photo banniere1.gif
referencer site web - referenceur gratuit -

L’histoire d’Adam : Le premier homme honoré

Creation d adam

L'islam nous fournit tous les surprenants détails de la création d'Adam[1]. La tradition judéo-chrétienne, elle, nous fournit des détails à la fois similaires et très différents de ceux que l'on retrouve dans l'islam. La Genèse affirme qu'Adam fut créé à partir de la poussière du sol et le Talmud affirme qu'il fut modelé à partir de boue.

Le Coran rapporte ce qui suit :

« Et lorsque ton Seigneur dit aux anges: « Je vais établir un vice-roi sur la terre », ils dirent : « Vas-tu en établir un qui y sèmera la corruption et y répandra le sang, tandis que nous sommes là à Te glorifier et à Te sanctifier ? » Il dit : « En vérité, Je sais ce que vous ne savez pas. » (Coran 2:30)

C'est ainsi que débute l'histoire d'Adam, le premier être humain, le premier homme. Dieu créa Adam d'une poignée de terre. Des anges furent envoyés aux quatre coins du monde afin d'y cueillir la terre à partir de laquelle allait être créé Adam. La terre rapportée était rouge, blanche, brune et noire; elle était à la fois molle et malléable, dure et sablonneuse; elle provenait de montagnes et de vallées, de déserts arides, de plaines fertiles et verdoyantes, et de tous les lieux se trouvant entre eux. Les descendants d'Adam allaient être aussi diversifiés que cette poignée de terre à partir de laquelle était créé leur ancêtre. Et en effet, les hommes ont tous des apparences, des caractéristiques et des attributs différents.

Terre ou argile?

Le Coran utilise plus d'un terme pour faire référence à la terre utilisée pour créer Adam, et ce sont ces termes qui nous ont permis de comprendre l'évolution de sa création, car un terme différent est utilisé pour chaque stade de création. La terre est appelée terre, mais Dieu l'appelle également argile. Lorsqu'elle est mêlée à de l'eau, elle devient de la boue; lorsqu'on la laisse reposer, une partie de son eau s'évapore et elle devient collante, telle une boue qui commence à sécher. Si elle est laissée ainsi, elle dégage bientôt une odeur et sa couleur devient plus foncée, comme l'argile. C'est à partir de cette substance que Dieu a modelé Adam. Son corps, dépourvu d'âme, fut laissé à sécher et devint ce que le Coran appelle l'argile sonnante. Adam fut modelé à partir d'une substance semblable à l'argile utilisée par les potiers; lorsque l'on tape dessus, elle produit un tintement.[2]

Le premier homme honoré

Le Coran poursuit :

« Quand ton Seigneur dit aux anges : « Je vais créer un être humain à partir d'argile sonnante. Lorsque Je l'aurai bien façonné et que Je lui aurai insufflé de Mon esprit, jetez-vous prosternés devant lui. » (Coran 38:71-72)

Dieu honora de plusieurs façons ce premier humain. Il lui insuffla son âme, Il le façonna de Ses propres mains et Il ordonna aux anges de se prosterner devant lui. Et Il dit aux anges :

« Prosternez-vous devant Adam! » Et ils se prosternèrent tous, à l'exception d'Iblis, qui refusa [de s'exécuter]. » (Coran 7:11)

Bien que la prosternation soit normalement réservée uniquement à Dieu, cette prosternation des anges devant Adam était un signe de respect et d'honneur. Il a été rapporté que lorsque le corps d'Adam trembla en prenant vie, il éternua et dit aussitôt : « Louanges à Dieu » et Dieu répondit en lui accordant Sa miséricorde. Bien que ce récit ne se trouve ni dans le Coran ni dans les narrations du prophète Mohammed (que la paix et les bénédictions de Dieu soient sur lui), on le trouve dans certains commentaires explicatifs du Coran. Ainsi, dès les premières secondes de sa vie, le premier homme fut considéré comme une créature honorable, enveloppée par l'infinie miséricorde de Dieu.[3]

Par ailleurs, le prophète Mohammed a affirmé que Dieu avait créé Adam à Son image.[4] Cela ne signifie pas qu'Adam ressemblait physiquement à Dieu, puisque Dieu est unique en tous points et qu'il nous est impossible de L'imaginer ou de Le comprendre dans Sa totalité. Mais cela signifie que Dieu a donné à Adam quelques qualités similaires aux Siennes, quoique incomparables (des qualités comme la miséricorde, l'amour, le libre arbitre, etc).

