referencer site web - referenceur gratuit -

La religion contre l’hypertension

Est-ce que le fait de croire en Dieu apporte des bénéfices à la santé ? Grâce à une grande étude Norvégienne longitudinale sur la santé appelée HUNT, des chercheurs de l’Université Norvégienne de Science et de Technologie ont été en mesure de trouver une relation manifeste entre le temps passé à l’église et une tension artérielle plus faible chez les hommes et les femmes [1].

Plus on pratique la religion et mieux c’est

"Nous avons découvert que plus les participants à l’étude HUNT allaient à l’église, moins leur tension artérielle était élevée, même quand nous avons contrôlé un certain nombre d’autres facteurs d’explication possible" dit Torgeir Sørensen.

"C’est la première étude de ce type en Scandinavie. Des recherches antérieures aux États-Unis ont montré qu’il y avait un lien possible entre les individus qui fréquentent l’église et la tension artérielle. Cependant, les grandes différences culturelles et religieuses entre les USA et la Norvège rendaient difficile toute transposition des résultats Américains dans le contexte Norvégien" explique Sørensen.

Environ 90% de la population du Comté du Nord-Trøndelag, où l’étude HUNT a été réalisée, sont membres de l’église d’état de Norvège, tandis que les Américains affichent une distribution beaucoup plus large de leurs préférences religieuses et éthiques.

"40% de la population Américaine va à l’église toutes les semaines, alors que la figure correspondante dans le Comté de Norvège est de 4%. Pour cette raison, nous ne nous attendions pas à trouver de corrélation entre le fait de se rendre à l’église et la tension artérielle dans le Comté de Nord-Trøndelag. Cependant, nos résultats sont presque identiques que ceux rapportés précédemment aux États-Unis. Nous avons été vraiment surpris" dit Sørensen.

Les livres saints et la tension artérielle

"Étant donné qu’il s’agit d’une étude transversale, il n’est pas possible de dire si c’était un état de santé qui affectait l’activité religieuse des participants, ou si c’était l’activité religieuse qui affectait l’état de santé des participants" précise le Professeur Jostein Holmen, l’un des auteurs de l’étude.

Une étude transversale dit quelque-chose sur un groupe d’individus à une période donnée, mais ne peut rien dire sur ses causes. "Afin de déterminer ce qui cause l’effet, nous avons besoin d’études qui analyseront les mêmes gens à différentes époques" dit Holmen..

Pour cette étude, la fréquentation de l’église a été sélectionnée comme variable pour représenter l’activité religieuse, et la tension artérielle a été choisie comme variable indiquant un état de santé général au regard de tout un ensemble de maladies et conditions. L’étude a trouvé que la variable utilisée pour mesurer les activités religieuses (le temps passé à l’église) avait une relation significative avec la variable utilisée pour mesurer la santé (la tension artérielle). En d’autres termes, ceux qui étaient actifs religieusement étaient en meilleure santé que ceux qui n’étaient pas religieusement actifs.

"L’étude de la relation entre la religion et la santé s’est rarement concentrée sur d’autres religions, comme le Judaïsme et l’Islam. Il est de ce fait difficile de dire quoi que ce soit de cette association dans ces autres communautés" dit le chercheur.

Humour, culture et foi

Les résidents du Comté Norvégien de Nord-Trøndelag ont participé à l’enquête HUNT depuis 1984. Ces études ont non seulement examiné les facteurs de risques pour la santé et le décès, mais ont aussi évalué des facteurs qui pourraient contribuer à être en bonne santé. La seconde étude réalisée en 1995-97, comprenait des questions sur le sens de l’humour des participants, la troisième étude (2006-08) comprenait des questions sur les activités culturelles et les croyances religieuses.

Les données totales contiennent des informations sur environ 120000 personnes. Les études précédentes ont montré qu’il existait une corrélation positive entre l’humour et une bonne santé, et les participations dans différentes activités culturelles et une bonne santé.

Notes
[1] Sørensen T, Danbolt LJ, Lien L, Koenig HG, Holmen J. The relationship between religious attendance and blood pressure : The Hunt Study, Norway. Int J Psychiatry in Med, 2011 ;42(1):13-28.

http://www.insoliscience.fr/?La-religion-contre-l-hypertension

e6un7

la religion l’hypertension

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site