photo banniere1.gif
referencer site web - referenceur gratuit -

Les anges obéissent à Allâh. Et Iblis ?

Il a été clamé par certains qu'il y a une "contradiction" dans le Coran, à propos des versets 16 :49-50 et 2 :34, relatifs à l'identité d'Iblis (Satan).

L'ordre d'Allah est donné aux Anges. Puisque Iblis est accusé de ne pas être obéisssant, il doit être l'un de ces anges.

Citons les versets en questions :

Et c'est devant Dieu que se prosterne tout être vivant dans les cieux, et sur la terre; ainsi que les Anges qui ne s'enflent pas d'orgueil. Ils craignent leur Seigneur, au-dessus d'eux, et font ce qui leur est commandé. (Coran 16 : 49-50)

Et lorsque Nous demandâmes aux Anges de se prosterner devant Adam, ils se prosternèrent à l'exception d'Iblis qui refusa, s'enfla d'orgueil et fut parmi les infidèles. (Coran 2 :34)

La source de la confusion est que beaucoup de gens croient (à tort) que Iblis (Satan) est un Ange déchu alors qu'il est en fait un Djinn or il s'agit de deux races différentes

Aïcha, radhia allâhou anha, rapporte que le Prophète Muhammad, sallâllâhou alayhi wa salam, a dit: "Les Anges ont été créés de lumière, les djinns ont été créés de la flamme d'un feu sans fumée et les hommes ont été créés de ce qu'on vous a décrit" (Sahîh Muslim, n° 2996)

La distinction Djinn/Iblis est faite du reste dans le Coran.

Et lorsque Nous dîmes aux Anges : "Prosternez-vous devant Adam", ils se prosternèrent, excepté Iblis [Satan] qui était du nombre des djinns et qui se révolta contre le commandement de son Seigneur. Allez-vous cependant le prendre, ainsi que sa descendance, pour alliés en dehors de Moi, alors qu'ils vous sont ennemis ? Quel mauvais échange pour les injustes ! (Coran, 18:50)

Le Sheikh Oumar Souleymane Al-Ashqar, professeur d' l'université, explique la présence de Satan/Iblis au Paradis:

Satan, qu'Allah nous mentionne à de nombreuses fois dans le Coran, est originaire du monde des Djinns. Il avait l'habitude d'adorer Allâh au début de sa creation. Il vécut parmi les  Anges dans les cieux. Il entra au paradis mais ensuite  il désobéit à Allah quand il refusa de se prosterner devant Adam, par fierté, arrogance et jalousie. Par conséquent, Allah l'exclut de sa miséricorde. 1

Le fait qu'Iblis était présent en compagnie des Anges à ce moment n'implique en effet pas  automatiquement qu'il en soit un.

Hassan Al-Banna (d.1949) a dit :

Le contexte indique qu'Iblis n'était pas l'un des anges cependant il était avec eux. S'il avait été l'un d'entre eux, il ne se serait pas rebellé. Leur qualité primaire est que « ils ne se rebellent pas contre Allah dans ce qu'il les commande et ils font comme il leur est commandé. » Le mot « à l'exception » ici ne prouve pas qu'il fût l'un d'entre eux. Le fait qu'il était avec eux permet à cette exception d'être employée. Iblis était l'un des Djinn selon le texte du Coran. Allâh a créé les Djinn du feu sans fumée. C'est une preuve claire qu'il n'était pas l'un des anges. 2

Sayed Qutb (d.1966) écrivait :

Le sens général du récit suggère qu'Iblis n'ait pas été des espèces angéliques mais n'ait pas été simplement associé aux anges. Il n'aurait pas désobéi Dieu, puisque la première caractéristique des anges est qu'ils ne désobéissent jamais à Dieu en ce qu'Il leur commande, et font strictement ce qu'on leur ordonne (Al-Tahrim 66:6). Le fait qu'Iblis avait été choisi ne signifie pas qu'il est, ou était, de leur nombre. L'exception est justifiée sur la base qu'il était avec les anges, aussi bien que par la syntaxe arabe, qui permet la construction « le clan entier est arrivée mais pas Ahmad » sans impliquer qu'Ahmad est un membre du clan. En outre, le Coran identifie spécifiquement Iblis comme appartenant à un autre type de créatures extraterrestres, les Jinn, qui sont créés d'un feu, éliminant l'idée qu'il était angélique (Al-Hijr 15:27, Al-Kahf 18:50, Ar-Rahman 55:15). 3

