photo banniere1.gif
referencer site web - referenceur gratuit -

santé

Eau de pluie et santé: miracle d'un Hadith

 

Nous avons tous une fausse image de la qualité de l'eau de pluie : pluie acide, pluie polluée. Pourtant nos ancêtres utilisaient l'eau de pluie brute sans ménagement pour se laver le corps, les cheveux, et pour toutes les tâches ménagères, même jusqu'à la boire.

Laisser volontairement la pluie mouiller une partie de son corps lorsqu'il commence à pleuvoir :

Abu Dawud n°5100, Ahmad Vol3/133 et 267, An-nassa-î dans Al Kubrah n°1849, Al Bukharî dans Adab Al Mufrad n°571 et Ibn Abi Assim dans son ouvrage As-sunah Vol 3/464 rapportent que lorsqu'il commencait à pleuvoir le messager d'Allah sallahou 'alayhi wa sallam dévoilait une partie de son corps et l'exposait à la pluie.

Le Hadith est le suivant :Anas rapporte :" Un jour alors que nous étions avec le Messager d'Allah sallahou 'alayhi wa sallam,il se mit à pleuvoir, il releva donc son habit de telle sorte que la pluie le mouille. On lui demanda la raison pour laquelle avait fait cela, il répondit car elle provient d'Allah. "

Points à retenir du Hadith :

-L'eau de la pluie est pure et bénie, notamment parcequ'elle n'a pas encore touché de terre sur laquelle on a désobeit à Allah. (Faîda tiré du Sharh Sahih Muslim du Sheikh Ar-rajahi).

-Il est recommandé lorsqu'il commence à pleuvoir de laisser la pluie mouiller une partie de son corps.

Dans le commentaire de ce Hadith l'Imam An-nawawi a dit :" Et dans ce Hadith il y a la preuve sur laquelle se basent nos compagnons, pour affirmer qu'il est recommandé au début de la pluie de dévoiler une partie du corps autre que la 'Awrah afin de l'exposer à la pluie. [...]"

Composition moyenne de l’eau de pluie

L’eau de pluie est composée pour l’essentiel de sulfate, de sodium, de calcium, d’ammonium, et contient même des nitrates à l’état de traces. La concentration des composés de l’eau de pluie varie en fonction de la géographie mais également en
fonction des caractéristiques environnementales du lieu concerné.

« L’eau de pluie, ou eau météorique, avant qu’elle touche une surface quelconque, a un pH (Le potentiel hydrogène mesure l'activité chimique des ions hydrogènes (H+) appelés aussi couramment protons) proche de 5, explique Michel Clément de l’École nationale de santé publique de Rennes. Mais elle présente très peu d’inertie face aux changements de pH et celui-ci varie donc très facilement. »

 

Avantages pour votre santé
La peau du citadin est exposée aux particules atmosphériques, à l’eau dure, chlorée, calcaire, contenant de nombreux sels minéraux. Ces facteurs contribuent à la dilater et à lui faire perdre son élasticité.
Nos ancêtres les moins civilisés se lavaient avec la rosée matinale.

 Les pouvoirs publics en matière de potabilité ont opté pour une éviction du risque bactériologique à court terme d’où l’utilisation du chlore pour la désinfection, un produit peu onéreux et rapide mais non sans conséquence sur la santé à long terme, sans parler tout simplement du goût pas toujours très agréable. Il est bien plus simple et naturel de filtrer et purifier l’eau de pluie. Votre peau appréciera la douceur de ce cadeau du ciel qui éliminera plusieurs désagréments liés à l’agressivité de l’eau chlorée notamment les pellicules et les problèmes d’allergie cutanée

Le meilleur des shampooings

Pour la plupart des types de cheveux et en particulier pour ceux des enfants, le meilleur des shampooings, c’est encore l’eau de pluie ou l’eau distillée. Si vous tenez vraiment à utiliser un shampooing, ne l’employez pas trop souvent. Si les cheveux sont poussiéreux ou souillés par toute la pollution récoltée en ville, il n’est pas nécessaire pour autant de les mettre dans la machine à laver tous les jours. Les rincer à l’eau claire quand nous sommes sous la douche, en général, cela suffit.
Si possible, après le dernier shampooing, se rincer les cheveux à l’eau de pluie donne de bons résultats.

