referencer site web - referenceur gratuit - $(document).ready(function(){ chargementmenu(); });

la peau

Bienfaits de la bave d'escargot sur la peau

Escargot

Bave d'escargot : à quoi ça sert ?

L’escargot, comme tous gastéropodes, produit un mucus gluant grâce à des glandes situées au niveau de son pied, qu’on désigne communément sous le terme de « bave d’escargot » :

Elle est composée de 91 à 98 % d’eau et de molécules appelées glycoprotéines, formées par l’association d’une protéine et de sucres.
Elle agit à la fois comme un lubrifiant et comme une colle, ce qui permet à l’animal de ramper sur divers supports, y compris verticaux.
Elle est utilisée par l’animal pour réparer sa coquille en cas de fêlure, assurant le dépôt de calcite, du calcaire très pur.

Utilisation de la bave d’escargot dans les cosmétiques
Une utilisation ancestrale

En fait, l'utilisation de la bave d'escargot par les êtres humains n'est pas nouvelle :

Dès l’Antiquité, on prête de nombreuses vertus médicinales à l’escargot. Il était alors considéré comme un véritable médicament et employé pour lutter contre divers maux, ingéré cru, cuit, ou broyé, avec ou sans sa coquille selon les symptômes.
Il est un peu délaissé au moyen-âge, avant de retrouver sa place à partir du 19 ème siècle, où il est principalement utilisé pour ses propriétés antitussives (luttant contre la toux).

À noter : un sirop contre la toux sèche très utilisé actuellement a pour substance active l’hélicidine, un extrait de jus de cuisson de l’escargot de Bourgogne, Helix pomatia.

Son utilisation dans le domaine des soins de la peau fait partie de la tradition ancestrale de certains peuples :

Chez les mapuchés, des amérindiens vivant au Chili et en Argentine, son utilisation est très répandue depuis des siècles.
La bave d'escargot permet notamment de guérir les blessures superficielles et d'améliorer l’aspect de la peau.

Propriétés confirmées par les données scientifiques récentes

Une étude clinique, menée en 1999 et 2000 au sein de la Coaniquem, fondation d’aide à l’enfant brûlé au Chili, a montré l’intérêt d’un traitement à base de crème contenant de la bave d’escargot chez des patients présentant des cicatrices et des greffes de peau.

Elle a permis d’atténuer les rougeurs et autres colorations des zones lésées et d'améliorer l’aspect des portions greffées.
Bave d'escargot et cosmétiques

L’industrie cosmétique a rapidement saisi l’intérêt de la bave d’escargot :

Elle apparaît sur l’étiquette de nombreux produits de beauté sous le nom d’« Helix aspersa saliva ».
Cette appellation vient du nom de l’espèce d’escargot utilisée dans ce cadre, Helix aspersa ou « petit-gris ».
La bave d’escargot est utilisée dans la formulation de produits aussi divers que des crèmes anti-rides, des protections solaires, des shampoings… et même des rouges à lèvres ou des dentifrices !

Extraction de la bave d'escargot

Pour répondre aux besoins croissants de ce marché, certains producteurs d’escargots dédient tout ou partie de leur activité à la récolte de mucus. La phase d’extraction, parfois appelée « traite de l’escargot », nécessite plusieurs étapes :

la collecte des animaux dans des parcs enherbés où ils sont élevés ;
le lavage dans de l’eau tiède ;
le prélèvement de mucus proprement dit, mécanisé ou manuel. L’opération, bien que stressante pour l’animal, ne le tue pas.

Chaque escargot fournit 1 à 2 g de bave par récolte. La substance est alors filtrée et purifiée, avant d’être intégrée à la formule du cosmétique.

