de la chaleur de l’Enfer, que le châtiment dans le bas-monde vous est plus supportable que le châtiment de la vie future.

Ô fils d’Adam ! Vous êtes tous égarés sauf ceux que Je guide.

Vous êtes tous des pêcheurs sauf ceux que Je préserve !

Repentez-vous à Moi et Je vous prends en Miséricorde.

Ne dévoilez pas vos secrets devant Celui qu’aucun secret ne Lui échappe ! »

 

 

 

 

 

Neuvième Exhortation

 

Allah - تعالى - dit : 
« Ô fils d’Adam ! Ne maudissez pas les créatures pour que la malédiction ne se retourne pas contre vous !

Ô fils d'Adam ! Les cieux sont maintenus dans l'air sans colonnes grâce à l'un de Mes Noms et vos coeurs ne se maintiennent pas droit malgré mille enseignements de Mon Livre.

Ô gens ! De même que la pierre ne s'amollit pas dans l'eau, de même l'exhortation ne touche pas les coeurs endurcis !

Ô fils d'Adam ! Comment pouvez-vous témoigner que vous êtes des serviteurs d'Allah tout en Lui désobéissant ? Comment pouvez-vous prétendre que la mort est vraie tout en la détestant ?

Et vous colportez par votre langue et vous dîtes de votre bouche ce que vous ne savez pas.

Vous pensez que ce n'est rien, alors que c'est considérable devant Allah. »

 

 

 

 

 

Dizième Exhortation

 

« Allah - تعالى - dit : 
« Ô vous les hommes ! Une exhortation de votre Seigneur, une guérison pour les cœurs malades, une direction et une Miséricorde vous sont déjà parvenues, à l’adresse des croyants, pourquoi vous ne vous montrez bons qu’envers celui qui est bon pour vous, vous ne maintenez pas les liens de fraternité qu’avec celui qui les maintient avec vous, vous n’adressez la parole qu’à celui qui vous l’adresse, vous nourrissez que celui qui vous nourrit et vous honorez que celui qui vous honore ?

Pourtant personne n’a du mérite par rapport à une autre.

Car les vrais croyants (Mu°minûn) sont ceux qui croient en Allah et en Son Messager, qui font le bien à ceux qui les maltraitent, qui gardent les liens avec ceux qui les rompent avec eux, qui pardonnent à ceux qui les privent, qui gardent les secrets de ceux qui les trahissent, qui adressent la parole à ceux qui se détournent d’eux et qui honorent ceux qui les méprisent. Et Moi Je vous connais parfaitement. »

e6un7

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


 

 

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site