referencer site web - referenceur gratuit - $(document).ready(function(){ chargementmenu(); });

bonheur

Entrainer ses neurones au Bonheur est désormais possible!!

 


 

Pendant que des scientifiques débattent, d’autres cherchent à comprendre ce qui se passe dans notre cerveau lorsqu’on profite d’un moment paisible ou qu’on monte au septième ciel. Professeur de psychologie et de psychiatrie à l’Université du Wisconsin, Richard Davidson a travaillé avec huit moines bouddhistes que le dalaï-lama a lui-même dépêchés sur les lieux. Ces maîtres spirituels se sont prêtés à un exercice peu ordinaire. Ils ont accepté que des électrodes soient collées sur leur crâne au cours d’une séance de méditation.

Au cours de l’expérience, les chercheurs ont enregistré une activité électrique intense qui semblait venir du lobe préfrontal gauche des moines, une région située juste derrière le front. Une nouvelle théorie était née : le bien-être serait concocté dans l’hémisphère gauche du cerveau, traditionnellement associé à la logique et au raisonnement. La tristesse et la dépression naîtraient quant à elles dans l’hémisphère droit, siège de la créativité et de l’intuition.

Professeur à l’Université de Montréal, Mario Beauregard ne croit pas que les choses soient aussi simples. Ses propres expériences vont dans une autre direction. Dans le cadre d’un programme financé par la fondation américaine John Templeton, un organisme religieux qui s’intéresse aux phénomènes chevauchant science et spiritualité, le neuropsychologue a recruté 15 sœurs carmélites contemplatives qui ont accepté de se rendre à son laboratoire. Les chercheurs ont scruté leur cerveau alors qu’elles ranimaient dans leur mémoire l’une de leurs expériences mystiques les plus intenses, où elles disaient entrer en communication avec Dieu.

Comme dans l’expérience menée par Richard Davidson avec les moines bouddhistes, l’équipe de l’Université de Montréal a analysé les ondes électriques qui se dégageaient à la surface du cerveau des religieuses. Mais le professeur Beauregard est allé plus loin. Il a convaincu les carmélites de répéter l’expérience alors qu’elles étaient placées à l’intérieur d’un appareil d’imagerie par résonance magnétique. Les chercheurs pouvaient ainsi voir en trois dimensions les zones du cerveau sollicitées au cours de l’expérience mystique.

Les scientifiques québécois ont noté, comme leurs collègues américains, une contribution importante des lobes préfrontaux. Ils ont toutefois constaté l’implication de plusieurs autres structures situées à la base et au centre du cerveau. Qui plus est, l’équipe de Mario Beauregard n’a pas enregistré de différence notable entre les deux hémisphères. Ainsi, des régions situées de part et d’autre du cerveau auraient leur mot à dire dans notre bonheur. « Je pense que la perception de Richard Davidson est un peu simpliste », fait valoir le neuropsychologue.

À l’Institut de neurologie de Montréal, affilié à l’Université McGill, le neurologue Alain Dagher réalise des expériences similaires, non pas avec des religieuses, mais avec des individus à qui il demande de manger du chocolat, de fumer une cigarette ou de consommer de l’alcool. Le tout dans un appareil de résonance magnétique. Lui aussi a noté la contribution de plusieurs régions cérébrales dans la manifestation d’émotions positives.

Selon Mario Beauregard, l’identification des structures associées aux sensations de bien-être pourrait éventuellement servir à mettre au point un casque électromagnétique capable de stimuler des régions bien précises dans le cerveau des usagers et d’induire un état similaire à celui dans lequel se trouvent les religieuses en contemplation.

« Le bien-être ressenti par les carmélites se prolonge bien au-delà de la période de prière, note le neuropsychologue. Les contemplatives ont réussi à entraîner leurs circuits neuronaux d’une façon telle qu’elles peuvent se remettre dans un état de félicité plus facilement que la moyenne des individus. » Grâce au casque imaginé par le professeur Beauregard, monsieur et madame Tout-le-monde pourraient entraîner leurs propres neurones au bonheur. Adieu StairMaster, bienvenue BrainMaster !

