referencer site web - referenceur gratuit -

Désinformations concernant les femmes dans l'islam

Plusieurs détracteurs de l'Islam citent le verset suivant pour tenter de prouver que le Coran incite les hommes à battre leur femme : 


Le Coran [4:34] 
Les hommes ont autorité sur les femmes, en raison des faveurs que Dieu accorde à ceux-là sur celles-ci, et aussi à cause des dépenses qu'ils font de leurs bien. Les femmes vertueuses sont obéissantes (à leurs maris), et protègent ce qui doit être protégé, pendant l'absence de leurs époux, avec la protection de Dieu. Et quant à celles dont vous craignez la désobéissance, exhortez-les, éloignez-vous d'elles dans leurs lits et frappez-les. Si elles arrivent à vous obéir, alors ne cherchez plus de voie contre elles, car Dieu est certes, Haut et Grand ! 


À première vue, ce verset paraît donner le droit au mari de battre sa femme. Il mérite cependant une analyse plus approfondie : 

[...]Et quant à celles dont vous craignez la désobéissance, exhortez-les, éloignez-vous d'elles dans leurs lits et frappez-les. Si elles arrivent à vous obéir, alors ne cherchez plus de voie contre elles, car Dieu est certes, Haut et Grand ! 

Il est important de noter que la traduction française ne contient pas toutes les subtilités de la langue arabe. De quelle genre de désobéissance s'agit-il ? Le mot désobéissance utilisé ici est lié aux voeux de mariage. Le mot arabe "Neshooz" signifie, dans ce contexte-ci, le bris des voeux de mariage. Donc, ceci ne peut s'appliquer que si la femme commet un acte grave comme charmer un autre homme, par exemple. Même si cela se produit, Dieu a donné aux hommes des étapes à suivre. La première étant le dialogue (exhortez-les ). Faire chambre à part est la deuxième, si la première ne fonctionne pas ( éloignez-vous d'elles dans leurs lits ). Le mari doit se conformer à toutes les étapes de cette loi. 

Il est aussi bien important de noter que la correction mentionnée au verset 4:34 est une correction symbolique. Si l'on étudie la tradition musulmane, on peut se rendre compte qu'elle équivaut à un petit coup pour signifier le mécontentement (Le prophète Muhammad a spécifié que c'est une tape qui ne laisse pas de marque). Si le mari choisit de l'appliquer, c'est pour sa femme un signe claire que les choses vont mal et qu'elle doit changer sa façon d'agir. Frapper son épouse pour la blesser est certes un péché manifeste. En effet, lorsque des femmes vinrent se plaindre au prophète Muhammad de violence de la part de leur mari, le prophète répondit que ceux-ci n'étaient pas de bons croyants : 

Hadith Sunan Abu Dawud Livre 11, No 2141 : 
Ne battez pas les servantes de Dieu ! [...] plusieurs femmes sont venus près de la famille de Muhammad en se plaignant de leur mari. Ceux-ci ne sont pas les meilleurs d'entre-vous. 


Le prophète Muhammad a exhorté les hommes à se comporter convenablement envers les femmes à plusieurs reprises. Si le mari bat sa femme pour la blesser, celle-ci peut le poursuivre dans un tribunal islamique. Quant au reste du verset [4:34] ... 

Les femmes vertueuses sont obéissantes (à leurs maris), et protègent ce qui doit être protégé, pendant l'absence de leurs époux, avec la protection de Dieu. 

Cette partie fait référence aux voeux de mariage et tout ce que cela implique. 

Les hommes ont autorité sur les femmes, en raison des faveurs que Dieu accorde à ceux-là sur celles-ci, et aussi à cause des dépenses qu'ils font de leurs bien. 

A l'époque, les hommes étaient les pourvoyeurs (et encore aujourd'hui dans la plupart des cas). Donc, Dieu ordonne aux femmes de rester respectueuses puisque leur mari pourvoie aux besoins de la famille ( et aussi à cause des dépenses qu'ils font de leurs bien ). L'autorité dont il est mention ici est aussi relié à ce fait. 

