photo banniere1.gif
referencer site web - referenceur gratuit -

Les larmes de crocodile ?

Le crocodile

Quel enfant n'a jamais pleuré des fameuses « larmes de crocodile » ? Quel enfant n'a jamais tenté de berner ses parents grâce à ce subterfuge très culpabilisant ? Si ces « larmes de crocodile » montrent que la personne n'exprime pas vraiment de remords et de plus, elles ont bien sûr pour but d'attirer la sympathie des autres.

Dans la mythologie, les larmes des crocodile étaient considérées comme un signe de tristesse. Une tristesse qui ne serait pas vraiment sincère. Pourquoi ? Parce que le crocodile continue de manger sa proie malgré les larmes.

Dans les années 1970, des expériences conclurent que les « larmes de crocodile » n'étaient qu'un mythe, une belle légende urbaine. Même en appliquant des oignons sur l'oeil des crocodiles, ils ne pleuraient pas. S'ils ne pleurent pas pour des oignons, pourquoi pleureraient-ils tout court ?

Cependant, à peu près à la même époque, F.A.Bogorad a découvert le symptôme des « larmes de crocodiles » (ou syndrome de Bogorad), un syndrome neurologique humain où les gens qui mangent ont des larmes qui coulent. Ceci a bien entendu laissé une place à l'hypothèse selon laquelle les crocodiles pleurent lorsqu'ils mangent.

En 2006, une équipe a finalement filmé 4 caïmans et 3 alligators en train de manger.

Et alors ? Alors les résultats furent bon pour l'équipe, puisque sur les 7 crocodiles, 5 d'entre eux avaient le coin de l'oeil humide, ou bien des bulles.

Mais d'où viennent ces « ébullitions » ? Eh bien ce serait les effets de l'air qui vient des poumons vers la gorge puis dans le nasopharynx (de la gorge aux narines internes) et dont la force amènerait les sécrétions du conduit lacrymal (à partir du nez) jusqu'aux yeux. Ce seraient les protéines à la surface de l'oeil qui causeraient le «bubblage » de la larme !

Une autre hypothèse, celle-ci entièrement d'ordre neurologique, est celle des para-réflexes, phénomène un peu plus compliqué à expliquer. Ce serait une anomalie génétique qui résulterait en l'expression de traits dont l'expression se retrouve bien avant sur l'arbre phylogénétique. N'étant pas une experte sur le sujet, ici s'arrête mon explication.

http://www.esraonline.com/index.php?pagination=view_article&id=1086

e6un7

Les larmes crocodile

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site