 

 

e6un7

 

 

 

Des facteurs capables d'apporter le bonheur aux êtres humains

Coouleur de la peau

Après que les sources de bonheur inquiètent l'humanité depuis longtemps, une étude récente a révélé trois facteurs capables de résoudre ce dilemme et de montrer les éléments qui génèrent la joie chez l'être humain.

L'étude de Jonathan Haight et Jennifer Silffers,a révélé que, après avoir suivi les réactions des mères sur une vidéo publiée dans le programme télévisé "Oprah",la communication et l'empathie entre les êtres humains renforcent la sécrétion de l'ocytocine et activent les effets du nerf stomacal pulmonaire,qui sont motivés au bonheur.

Et sur le processus et d'accès l'homme au bonheur, Haight-Ashbury, a montré que le bonheur de l'homme provient de l'interaction entre le corps humain et son environ, en notant qu'il y a trois facteurs qui permettraient d'améliorer la situation psychologique de l'homme.

1 – la communication et l'interaction avec les autres

D'une part la communication avec les autres, et le sentiment avec eux et avec leurs réalisations est un facteur essentiel, en revanche, l'homme doit faire ses efforts pour atteindre l'objectif «le plus élevé», ce qui lui donne une impulsion pour la poursuite de la vie.

2 - Le bénévolat pour servir les autres

L'étude a noté que le processus de bénévolat au service des autres élèvera le moral du peuple, et lui faire sentir d'une sorte de satisfaction personnelle de soi, notant que ce phénomène s'augment pendant les crises.

3 – La méditation sur l'univers

D'autres scientifiques ajoutent un autre élément, qui conduirait au bonheur,et qui est la poursuite des mystères universels et des événements mondiaux sur l'Internet, ce qui suscite la joie dans son cœur.

L'Hormone de l'amour

Selon un certain nombre de recherches, on trouve que le bonheur est lié à l'ocytocine, l'hormone qui est connue sous le nom "l'hormone de l'amour" parce qu'elle est sécrétée pendant la réunion et la rencontre entre les amoureux, car elle est liée aux cas de sentiment de confiance et de fidélité.

Le nerf stomacal pulmonaire

D'autre part, les experts ont noté que le bonheur est également lié au nerf stomacal pulmonaire, qui est le seul nerf qui naît dans le cerveau et se termine dans le système digestif, en liant les muscles du visage avec le cœur et les poumons. les experts ont expliqué que ce nerf livre le message entre le système nerveux et les membres clés dans le corps humain, et réduit la fréquence cardiaque et apaise le système immunitaire humain.

Est-ce que le Saint Prophète a précédé les savants de l'occident à ces résultats?

Cela ce que les scientifiques ont trouvé, après des longues expériences, mais l'Islam les a précédé,car le Prophète la paix soit sur lui dit: (pas de monachisme en Islam), c'est pourquoi il nous ai commandé de prière en groupe, il nous ai commandé des conseils de mention , et il nous a ordonné d'appeler à Allah, le croyant ne doit  pas être isolé de la population , car la visite de la parenté est un des cultes les plus importants, et délaissement est le pire des travails. Par conséquent, l'islam a ordonné la communication avec les autres et l'interaction avec eux, selon l'étude.

De la présente étude, nous constatons que le bonheur est également associé au service volontaire des autres, et nous disons: l'islam nous a ordonné d'aider les autres et d'être le type de frères, ainsi que l'islam nous a ordonné d'honorer nos parents et de les traiter avec bonté, il nous a demandé de la charité envers les pauvres et les nécessiteux, et de pardonner ceux qui nous ont persécutés et pardonner à ceux qui nous ont maltraités et pardonner les maux des autres. Et de rappeler les paroles du Saint Prophète paix soit sur lui: (celui qui a sauvé un musulman d'une peine, Dieu le sauverai d'une des peines du Jour de la Résurrection).