Si la femme regrette son geste, le mari n'a plus le droit d'agir contre sa femme ( Si elles arrivent à vous obéir, alors ne cherchez plus de voie contre elles, car Dieu est certes, Haut et Grand 

Conlcusion 

Véritablement, le verset 4:34 du Coran fut révélé pour ordonner les hommes de ne pas battre leur femme. Si celle-ci comment une faute prouvée et brise volontairement ses voeux de mariage, Dieu a donné aux hommes, par ce verset, les étapes à suivre. La correction mentionnéee au verset 4:34 est une correction symbolique. Si le mari choisit de l'appliquer, c'est pour sa femme un signe claire que les choses vont mal et qu'elle doit changer sa façon d'agir. Un simple verset peut vouloir dire beaucoup comme vous pouvez le constater, mais chaque verset a son sens et son contexte. Il est très important de bien connaître le sens et le contexte de toutes les paroles du Seigneur afin de rester dans le droit chemin. D'ailleurs Dieu nous dit que le Coran est un guide pour les croyants afin que ceux-ci réfléchissent...

Le Coran [38:29] 
[Voici] un Livre béni que Nous avons fait descendre vers toi, afin qu'ils méditent sur ses versets et que les doués d'intelligence réfléchissent ! 


Le Coran [30:21] 
Et parmi Ses signes Il a créé de vous, pour vous, des épouses pour que vous viviez en tranquillité avec elles et Il a mis entre vous de l'affection et de la bonté. Il y a en cela des preuves pour des gens qui réfléchissent. 


Que Dieu soit loué ! 
Amen !

 

 

 

Est-ce qu'un mari a le droit de tuer sa femme pour venger son "honneur" ?



Non ! Le concept machiste de "l'honneur de l'homme" n'existe pas en Islam. Si un homme commet un tel crime, il est alors sujet à la loi de l'équivalence : 

Le Coran [2:178] 
Ô les croyants ! On vous a prescrit le talion au sujet des tués : homme libre pour homme libre, esclave pour esclave, femme pour femme. Mais celui à qui son frère aura pardonné en quelque façon doit faire face à une requête convenable et doit payer des dommages de bonne grâce. Ceci est un allégement de la part de votre Seigneur et une miséricorde. Donc, quiconque après cela transgresse, aura un châtiment douloureux. 


Donc, la famille de la victime a le choix entre deux options : obtenir une compensation pour le crime (prix du sang) ou la vengeance. Le but de cette loi est de faire subir au criminel le même sort que la victime. Il est important de mentionner que la punition ne doit pas dépasser les limites du talion. C'est pour cette raison que le verset 2:178 se termine par les mots : Donc, quiconque après cela transgresse, aura un châtiment douloureux . Un hadith du prophète confirme également la loi de l'équivalence : 

Sahih Bukhari Volume 9, Livre 83, No 19 : 
[...] Et si quelqu'un est tué, son plus proche a le droit de choisir deux choses, soit la compensation (prix du sang) ou la vengeance en faisant tuer le meurtrier [...] 


Finalement, si un homme commet un tel crime, son sort n'est pas seulement placé entre les mains de la famille de la victime, mais il aura aussi à répondre de cet acte devant Dieu au jour du Jugement Dernier. Dieu dit dans le Coran que le meurtre d'une seule personne équivaut au meurtre de l'humanité entière : 

Le Coran [5:32] 
C'est pourquoi Nous avons prescrit pour les Enfants d'Israël que quiconque tuerait une personne non coupable d'un meurtre ou d'une corruption sur la terre, c'est comme s'il avait tué tous les hommes. Et quiconque lui fait don de la vie, c'est comme s'il faisait don de la vie à tous les hommes. En effet Nos messagers sont venus à eux avec les preuves. Et puis voilà, qu'en dépit de cela, beaucoup d'entre eux se mettent à commettre des excès sur la terre. 