Pour obtenir une sensation immédiate de fraîcheur, les brumisateurs d'eau pour le visage sont particulièrement efficaces.

 Avec les yeux cernés et/ou gonflés accompagné d’un teint blafard, il faut hydrater votre peau avec de l’eau de pluie recueillie par un matin de pluie pour activer l’aspect tenseur du derme.

D'autres utilisations

• L’eau de pluie est douce, donc nécessité moins de détergent pour toutes vos tâches ménagères. Les besoins en détergent diminuent de 40 à 60 %. Pour une famille de 4 personnes.


• Par sa douceur, l’eau de pluie protège vos appareils ménagers : plus d’agressivité par le calcaire, plus d’utilisation de sel pour le lave vaisselle, plus de calgon ou de produit anti-calcaire, les cumulus sont protégés, moins de consommation électrique pour chauffer l’eau à température.

 

Sources:

http://www.welem.com/wre/eau/eauRecup.shtml

http://www.belle-et-bien.fr/mode-et-beaute/une-belle-peau-et-de-beaux-cheveux-naturellement.html

e6un7

 

 


 

Les différentes manières de renforcer ses os

Quand on est jeune, les inquiétudes vis à vis des maladies futures sont moindres. Pourtant, celles-ci peuvent apparaître plus tard, comme l’ostéoporose, qui est devenue une rivale pour les humains, et qu’il est donc nécessaire de traiter avec anticipation. Pour cela, il existe des manières faciles et variées de conserver une bonne santé des os. Nous voulons aujourd’hui partager avec vous ces méthodes pratiques pour renforcer votre structure osseuse. Profitez-en !

Tout au long des années, nous avons considéré le lait et ses dérivés comme une source principale de calcium, mais qu’en est-il des personnes intolérantes au lactose ? Nous allons vous présenter une nouvelle proposition qui permet de contribuer à la calcification continue des os, afin d’éviter un risque de fracture.

Qu’est-ce que l’ostéoporose ?
L’ostéoporose est due à la réduction de masse osseuse qui produit de la fragilité dans les os. Les femmes ont plus de propension à souffrir d’ostéoporose, surtout après la ménopause.

Il est important, pour éviter la fragilisation des os, de consommer régulièrement des aliments contenant de la vitamine B12, essentielle pour la conservation de la masse osseuse. Pour un adulte, il est bon de consommer le millième d’un gramme chaque jour. Vous devez enrichir votre régime alimentaire avec du poisson, de la viande, des oeufs et des produits laitiers.

Consommer-oeuf

Le calcium est primordial pour éviter l’ostéoporose et les fractures. On trouve ce nutriment principalement dans les produits laitiers et ses dérivés. De plus, la vitamine D est également indispensable pour la bonne distribution du calcium dans les os et le sang. Cette vitamine peut être trouvée dans l’huile de foie de morue, le jaune d’oeuf et le beurre.

Il faut aussi ajouter à votre régime alimentaire des aliments qui apportent des quantités exactes de phosphore, étant donné que ce minéral est indispensable dans la formation des os. Il peut être consommé dans les aliments suivants : produits laitiers, poisson, fruits secs, céréales complètes et légumes secs. Le magnésium s’est également converti en un nutriment primordial quand on veut prendre soin de ses os et il peut être trouvé dans les fruits de mer, les oeufs et les céréales.

Le fluor est un élément qui permet que la dureté et la stabilité de la matrice minérale de la structure osseuse. On le trouve dans les éléments suivants : l’eau, le poisson, le thé noir et les fruits de mer. La silice fait également partie de la grande liste de composants indispensables pour le renforcement des os. On peut en extraire dans l’eau minérale, le café, la levure de bière et les aliments riches en fibres comme les céréales complètes.