Bon à savoir : une seule entreprise a obtenu la certification biologique pour sa bave d’escargot (Ecocert Greenlife / Cosmos), grâce à un procédé d’extraction reconnu respectueux de l’animal.
Bave d'escargot : idéal contre le vieillissement cutané

La bave d’escargot contient un cocktail de substances qui lui confèrent des effets hydratants et cicatrisants, et qui contribuent à lutter contre le vieillissement cutané :

La première est l'alantoïne régénérante. Très couramment employée dans les produits cosmétiques, cette molécule à des vertus calmantes et hydratantes. Elle contribue à la régénération cellulaire de la peau.
La bave d'escargot contient également de l’acide glycolique exfoliant. Il fait office de peeling doux, en permettant l’élimination des cellules mortes qui ternissent l’éclat de la peau.
Le collagène et l’élastine améliorent la résistance et la souplesse de la peau.
La bave d’escargot est riche en vitamines. La vitamine A donne de l’éclat à la peau, la vitamine C est indispensable pour la synthèse du collagène, et la vitamine E, antioxydante, préserve les tissus des attaques des radicaux libres.
Enfin, la bave d'escargot contient des substances antibiotiques, pour lutter contre les infections de la peau causées par des bactéries comme Escherichia coli, Staphylocoque aureus ou autres.

Grâce à ces caractéristiques, les produits à base de bave d’escargot permettent :

d’améliorer l’aspect des cicatrices, vergetures et brûlures ;
d’atténuer les tâches brunes ;
de réduire l’acné ;
de freiner l’apparition des rides.

http://soin-du-corps.comprendrechoisir.com/astuce/voir/288058/la-bave-d-escargot-alliee-de-notre-peau

e6un7

l'eau de Javel pourrait combattre le vieillissement et les blessures de la peau

D'après des recherches réalisées sur des souris, des scientifiques ont pu démontrer qu'une solution d'eau de Javel diluée à 0,005% dans de l'eau avait en effet le pouvoir de diminuer les inflammations cutanées et les effets du vieillissement sur la peau.

En dehors d'un aspect purement cosmétique, cette étude a été menée avant tout dans le but de pouvoir traiter des maladies ou des effets secondaires lourds comme ceux que l'on peut voir apparaître à la suite des traitements contre les cancers.

Un traitement possible des brûlures

Si l'eau de Javel diluée est d'ores et déjà connue pour son efficacité contre l'eczéma, les chercheurs ne se sont jamais vraiment demandé pourquoi, a expliqué Thomas Leung, l'auteur de l'étude, à nos collègues américains du HuffPost. D'après ses travaux, exposer la peau à la Javel permet de paralyser certains gênes régulés par la protéine NF-κB qui jouent un rôle critique sur les inflammations.

Des résultats particulièrement prometteurs pour les personnes atteintes d'un cancer et qui souffrent de brûlures après les radiothérapies. Brûlures qui forcent souvent à espacer les séances de traitement par les rayons.

"Je pense que si notre essai clinique sur les humains est concluant, tout le monde s'y mettra, assure Leung au HuffPost. Cela serait très excitant. Économiquement, cela ne coûterait presque rien et rendrait le traitement disponique à beaucoup."

Effets anti-âge

Testée sur des souris plus âgées, les chercheurs ont trouvé que cette solution de Javel diluée avait les effets d'une véritable fontaine de Jouvence:

"Nous avons découvert que si nous bloquions l'activité de la NF-κB sur des sujets plus âgés en les baignant dans cette solution diluée, leur peau avait l'air plus jeune. Elle passait de vieille et fragile à plus épaisse avec une prolifération des cellules en augmentation."
Cependant, les effets anti-âge ne sont que temporaires. Une fois ces bains à la Javel diluée terminés, la peau est en effet revenue à son état normal.

L'équipe compte maintenant poursuivre ses recherches en espérant pouvoir élargir son champ d'action: "Il est possible que [...] cela puisse aussi guérir les blessures laissées par un ulcère". "Cela serait très intéressant car ce serait facile, sain et peu cher".

Leug rappelle tout de même que ce genre de traitement n'est à utiliser qu'avec la supervision d'un médecin et donc à ne surtout pas essayer seul chez soi.

 

http://www.huffingtonpost.fr/2013/11/18/sante-eau-javel-vieillissement-blessures-peau_n_4292822.html?utm_hp_ref=sante

 

e6un7

 
 
 

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site