Conclusion 

Le concept machiste de l'honneur de l'homme n'existe pas en Islam. Si un homme commet un tel crime, il est sujet, comme tous les meurtriers, à la loi de l'équivalence. Son sort est ainsi confié à la famille de la victime. 

Que le Bon Dieu soit loué ! 
Amen !

 

Est-ce que les mariages forcés sont vraiment acceptés en Islam ?



Quoique les mariages forcés existent bien dans les pays dits "musulmans", cette pratique n'a rien d'islamique. Si l'on étudie la tradition musulmane, on se rend compte que le consentement de la femme est requis pour que le mariage soit valide. Voici un exemple concret : 

Hadith Sunan Abu Dawud Livre 11, No 2091: 
Une vierge est venue au prophète (paix soit sur lui) et a mentionné que son père l'avait marriée sans son consentement, le prophète (paix soit sur lui) lui a alors permis d'exercer son libre choix. 


exercer son libre choix signifie le choix de rompre l'union ou non. Un autre hadith confirme le premier : 

Hadith Sahih Muslim Livre 008, No 3306: 
Une femme non mariée a plus de droits sur sa personne que son gardien, et le consentement (au mariage) d'une vierge est requis. Son silence implique son consentement. 


Alors voilà qui réfute cette accusation contre l'Islam. Quant à la référence sur le silence, celle-ci confirme le dicton suivant : qui ne dit mot consent. Bien entendu, si la femme n'affirme pas son objection à l'union, alors qui peut parler d'union forcée ? 

Que le Bon Dieu soit loué ! 
Amen ! 

Les femmes sont-elles destinées à l'Enfer ? 



On peut retrouver cette accusation sur plusieurs sites anti-Islam et anti-musulman. Il est pourtant facile de réfuter les dires calomnieux des détracteurs de l'Islam. Voici ce que que le Coran nous dit à propos de la personne pieuse, qu'elle soit homme ou femme : 

Le Coran [4:124] 
Et quiconque, homme ou femme, fait de bonnes oeuvres, tout en étant croyant... les voilà ceux qui entreront au Paradis; et on ne leur fera aucune injustice, fût-ce d'un creux de noyau de datte. 


Le Coran [16:97] 
Quiconque, mâle ou femelle, fait une bonne oeuvre tout en étant croyant, Nous lui ferons vivre une bonne vie. Et Nous les récompenserons, certes, en fonction des meilleures de leurs actions. 


Le Coran [9:71-72] 
Les croyants et les croyantes sont alliés les uns des autres. Ils commandent le convenable, interdisent le blâmable accomplissent la Salât, acquittent la Zakat et obéissent à Dieu et à Son messager. Voilà ceux auxquels Dieu fera miséricorde, car Dieu est Puissant et Sage. Aux croyants et aux croyantes, Dieu a promis des Jardins sous lesquels coulent les ruisseaux, pour qu'ils y demeurent éternellement, et des demeures excellentes, aux jardins d'Eden [du séjour permanent]. Et la satisfaction de Dieu est plus grande encore, et c'est là l'énorme succès. 


Le Coran [33:35] 
Les Musulmans et Musulmanes, croyants et croyantes, obéissants et obéissantes, loyaux et loyales, endurants et endurantes, craignants et craignantes, donneurs et donneuses d'aumônes, jeûnants et jeûnantes, gardiens de leur chasteté et gardiennes, invocateurs souvent de Dieu et invocatrices : Dieu a préparé pour eux un pardon et une énorme récompense 


Le Coran [3:195] 
Leur Seigneur les a alors exaucés (disant) : « En vérité, Je ne laisse pas perdre le bien que quiconque parmi vous a fait, homme ou femme, car vous êtes les uns des autres. Ceux donc qui ont émigré, qui ont été expulsés de leurs demeures, qui ont été persécutés dans Mon chemin, qui ont combattu, qui ont été tués, Je tiendrai certes pour expiées leurs mauvaises actions, et les ferai entrer dans les Jardins sous lesquels coulent les ruisseaux, comme récompense de la part de Dieu.» Quant à Dieu, c'est auprès de Lui qu'est la plus belle récompense. 