Céréale

Lutter contre la fragilisation et la réduction de la masse osseuse
Evitez les mauvaises positions du tronc, rester de préférence le tronc droit et évitez les mouvements rotatoires forts avec.
Réduisez l’usage des chaussures avec des talons très hauts, car vous devez permettre au corps de garder une position flexible et stable pour éviter l’usure des os.
Au moment de vous asseoir, vous devez éviter les chaises et les coussins trop mous, vous devez avoir une position droite et bien appuyer la plante des pieds sur le sol. Cela renforcera les os de votre dos et de vos jambes.
Il est également nécessaire de faire une activité physique fréquemment car l’exercice est un stimulant direct pour la formation et le renforcement des os. L’un des principaux risques de l’ostéoporose réside dans la sédentarité. Il est recommandé d’avoir une vie active. L’un des principaux exercices qui peuvent aider pour éviter la décalcification et la fragilisation des os est de marcher. Les marches quotidiennes prolongent et aident au développement et au renforcement de la structure osseuse.
Nous pouvons voir qu’un bon régime alimentaire est indispensable pour conserver le bon état et la force de nos os, mais qu’une bonne alimentation seule ne suffit pas, elle doit être complétée avec des bonnes postures, de l’activité physique fréquente et l’ingestion de produits laitiers et de leurs dérivés surtout pendant la grossesse et la croissance. Cela permettra que l’apport de calcium suffisant pour une bonne formation de la masse musculaire.

Tenez compte de la santé de vos os afin qu’ils aient une vie prolongée et sans risque de fractures ou de problèmes qui peuvent venir avec l’âge. Il est indispensable que dès la jeunesse, vous pensiez au bien-être de votre corps dans le futur, car les maladies et les affections physiques arrivent au fur et à mesure des années et pour le corps, il est plus difficile d’absorber des nutriments à un âge avancé.

http://amelioretasante.com/les-differentes-manieres-de-renforcer-ses-os/

  • e6un7

Les bienfaits du don de sang sur la santé

Don de sang

Donner son sang n’est pas seulement un geste altruiste. C’est aussi un geste bon pour votre santé car cela réduit le risque d’infarctus et peut même réduire le risque de cancer.

Le sang représente 1/13ème du poids du corps soit à peu prés 4,5l. Le sang est un liquide visqueux et opaque qui circule dans les vaisseaux sanguins (artères, veines). C'est le seul tissu liquide de l'organisme. A l'intérieur de ce liquide se trouve en suspension les éléments figurés baignant dans le plasma.

Le sang possède un goût salé et métallique, d'une couleur rouge écarlate quand il est riche en oxygène (sang artériel), et rouge sombre quand il est dépourvu d'oxygène (sang veineux).

Rôle du sang.

Son rôle est complexe, il intervient dans:

Le transport des gaz respiratoires, le dioxygène et le dioxyde de carbone (au repos, 300 litres de dioxygène circulent par jour chez un adulte).
Le transport de nutriments (eau, sels minéraux et vitamines) : transportés à l'état libre, c'est le cas du glucose, ou combinés à des protéines, comme la ferritine qui transporte le fer ou la sérumalbumine qui transporte les acides gras.
Le transport de molécules informatives: les hormones sont sécrétées par des glandes endocrines et atteignent les cellules cibles à l'état combiné.
Le transport des déchets produits par le métabolisme, comme l'urée.
Le transport des globules blancs qui interviennent dans les mécanismes de défense de l'organisme.
Il prévient de l’hémorragie en transportant les plaquettes
Il régule le maintien de la température du corps en absorbant la chaleur, mais également en répartissant cette chaleur dans tout l’organisme.
Il régule l’acidité de tous les tissus.
Il maintiens une certaine quantité de liquide dans les vaisseaux, permettant ainsi une tension artérielle suffisante pour irriguer l’ensemble des organes

Les bienfaits du don de sang

La visite médicale de sélection pré-don que nous devons passer est très importante car non seulement, elle permet de mieux protéger le futur receveur

mais fournit également des informations intéressantes sur notre état de santé en général. Elle nous indiquera par exemple le taux de certains éléments présents dans le sang : globules rouges, plaquettes, plasma, des données qui peuvent être très bien interprétées par notre médecin personnel si nous le souhaitons.

*Un sang plus propre :
Une personne en bonne santé et qui répond à toutes les conditions requises peut donner du sang tous les quatre mois. Elle devient ainsi un donneur

régulier et aura de grande chance d’être mieux protéger contre certaines maladies car son sang est renouvelé fréquemment.
Durant l’acte médicale, un individu perd en moyenne 250mg de fer, raison pour laquelle les anémiés ne peuvent pas donner leur sang. Si le donneur présente donc

des réserves trop excessives en fer, l’expérience peut réduire ce taux anormal et le protéger des maladies
cardiaques et de certains types de cancer comme la leucémie. Pour ceux qui ont un problème de tension artérielle, des observations médicales peuvent
déterminer s’ils sont aptes à donner leur sang ou non. Si les résultats sont favorables, l’acte pourrait être bénéfique pour eux et les protéger même

des AVC (Accident vasculaire cérébral).