L'étude a noté l'importance La méditation aux mystères de l'univers et de la création, mais en tant qu'un musulman, je contemple dans le grand livre du Coran,ce Coran qui est plein de versets universels qui appellent les croyants pour plus d'humilité, de foi et de bonheur. Même le culte de La méditation est un des plus grands cultes, Dieu dit sur les croyants : (ils méditent sur la création des cieux et de terre) [Al-Imran: 191].

Quant à l'importance de l'hormone de l'amour et sa liaison au bonheur, et en commentant ce résultat, nous disons que l'islam a ordonné de se marier et jouir dans les limites légale, et a ordonné de se réunir avec les croyants et de mentionner Allah, nous souvenons que la plupart des commandes et des interdictions de Dieu, adressée aux croyants dans le Coran est venu au pluriel ("O vous qui croyez!) ce qui indique l'importance de se trouver le croyant avec la communauté et de ne pas la laisser.

Pour le nerf stomacal pulmonaire et sa liaison avec le bonheur, l'Islam a ordonné de manger les bonnes choses, et interdit les mauvaises, il a interdit l'excès, et si le croyant suivre ces enseignements, il assurera la bonne santé et évitera la maladie, ainsi que plus de bonheur.

Nous disons: N'est-ce pas ce qui a été apporté par l'Islam? Ne doit pas que Les scientifiques américains apprécier cette religion, et de comprendre que ses études qui visent au bonheur de l'homme,le Prophète de la Miséricorde paix soit sur lui,a les précédés?

Je jure, mes chers,que le Prophète qui a apporté ces enseignements qui assurent le bonheur des êtres humains, est un prophète généreux et Miséricordieux, et non pas un prophète de la destruction, ou de terrorisme, tel qu'ils l'apparaissent! Il est celui que le Seigneur de gloire a qualifié, en disant:

[9:128]

Un Envoyé est venu à vous d'entre les vôtres. Vos épreuves lui pèsent. Il est avide de votre bien. Il est compatissant et clément envers les croyants.

[9:129]

S'ils se détournent de toi, dis : " Dieu me suffit ! Il n'y a de dieu que Lui ! Je me confie entièrement à Lui ! Il est le Seigneur du Trône immense ! "

 [repentance: 128-129].

--------------------

Ecrit par: Abduldaem Al-Kaheel

www.kaheel7.com/fr

 

Références:

http://arabic.cnn.com/2009/scitech/5/3/happiness.factors/index.html

 

Santé cardiovasculaire rime avec bonheur et bien-être

 la santé cardiovasculaire dépend de la qualité de vie et de la bonne humeur

Plusieurs études démontrent que la santé cardiovasculaire dépend de la qualité de vie et de la bonne humeur. Parcourez donc cet article pour découvrir les détails et les résultats de ces recherches.

D’après les études menées par les chercheurs de la Harvard School of Public Health, l’optimisme joue un rôle important dans la réduction des risques de maladies cardiaques. En effet, en se basant sur 200 études différentes, ces scientifiques ont abouti à la conclusion selon laquelle les individus « optimistes » présentent 50% de risque en moins que les personnes moins optimistes d’être atteints d’une maladie cardio-vasculaire.

D’autres recherches réalisées par les scientifiques de l’Université d’Uppsala Hôpital en Suède ont également démontré que l’adoption d’un comportement positif dans la gestion du stress ne peut être que bénéfique pour le cœur. Pilotées par Mats Gulliksson, ces études s’étalant sur 94 mois ont démontré que les individus souffrant de maladies cardiovasculaires et sujets à une thérapie cognitivo-comportementale présentent 41 % de risques de moins que les individus soignés suivant des méthodes traditionnelles d’être exposé à un incident cardiaque.