La première salutation

Dieu ordonna à Adam d'aborder un groupe d'anges assis non loin de lui et de les saluer en utilisant la formule « assalam'alaikum » (qui signifie : que la paix de Dieu soit sur vous). Ils répondirent : « que la paix de Dieu soit sur toi également, de même que Sa miséricorde et Ses bénédictions ». Depuis ce jour, cette salutation devint celle que s'échangent entre eux ceux qui se soumettent à Dieu. Depuis la création d'Adam, nous, ses descendants, avons reçu l'ordre de répandre la paix.

Dieu a affirmé à l'humanité ne l'avoir créée que pour qu'elle L'adore. Tout, dans ce monde, a été créé pour Adam et ses descendants, pour les aider à mieux connaître Dieu et à L'adorer comme il se doit. De par Son infinie sagesse, Dieu a fait d'Adam et de ses descendants les gardiens de la terre, et c'est pourquoi Il a enseigné à Adam tout ce qu'il avait besoin de savoir pour mener à bien cette tâche.

« Et Il apprit à Adam les noms (de toutes choses) » (Coran 2:31)

Dieu a donné à Adam la capacité d'identifier et de nommer toute chose. Il lui a enseigné le langage, de même que l'art de s'exprimer et de communiquer. Dieu a imprégné Adam d'une soif inaltérable et d'un amour profond pour le savoir. Après qu'Adam eût appris les noms de toutes choses, Dieu dit aux anges :

« Dites-moi les noms de ces choses si vous êtes véridiques. » Ils dirent : « Gloire à Toi ! Nous n'avons de savoir que ce que Tu nous as enseigné. Certes, c'est Toi l'Omniscient, le Sage. » (Coran 2:31-32)

Puis Dieu Se tourna vers Adam et dit :

« Ô Adam! Informe-les de ces noms ». Puis lorsque Adam les eût informés de ces noms, Dieu dit : « Ne vous ai-Je pas dit que Je connais les secrets des cieux et de la terre ? Et Je sais ce que vous divulguez, de même que ce que vous cachez. » (Coran 2:33)

Adam tenta de s'adresser aux anges, mais ils étaient occupés à adorer Dieu. Les anges ont été créés dépourvus de libre arbitre; ils n'existent que pour glorifier et adorer Dieu. Adam, de son côté, fut créé avec la faculté de raisonner, de faire des choix, d'identifier les choses qui l'entourent et de comprendre leur utilité, ce qui le prépara à sa prochaine étape, sur terre. Il connaissait le nom de toute chose, mais il était seul au Paradis. Alors un matin, lorsqu'il s'éveilla, il vit une femme qui l'observait.[5]

 La création d'Ève 

Adam ouvrit les yeux et vit une jolie femme qui l'observait, penchée sur lui. Surpris, il demanda à la femme pourquoi elle avait été créée. Elle lui dit qu'elle était là pour combler sa solitude et pour qu'il puisse vivre en toute tranquillité auprès d'elle. Les anges questionnèrent Adam; ils savaient que celui-ci possédait un savoir qui leur faisait défaut et qui était essentiel à la vie des hommes sur terre. Ils demandèrent : « Qui est-ce? » Et Adam répondit : « C'est Ève ».

Ève est appelée Hawwa, en arabe; ce nom provient du mot-racine hay, qui signifie « vivre ». Ève est également une variante de l'ancien nom hébreu Havva, qui tire aussi ses origines du mot-racine hay. Adam dit aux anges qu'Ève avait été ainsi nommée parce que créée d'une partie de lui-même et qu'il était lui-même un être vivant.

La tradition judéo-chrétienne affirme elle aussi qu'Ève fut créée à partir d'une côte d'Adam, bien que la traduction littérale des textes du judaïsme fasse référence au flanc plutôt qu'à une côte.

« Et Dieu dit : « Ô hommes! Craignez votre Seigneur, qui vous a créés d'un seul être et qui a créé, à partir de celui-ci, sa compagne; puis, de [l'union de] ces deux-là, Il a fait proliférer de tous côtés une multitude d'hommes et de femmes. » (Coran 4:1)

Des narrations du prophète Mohammed (que la paix et les bénédictions de Dieu soient sur lui), nous apprenons qu'Ève fut créée à partir de la côte gauche la plus courte d'Adam durant le sommeil de celui-ci et que par la suite, Dieu la recouvra de peau. Le Prophète a d'ailleurs utilisé l'histoire de la création d'Ève à partir d'une côte d'Adam pour faire comprendre aux musulmans à quel point il est important qu'ils se montrent bons envers les femmes. Il leur a dit : « Ô musulmans! Soyez bons envers les femmes, car elles ont été créées à partir d'une côte, et la partie la plus courbée de la côte est sa partie supérieure. Si vous tentez de la redresser, elle se brisera; mais si vous la laissez telle quelle, elle demeurera courbée. Je vous implore donc de prendre grand soin des femmes. »

La demeure du Paradis

Adam et Ève, donc, vivaient heureux au Paradis. Le judaïsme, le christianisme et l'islam s'entendent tous sur ce fait. L'islam nous apprend qu'Adam et Ève avaient tout le Paradis pour eux seuls et que Dieu dit à Adam : « Ô Adam ! Habitez le Paradis, toi et ton épouse, et mangez de tous ses fruits à votre guise... » (Coran 2:35). Le Coran ne révèle pas l'emplacement exact du Paradis, mais les exégètes s'entendent pour dire qu'il n'est pas sur terre et que la connaissance de son emplacement n'est pas essentielle aux humains. Ce qui compte, c'est de comprendre la signification des événements qui ont eu lieu.