Selon une étude publiée dans le Journal of the American Medical Association, donner son sang n’est pas uniquement un geste qui peut sauver d’autres vies que la vôtre. C’est également un geste bénéfique pour votre santé ! En donnant votre sang, vous réduisez le volume de fer présent dans votre corps, or un taux trop important de fer dans le sang peut accélérer le processus d’oxydation du cholestérol et rendre le sang plus épais, ce qui accroît le risque de maladies cardio-vasculaires et d’infarctus.

Les chercheurs finlandais qui ont publié cette étude ont suivi 2682 hommes âgés de 43 à 61 ans. Et ils se sont aperçus que les hommes qui donnaient leur sang tous les 6 mois avaient 88% de risques en moins de souffrir d’un infarctus.

En lien avec cette théorie, une autre étude qui a suivi 1200 donneurs de sang pendant 4 ans ½, montre qu’il y a moins de cas de cancers chez les personnes qui donnent leur sang deux fois par an. « Toutefois, ces bénéfices sur la santé ne sont ressentis que chez les donneurs de sang réguliers et non chez les personnes qui font des dons de sang irréguliers » insistent les chercheurs.

Autre avantage qui n’est pas négligeable, donner son sang réduit le risque de diabète de type 2, celui qui est lié à la sédentarité car l’opération augmente la résistance à l’insuline.

Enfin, le plus beau des services que peuvent rendre la famille ou les amis d’un malade est de lui donner de leur sang si celui-ci en a besoin lors d’un acte chirurgical ou d’une transfusion consécutive à une hémorragie. Il s’agit là d’un don inestimable et d’un acte hautement charitable, car donner de son sang dans ces circonstances revient à sauver une vie humaine.

sachez que les conditions ci-après doivent être réunies si vous souhaitez être un donneur :
- Agé de plus de 18ans et pesant pas moins de 50kg
- Avoir une bonne hygiène de vie : pas d’alcool ni de drogue, alimentation saine, sommeil
suffisant (pas moins de 6h/nuit)
- Ne pas être enceinte
- N’ayant pas pratiqué des relations sexuelles non protégées ou subit des extractions
dentaires au cours des six derniers mois…
Maintenant que vous savez tous les effets bénéfiques d’être un donneur, tentez l’expérience !

http://dondusang.info.free.fr/impact.htm

http://developerso.ywaaw.com/2013/06/13/les-bienfaits-du-don-de-sang/

http://www.topsante.com/medecine/medecine-divers/hopital/insolite-donner-son-sang-reduit-le-risque-d-infarctus-34133

e6un7

Ne jetez plus vos coquilles d’œufs! Découvrez leurs vertus...

Coquille

On ne le sait pas forcément mais les œufs présentent de nombreux bienfaits ! En particulier leurs coquilles! Elles se composent principalement de carbonate de calcium (autour de 95%) en petites quantités de carbonate de magnésium et d’autres matières organiques comme les protéines. Avec cette composition, les coquilles peuvent servir pour le jardin, le ménage, la décoration ou encore l’entretien de la maison.

La coquille d'oeuf a plusieurs vertus !
Vous l’aurez compris, ne jetez plus vos coquilles car elles possèdent de multiples vertus !

Elles peuvent servir de médicaments, d’engrais pour vos plantes, de part leurs sels minéraux, leurs oligo-éléments.

Le blanc d’œuf contient 88% d’eau (tant qu’il est frais et en-dessous de sa date de péremption), 10% de protéine. Le jaune, quant à lui, continent 50% de graisse avec un peu de protéine et de 50% d’eau.

Les propriétés naturelles à base de coquille d’œufs peuvent être précieuses pour les personnes qui souffrent de maladies osseuses comme l’ostéoporose. Elles renforcent les os, après une fracture, une entorse, ou autre blessure de ce genre.