Penser à son bien-être

Le fait de penser à son bien-être et à son bonheur contribue également à la protection de l’individu contre les problèmes cardiaques. Plusieurs recherches se sont penchées sur la question, notamment celle qui a été publiée dans l’European Heart Journal. En suivant de près l’état de santé de 1 700 personnes âgées de plus de 18 ans, sans aucune trace de maladies cardiovasculaires, les chercheurs ont mesuré le niveau d’affection des sujets de l’étude afin de déterminer leur niveau de perception du bonheur. Il ressort de cette étude que les personnes ayant un niveau d’affection positif élevé, donc, ceux qui sont plus « heureux » présentent moins de risques au développement de ce type de maladie.

D’après ces chercheurs, la sensation de bien-être et de bonheur conduit automatiquement les individus à améliorer leur santé grâce à des comportements sains, pour ne citer que la pratique régulière de plusieurs exercices, l’adoption d’une alimentation saine, une meilleure hygiène de vie, voire un poids normal.

Quid de la bonne humeur ?

Toujours selon les résultats publiés par l’European Heart Journal, la bonne humeur figure aussi parmi les solutions destinées à réduire les risques d’exposition aux maladies cardio-vasculaires. Plusieurs occasions permettent à un individu d’adopter une bonne humeur, entre autres la pratique d’une activité physique que l’individu apprécie en particulier. D’après ces chercheurs, le fait d’avoir un penchant pour telle ou telle activité et de la pratiquer en toute sérénité améliore considérablement la qualité de vie de la personne concernée.

Ces activités, qu’elles soient intenses ou plus calmes permettent en effet de soulager les muscles tendus et d’être plus apaisé avec soi-même pour affronter sa journée en toute confiance.

Les bienfaits de l'optimisme en Islam

Une étude scientifique récente a révélé que l'optimisme augmente la résistance du corps aux maladies et procure à l être humain plus de bonheur dans sa vie. C’était en fait le comportement de notre prophète Salut et Paix soient sur Lui. Lorsqu'on avait interrogé Assayida (notre mère) Aicha, Dieu soit satisfait d’elle, à propos du comportement du prophète, elle a répondu qu’il était l’incarnation du Coran. Il avait pleinement appliqué le coran et avait obtenu le bonheur total. Nous devons suivre son exemple dans notre comportement. Et là où la psychiatrie est incapable de nous donner la satisfaction et la paix intérieure, nous trouvons que le Coran nous comble. Le Tout-Puissant dit : « Or, il se peut que vous ayez de l'aversion pour une chose alors que c’est un bien pour vous. Et il se peut que vous aimiez une chose alors que c’est un mal pour vous. C'est Allah qui sait, alors que vous ne savez pas.” [Al-Baqarah: 216] ». Le Prophète Paix soit sur lui, aimait le bon augure. Qui a donc enseigné ce comportement préconisé par les scientifiques occidentaux aujourd'hui à notre prophète Paix et Salut soient sur Lui ?!

Maintenant, contemplez avec moi ce verset, Allah dit: « Ne vous laissez pas abattre, ne vous affligez pas alors que vous êtes les supérieurs, si vous êtes de vrais Croyants ». [Al-Imran: 139]. Ce verset exhorte le croyant à avoir un comportement positif, à rester fort et à ne pas s’incliner devant les souffrances de la vie.

Les savants disent que le sentiment d’inhabilité affaiblit le système immunitaire. Le sentiment permanent de tristesse lui aussi est à l’origine de divers troubles mentaux. Nous ne pouvons que dire Gloire à Allah !

http://www.mutuelle-zen.com/sante-cardiovasculaire-rime-avec-bonheur-et-bien-etre/

http://www.kaheel7.com/fr/index.php/sante-et-medecine/250-les-secrets-de-lame-2

e6un7


Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site