Le Docteur Zakir Abdul Karim Naik dit :

La traduction en anglais de la première partie du verset : Et lorsque Nous dîmes aux Anges :"Prosternez-vous devant Adam", ils se prosternèrent, excepté Iblis, nous donne l'impression qu'Iblis était un ange. Le Coran a été révélé en arabe. Dans la grammaire arabe, il y a une règle connue sous le nom de Taghlîb, selon lequel si la majorité est interpellée, même la minorité est incluse. Si par exemple, je m'adresse à une classe contenant 100 étudiants dont 99 sont des garçons et on est une fille, et si je dis en arabe que les garçons devraient se lever, il inclut la fille aussi bien. Je n'ai pas besoin de la mentionner séparément. De même dans le Coran, quand Allâh s'est adressé aux anges, même Iblis était présent, mais il n'est pas exigé pas qu'il soit mentionné séparément. Par conséquent selon cette phrase Iblis peut être un ange ou ne peut pas être un ange, mais nous venons à le savoir par la Sourate Al Kahf, chapitre 18, verset 50 qu'Iblis était des Djinn. Par conséquent il n'y a aucune contradiction dans le Qour'aane. (Source)

Dans sa traduction du Livre, « The world of the Jinns», de Sheikh Oumar Souleymane Al-Ashqar, p.16, Sheikh Jamal Al-Din Zarabozo ajoute cette note personnelle en bas de page :

Al-istithnaa al-munqata est un cas où quelqu'un déclare, par exemple, « chacun, excepté untel et untel  » tandis qu'en réalité « untel et untel» n'était pas membres du groupe original. Une telle forme de discours est acceptable et commune en arabe. Cependant, elle soulèverait certainement une objection, si elle était énoncée en anglais.

D'ailleurs, quand Dieu demande à Iblis pourquoi il ne s'est pas prosterné (Sourate 7, verset 12), Iblis ne Lui répond pas que, étant un djinn, il ne savait pas qu'il était concerné par l'ordre, qui avait été adressé aux anges ; il Lui répond qu'il ne voit pas pourquoi il devrait obéir à l'ordre car "il est supérieur à Adam", (sous-entendu : "or celui qui est supérieur n'a pas à recevoir l'ordre de se prosterner devant celui qui lui est inférieur").

Les tenants de l'avis qu'Iblis était un ange et qui n'en démordent pas citent parfois une citation de l'ouvrage At-Tabarî: Târîkh al-Umam wal-Mulûk, d'At-Tabarî, pour prouver qu'en effet en Islam, existe le concept d'anges déchu et qu'Iblis est un bien un. Mais dans l'introduction de son Livre (page 13), At-Tabarî précise qu'il est possible que ce qu'il rapporte ne soit pas nécessairement vrai.

Ibn Kathîr cite justement dans son Tafsîr, une opinion d'Hassan Al-Basri, relatée par At-Tabarî : Al-Hasan Al-Basri (642-728 ou 737), disant: « Iblis n'était pas l'un des anges, pas même pendant une seconde. Il était à l'origine des Jinn comme Adam, sur lui soit paix, était l'origine de l'humanité. » Ceci a été relaté par Ibn Jarir avec une chaîne de transmission authentique (ftn. At-Tabari, 18:506). (Tafsir Ibn Kathir, vol. 6, P. 171)

Donc la réponse est résolument négative : Iblis n'a jamais été un Ange.

 

Références :

1  Al-Ashqar, Le Monde des Djinns et des Démons, Al-Bashir 1998, p.13

2  Cité par M. Ashour dans Les Djinns dans le Coran et la Sunna, Dar Al-Taqwa,. 1989, pp. 11-12

3 Qutb, In The Shade Of The Qur'an, The Islamic Foundation 1999, p.49

 

http://islampaix.blog4ever.com/blog/lire-article-145578-575919-le_coran_dit_que_les_anges_obeissent_a_allah__et_i.html

e6un7


 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site