Les coquilles utilisables partout !
Au jardin
- Introduisez vos coquilles coupées en morceaux dans votre compost
conso-coquilles3- Réduisez en poudre vos coquilles pour en faire un engrais pour vos plantes intérieures et extérieures.

- Utilisez-les comme parasites non toxiques pour dissuader les limaces, les escargots, les vers de s’installer dans vos fleurs

- Repoussez les cerfs et les biches en plaçant plusieurs coquilles autour de votre parterre. Comme ils détestent l’odeur d’œuf, ils n’oseront pas s’aventurer dans vos jardins !

- Créez des semis où vous mélangerez des grains à des engrais naturels au fond de vos coquilles. Au moment où des plantules apparaîtront, vous y ajouterez de la terre.

Pour le linge
Vous pouvez blanchir votre linge, en introduisant dans une vieille chaussette usagée vos coquilles d’œufs. N’oubliez pas de bien serrer par un nœud ! Mettez-la ensuite dans la machine à laver, votre linge retrouvera un maximum de blancheur ! N’oubliez pas de la remplacer au bout de 3-4 machines.

En cuisine
- Lorsque vous versez du café dans vos filtres, placez une coquille d’œuf pour qu’il soit moins acide au moment de le consommer
- Après avoir broyé les coquilles d’œufs, ajoutez un peu d’eau savonneuse pour nettoyer des objets comme des thermos ou des vases. Ce mélange peut aussi servir d’abrasif non toxique sur des casseroles et poêles.

- Toujours en utilisant la poudre de coquille, vous pourrez à l’aide de vinaigre blanc enlever toutes les tâches les plus persistantes de votre vaisselle.

Pour soigner les plaies et les douleurs osseuses
conso-coquilles2- Ecrasez la coquille d’œuf avec un mortier et un pilon dans un bol, puis fouettez la poudre obtenue avec un blanc d’œuf. Cette solution pourra vous servir de masque facial. Laissez sécher sur votre visage avant de le rincer.

- Dissolvez une coquille d’œuf dans un petit bocal de vinaigre de cidre de pomme (cela prend environ 2 jours) et utilisez le mélange pour les irritations mineures de la peau et démangeaisons cutanées.

- Lorsqu’une plaie ou une entaille apparaît sur la surface de votre peau, retirez l’enveloppe interne très fine d’une coquille d’œuf pour appliquer la partie humide sur la blessure.

Possible futur carburant hydrogène !
Des chercheurs de l’Ohio State University ont récemment découvert que les coquilles d’œufs pourraient être une source de carburant d’hydrogène abordable. Le dioxyde de carbone serait absorbé par les coquilles d’œufs, ce qui entraînerait une réaction produisant du carburant d’hydrogène.

http://www.agirpourlaplanete.com/conso-ecologique/mode-ecolo/1485-reutilisez-vos-coquilles-d-oeufs.html

e6un7

Voyage scientifique au cœur de la matière

 

 

Toutes les informations que nous percevons du monde dans lequel nous vivons, sont transmises par nos cinq sens. Ce monde que nous connaissons se compose de ce que nos yeux voient, nos mains touchent, nos nez sentent, nos langues goûtent et nos oreilles entendent. Nous ne pouvons imaginer une seconde que ce monde "extérieur" puisse être différent de ce que nos sens nous permettent de percevoir, puisque depuis notre naissance nous en sommes totalement dépendants.

 
Toutefois, les recherches scientifiques actuelles menées dans de nombreux domaines, présentent une vision totalement différente de cette dernière, ce qui provoque la remise en question du rôle de nos cinq sens et du monde que nous percevons à travers eux. Ce point de vue soutient que la notion de "monde extérieur" n'est qu'une réponse créée dans notre cerveau par des signaux électriques. La couleur rouge d'une pomme, la solidité du bois, votre mère, votre père, votre famille et tout ce que vous possédez - votre maison, votre travail - jusqu'aux lignes de cet article, ne sont en réalité que le résultat d'une combinaison de signaux électriques.

Sur cette image, nous voyons une personne qui semble skier en montagne, alors qu'il n'y a en réalité ni skis, ni neige. Cette illusion est générée artificiellement.
 