Comme vous pouvez le constater, la piété est totalement indépendante du sexe en Islam. Ces versets infirment complètement les accusations. De plus, le prophète Muhammad (paix soit sur lui) a également déclaré dans une tradition authentique que la meilleure chose au monde était une femme croyante : 

Hadith Sahih Muslim Livre 008, No 3465: 
Le prophète (paix soit sur lui) a dit : le monde entier est une provision et la meilleure chose au monde est une femme pieuse. 



Alors d'où viennent les accusations ? 

Au cours de sa vie, le prophète Muhammad (paix soit sur lui) fut présenté à des visions du Paradis et de l'Enfer. En effet, le prophète eut la chance de voir l'au-delà nottament lors de la nuit de Al-Miraj . Après avoir vu le Paradis et l'Enfer, le prophète déclara dans une tradition authentique : 

Hadith Sahih Bukhari Volume 7, Livre 62, No 126: 
Le prophète (paix soit sur lui) a dit :  J'ai regardé le paradis et j'ai vu que la majorité de ses résidents étaient les pauvres. Et j'ai regardé le feu (de l'enfer) et j'ai vu que la majorité de ses résidents étaient des femmes. 


Les détracteurs de l'Islam citent souvent ce hadith pour tenter de prouver que l'Islam est une religion misogyne. Toutefois, rien dans les dires du prophète (paix soit sur lui) affirme que les femmes sont mauvaises ou destinées à l'Enfer. La piété en Islam est indépendante du sexe. Vous avez pu le constater par les versets coraniques cités plus haut. Quand on discute d'un sujet, il faut traiter tous ses aspects. Taire sciemment des faits est mentir par omission . 

De plus, selon la Sounna , le nombre de femmes augmentera massivement. En effet, le prophète Muhammad (paix soit sur lui) a spécifé, dans une tradition authentique, que l'accroissement massif du nombre de femmes était un des signes précurseurs du jour du Jugement Dernier : 

Sahih Bukhari Volume 7, Livre 62, No 158: 
Anas a raconté [...] j'ai entendu le messager de Dieu (paix soit sur lui) dire : "parmi les signes de l'Heure (du jugement dernier), on comptera les suivants : la connaissance religieuse sera perdue, l'ignorance générale (en religion) s'accroîtra, les relations sexuelles illégales prévaudront ainsi que la consommation des boissons alcoolisées. Les hommes diminueront en nombre et les femmes augmenteront en nombre à un point tel qu'un homme sera en charge de cinquante femmes 
." 


S'il y aura, dans un futur rapproché, 50 fois plus de femmes que d'hommes, alors pourquoi est-il impensable qu'il y ait plus de femmes que d'hommes en Enfer ? Pourquoi dire que cela est misogyne ?  


Conclusion 

Les accusations des détracteurs de l'Islam n'ont aucun fondement. Tout homme et toute femme pieuse sera pardonnée et entrera au Paradis pour y demeurer éternellement. Le prophète Muhammad (paix soit sur lui)  a aussi déclaré dans une tradition authentique que la meilleure chose au monde était une femme croyante. 

Hadith Sahih Muslim Livre 008, No 3465: 
Le prophète (paix soit sur lui) a dit : le monde entier est une provision et la meilleure chose au monde est une femme pieuse. 


Le Coran [4:124] 
Et quiconque, homme ou femme, fait de bonnes oeuvres, tout en étant croyant... les voilà ceux qui entreront au Paradis; et on ne leur fera aucune injustice, fût-ce d'un creux de noyau de datte . 

Que Dieu soit loué ! 

Amen ! 

2 votes. Moyenne 4.00 sur 5.

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site