Qui est Satan?

Satan est une créature provenant du monde des djinns. Les djinns ont été créés par Dieu à partir de feu. Ils sont différents des anges et des hommes; mais, comme les hommes, ils possèdent la faculté de raisonner et de choisir entre le bien et le mal. Les djinns existaient avant la création d'Adam[1], et Satan était le plus vertueux d'entre eux, si vertueux, en fait, qu'il occupait une position élevée parmi les anges.

« Alors les anges se prosternèrent tous ensemble, à l'exception d'Iblis, qui refusa d'être de ceux qui se prosternent. Alors (Dieu) dit : « Ô Iblis! Pourquoi n'es-tu pas au nombre des prosternés? » Il dit : « Je ne suis pas tel à me prosterner devant un homme que Tu as créé d'argile sonnante, extraite d'une boue malléable. » (Dieu) dit : « Alors sors d'ici, car te voilà banni! Et la malédiction sera sur toi jusqu'au Jour du Jugement! » (Coran 15:30-35)

Le rôle de Satan

Satan était donc dans le Paradis avec Adam et Ève, et il avait juré de les égarer et de les tromper, eux et leurs descendants. Il dit : « ... je me tiendrai à l'affût d'eux sur Ton droit chemin. Puis je les assaillirai par devant, par derrière, par la droite et par la gauche. » (Coran 7:16-17) Arrogant, Satan se croyait meilleur qu'Adam et toute l'humanité qui descendrait de lui. Satan est très rusé et sait très bien où se cachent les faiblesses des hommes; il connaît leurs désirs et leurs passions.[2]

Satan n'a jamais dit à Adam et Ève « allez manger de cet arbre », tout comme il ne leur a pas ouvertement dit de désobéir à Dieu. Il l'a plutôt chuchoté dans leur cœur et y a semé des pensées et des envies troublantes : « Votre Seigneur ne vous a interdit cet arbre que pour vous empêcher de devenir des anges ou de devenir immortels. » (Coran 7:20) C'est ainsi que l'arbre devint, pour eux, une véritable obsession. Puis, un jour, n'y tenant plus, ils mangèrent de ses fruits. Adam et Ève se comportèrent comme tous les êtres humains : l'esprit occupé de pensées de toutes sortes et du murmure de Satan, ils oublièrent la mise en garde de Dieu.

C'est à ce stade de l'histoire d'Adam que les textes de la tradition judéo-chrétienne diffèrent grandement des textes islamiques. Nulle part dans le Coran ni dans les narrations du prophète Mohammed (que la paix et les bénédictions de Dieu soient sur lui) il n'est mentionné que Satan se serait présenté à Adam et Ève sous la forme d'un serpent.

De plus, jamais les textes islamiques ne laissent entendre qu'Ève aurait été la plus faible des deux, qu'elle aurait été la première à céder à la tentation ou que ce serait elle qui aurait poussé Adam à désobéir à Dieu. Adam et Ève ont tous deux commis l'erreur de manger des fruits de l'arbre interdit et ils en portent tous deux la responsabilité. Le « péché originel » de la tradition judéo-chrétienne n'existe pas en islam et les descendants d'Adam ne sont pas punis pour le péché qu'Adam et Ève ont commis. Ils ont commis une erreur et Dieu, dans Son infinie sagesse et miséricorde, leur a pardonné à tous deux.

Footnotes:

[1] Que l'on retrouve dans l'ouvrage d'Al Imam ibn Kathir, The Stories of the Prophets (histoires des prophètes).
[2] Sahih Al-Boukhari
[3] Al Imam ibn Kathir. The Stories of the Prophets.
[4] Sahih Mouslim
[5] Ibn Kathir

[6] Al Ashqar, U. (2003). The World of Jinn and Devils. Islamic Creed Series. International Islamic Publishing House: Riyadh.

 

http://www.islamreligion.com/fr/articles/1193/

 


PROPHÈTE ADAM 1 [série: l'histoire de l'humanité] par jannahtv

 

 

PROPHÈTE ADAM 2 [série: l'histoire de l'humanité] par jannahtv

 

e6un7

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site