Grâce aux progrès technologiques actuels, il est possible de vivre de réelles expériences sans nécessairement avoir recours au monde extérieur ou à la matière. Les progrès incroyables réalisés dans le domaine de la réalité virtuelle en ont fourni des preuves incontestables.
 
Plus simplement, la réalité virtuelle est une technique qui permet la projection d'images de synthèse tridimensionnelles plus vraies que nature, réalisées à l'aide de certains dispositifs et générées par ordinateur. Cette technologie avec ses divers champs d'applications, est connue sous le nom de "réalité virtuelle", de "monde virtuel" ou d'"environnement virtuel". Grâce à l'utilisation de certains appareils élaborés à cet effet, la principale caractéristique de cette technologie est de tromper la personne qui vit cette expérience, en lui faisant croire que sa vision est réelle. Ces dernières années, le terme "immersif" a commencé à être utilisé parallèlement à l'expression "réalité virtuelle", reflet de l'immersion totale des témoins dans cette expérience.
 
Les éléments clés de tout système de réalité virtuelle se basent sur nos cinq sens. Par exemple, lorsque l'utilisateur enfile un gant spécial, les dispositifs situés à l'intérieur de celui-ci envoient des signaux aux extrémités de ses doigts. Lorsque ces signaux sont retransmis et interprétés par le cerveau, l'utilisateur a la sensation de toucher par exemple de la soie, un vase d'ornement, avec tous les détails visibles qui les constituent - alors qu'en fait toutes ces choses n'existent pas dans cet environnement.
 
Une des premières mises en application de la réalité virtuelle s'est faite en médecine. L'université du Michigan a développé une technologie permettant aux praticiens assistants - en particulier le personnel des urgences - d'acquérir la technicité nécessaire à la pratique de leur métier dans un laboratoire virtuel où tout l'environnement d'une salle d'opération a été recréé dans ses moindres détails, grâce à la projection d'images de synthèse sur le sol, sur les murs et le plafond. Cette "image" est parachevée avec la projection d'une table d'opération, le patient à opérer se situant au centre de la pièce. Les chirurgiens en train de mettre leurs lunettes 3D, commencent à opérer "virtuellement". Ainsi, toute personne qui voit ces images à travers ces lunettes 3D n'est plus en mesure de faire la différence entre une réelle salle d'opération et une salle d'opération virtuelle.

Vivons-nous dans un univers holographique ?
  
New Scientist est un des magazines scientifiques des plus réputés. Le 27 mars 2002, le scientifique J. R. Minkel signait le principal article intitulé "Un univers vide". Et l'article à la une titrait "Pourquoi vivons-nous tous dans un hologramme". Selon cet article, notre perception du monde se réduit à un simple faisceau de lumière. Ce serait donc une erreur de considérer la matière comme une vérité absolue, en s'appuyant uniquement sur nos perceptions. Tel que l'a admis Minkel dans son article :
Vous tenez un magazine. Il semble solide ; il semble exister de manière autonome dans l'espace. Ainsi que les objets autour de vous - comme la tasse de thé, l'ordinateur. Ils paraissent tous réels, quelque part là-bas. Mais tout cela n'est qu'illusion.
Minkel affirme dans l'article que certains scientifiques nomment cette idée la "théorie du tout", ils considèrent que cette théorie est un premier pas pour expliquer la nature de l'univers. Cet article nous démontre scientifiquement la manière dont nos cerveaux perçoivent l'univers tel une illusion et nous n'interagissons donc pas avec la matière elle-même.
 
Les perceptions perdues des sens, regagnées grâce aux signaux artificiels
 
Dans son numéro du 11 mars 2002, Time magazine publiait un article intitulé "Le corps électrique" révélant ainsi une importante avancée scientifique. Cet article nous apprenait que des scientifiques avaient combiné des microprocesseurs aux systèmes nerveux de malades afin de traiter des lésions permanentes affectant leurs perceptions sensorielles.
 
A l'aide de ces nouveaux systèmes élaborés à cet effet, les chercheurs aux Etats-Unis, en Europe et au Japon, voulaient permettre aux personnes aveugles de recouvrer la vue et aider les patients paralysés à guérir. Avec ce nouveau procédé, ils avaient déjà obtenu un premier succès relatif en implantant des électrodes dans les zones malades du corps, et des microprocesseurs ont été utilisés pour relier les membres artificiels aux tissus vivants.
 
Suite à un accident, un patient danois, Brian Holgersen, fut victime d'une paralysie totale à partir du cou, à l'exception de quelques mouvements limités des épaules, du bras et de la main droite. Comme on le sait, une telle paralysie est provoquée par des lésions de la moelle épinière dans le cou et le dos. Les nerfs sont alors endommagés ou bloqués, ce qui a pour effet de juguler la circulation neuronale entre le cerveau et les muscles, et de bloquer toutes communications des nerfs qui transmettent les signaux du corps au cerveau et inversement. Pour ce patient, le but était de relier la zone endommagée de sa moelle épinière à un implant, ce qui permettrait aux signaux transmis par le cerveau de restituer très faiblement le mouvement des bras et des jambes.
 
Ils utilisèrent un système conçu pour rétablir les fonctions vitales de la main gauche telles que l'action de saisir, de tenir ou de lâcher un objet. Lors d'une opération, huit petites électrodes souples de la taille d'une pièce de monnaie ont été implantées dans les muscles responsables de ces mouvements situés dans le haut du bras gauche, de l'avant-bras et de l'épaule du patient. Plus tard, des fils ultrafins ont relié ces électrodes à un stimulateur - sorte de pacemaker pour le système nerveux - implanté dans sa poitrine. Le stimulateur était à son tour connecté à un dispositif sensible au positionnement, lui-même relié à l'épaule droite de Brian Holgersen, épaule dont la motricité était réduite.
 
Désormais, lorsque le patient voulait se saisir d'un verre, il bougeait son épaule droite vers le haut. Ce mouvement envoyait un signal électrique, depuis le détecteur de position dissimulé sous ses vêtements vers le stimulateur dans sa poitrine, qui l'amplifiait et le faisait passer le long des muscles appropriés dans son bras et sa main. En réponse, ceux-ci se contractaient et sa main gauche se fermait.
Lorsqu'il voulait reposer le verre, il n'avait plus qu'à bouger son épaule droite vers le bas et sa main gauche s'ouvrait.
 
A Bruxelles, l'université de Louvain a utilisé la même technologie dans le domaine ophtalmologique. Les cellules des bâtonnets et des cônes d'un malade s'étaient détériorées, provoquant l'insensibilité progressive de la rétine à la lumière, ce qui a eu comme conséquence pour la patiente une perte de la vision. Une électrode implantée autour de son nerf optique droit lui a permis de recouvrer partiellement la vue.
 
Dans ce cas précis, l'électrode était reliée à un stimulateur placé à l'intérieur d'une cavité dans le crâne du patient. Une caméra vidéo positionnée sur une calotte, transmettait les images au stimulateur sous forme de signaux radio, évitant ainsi les cellules endommagées des bâtonnets et des cônes, et elle envoyait directement les signaux électriques au nerf optique. Le cortex visuel du cerveau regroupait ces signaux pour en faire une image. L'expérience de la patiente est semblable à celle d'une personne qui regarde un panneau d'affichage miniature dans un stade, mais la qualité est quand même suffisante pour prouver que ce système est viable.
 
Ce procédé est appelé système de "prothèse visuelle basée sur un microsystème" (Microsystem-based Visual Prothesis), appareil implanté en permanence dans la tête du patient. Mais pour faire fonctionner tout cela, le patient doit se rendre à l'université de Louvain dans une pièce spécialement aménagée à cet effet, il doit ensuite porter ce qui pourrait ressembler à un bonnet de bain vétuste. Ce bonnet de bain en plastique ordinaire, est équipé d'une caméra standard disposée sur le front. Plus il y a de pixels pour former une image sur l'écran, plus grande sera le nombre de stimulations électriques ; plus importante sera alors la qualité de l'image en termes de pixels.
 
Le même article relatait également le témoignage intéressant d'un artiste interprète qui s'est servi de la même technologie :
Pendant une représentation en 1998, Stelarc s'est raccordé directement à Internet. Son corps était parsemé d'électrodes - sur ses deltoïdes, ses biceps, ses fléchisseurs, ses jarrets, ses mollets - lesquelles envoyaient de légères impulsions électriques, juste assez pour provoquer une légère contraction musculaire involontaire. Les électrodes étaient connectées à un ordinateur qui était à son tour relié à des ordinateurs via Internet à Paris, Helsinki et Amsterdam. En pressant sur les différentes parties du corps humain qui apparaissait sur l'écran, les participants dans les trois capitales pouvaient alors faire faire à Stelarc ce qu'ils désiraient.

La couverture du magazine New Scientist du 27 avril 2002 titrait "Un univers holographique" et "Pourquoi vivons-nous tous dans un hologramme"
Ces technologies, sous réserve qu'elles puissent être suffisamment miniaturisées et placées à l'intérieur du corps humain, ouvriront radicalement la voie à de nouvelles perspectives dans le domaine médical. Ces progrès démontrent également un autre fait majeur : le monde extérieur est une image dupliquée que nous regardons dans nos esprits…
 
L'article du Time nous a démontré par des exemples concrets, de quelle manière nous pouvions simuler des perceptions telles que la vision ou le toucher créés artificiellement par des impulsions électriques. La preuve la plus irréfutable était qu'une personne aveugle pouvait recouvrer la vue. Malgré le fait que l'œil du patient n'était pas en état de fonctionner, elle pouvait voir grâce à des signaux créés artificiellement.
 
Les mondes virtuels de certains films peuvent-ils être transposés dans le monde réel ?
 
Dans l'article "La vie est pure invention et vous êtes ensuite effacé", publié dans le magazine New Scientist du 27 juillet 2002, Michael Brooks affirmait que nous pourrions bien vivre dans un monde virtuel à l'instar du film Matrix : "Nul besoin d'attendre la sortie de Matrix 2. Vous pourriez bien déjà vivre dans une simulation géante générée par ordinateurs… Bien évidemment, vous pensiez que Matrix est une fiction. Mais c'est uniquement parce que vous en aviez décidé ainsi."

"Le corps électrique", article publié dans le Time magazine du 11 mars 2002, révélait que le monde extérieur est une image dupliquée dans notre esprit.
 
Michael Brooks, l'auteur de cet article, étayait son point de vue en citant le philosophe Nick Bostrom de l'université de Yale qui pense que les films hollywoodiens sont plus proches de la réalité que nous ne le pensons. Il a également estimé qu'il existe une probabilité que nous vivions dans un monde simulé ou virtuel comme certains films le décrivent.
 
Le fait scientifique selon lequel nous n'interagissons pas avec la matière elle-même, beaucoup mieux compris depuis ces dernières années, a suscité chez l'homme une réflexion approfondie. Cette situation, source d'inspiration pour les films, prouve que les environnements virtuels recréent la réalité de manière si convaincante que l'homme peut être dupé par ces images illusoires.
 
Le matérialisme, comme toutes les autres fausses philosophies, a été anéanti
 
La philosophie matérialiste a existé tout au long de l'histoire. Ses adeptes avaient tout misé sur la supposée existence absolue de la matière, dans la négation totale de Dieu, qui les a pourtant créés à partir de rien et qui a également créé pour eux l'univers dans lequel ils vivent. Mais cette preuve évidente ne laisse plus aucune place à la polémique. Ainsi, la matière à partir de laquelle ils avaient fondé leur existence, leurs opinions, leur fierté et leur négation de Dieu, s'est envolée. Mais ironie du sort, c'est à travers leurs propres recherches que les scientifiques matérialistes ont découvert que tout ce qu'ils voyaient n'était pas matière mais en réalité une copie ou une image formée dans le cerveau. Ces recherches ont donc mis un terme aux croyances matérialistes.
 
Le vingt-et-unième siècle constitue un tournant décisif dans l'histoire de l'humanité au cours duquel cette vérité se répandra parmi les peuples, le matérialisme sera définitivement éradiqué de la surface de la terre. Certains, sous l'influence des philosophies matérialistes, pensaient que la matière est un élément absolu, ils sont en train de réaliser que leur personne n'est qu'illusion et que la seule existence absolue c'est Dieu, qui embrasse tout. Cette réalité des faits est ainsi révélée dans le Coran :
 
Dieu atteste, et aussi les anges et les doués de science, qu'il n'y a point de divinité à part Lui, le Mainteneur de la justice. Point de divinité à part Lui, le Puissant, le Sage ! (Coran, 3 : 18)
Par Harun Yahya

e6un7

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site