referencer site web - referenceur gratuit - $(document).ready(function(){ chargementmenu(); });

vertus

Les vertus du nerprun (النبق)

Nerprun

Présentation
Arbuste épineux, le nerprun peut atteindre entre 3 à 6m de haut. Son odeur est loin d’être plaisant. Lorsque cet arbrisseau est encore jeune, son écorce est essentiellement lisse. Mais en grandissant, celle-ci devient plus rugueuse et crevassée. Pétiolées et caduques, les feuilles du nerprun sont légèrement dentées. Unisexuées, ses fleurs sont petites et prennent une couleur vert jaunâtre. Généralement, elles se présentent de façon groupée. Les fruits de cet arbuste représentent des drupes globuleuses. A maturité, ils passent de la couleur verte à une teinte noirâtre.


Rhamnus cathartica représente le nom botanique du nerprun. De la famille des rhamnacées, cet arbuste possède près d’une centaine d’espèces. Il est répandu en Amérique du sud comme en Afrique. Mais il est originaire d’Asie et d’Europe centrale. Le nerprun vit dans les haies des sites calcaires ainsi que dans les forêts. Il peut même évoluer à une altitude de 1 200m. Il ne réclame pas non plus une exposition solaire très importante. La période de récolte des baies a lieu entre septembre et octobre. Les éléments constitutifs du nerprun sont essentiellement des glucosides, du sucre, des substances amères, des gommes, du mucilage ainsi que des flavonoïdes.

Propriétés et bienfaits du nerprun
Le nerprun possède des propriétés cholagogues. Il peut donc stimuler la fonction du foie. En tant que laxatif, il facilite l’évacuation des matières fécales. Sa propriété diurétique lui permet de favoriser les sécrétions urinaires. Aussi, le nerprun est indiqué dans le traitement des gouttes, des problèmes d’hypertension et de constipation. Étant un arbuste vermifuge, il peut éliminer les vers intestinaux. Le nerprun dispose aussi de vertus répulsive, purgative et dépurative. Pour ces raisons, il est indiqué chez les personnes présentant des problèmes intestinaux. Les parties utilisées pour bénéficier de toutes ces propriétés sont l’écorce, les feuilles ainsi que les fruits mûrs du nerprun.

Précautions d’utilisation du nerprun
Le nerprun est disponible sous forme de sirop. L’utilisation du celui-ci ne doit pas se faire de façon aléatoire. Les doses doivent être respectées afin de bien profiter de toutes les propriétés de cette plante médicinale. De plus, le nerprun peut devenir un poison lorsque son dosage est trop élevé. Avant d’utiliser l’écorce de cet arbuste, mieux vaut s’assurer que ce dernier ait déjà atteint ses deux ans. L’écorce jeune ne développe pas encore les vertus dont devraient disposer le nerprun. Éviter de donner du sirop, de la tisane ou des écorces de nerprun aux femmes enceintes ainsi qu’aux enfants afin d’éviter des désagréments tels que le vomissement et les nausées.

http://pharma-sante.blogspot.com/2013/12/benefices-du-nerprun.html

e6un7

Ne jetez plus vos coquilles d’œufs! Découvrez leurs vertus...

Coquille

On ne le sait pas forcément mais les œufs présentent de nombreux bienfaits ! En particulier leurs coquilles! Elles se composent principalement de carbonate de calcium (autour de 95%) en petites quantités de carbonate de magnésium et d’autres matières organiques comme les protéines. Avec cette composition, les coquilles peuvent servir pour le jardin, le ménage, la décoration ou encore l’entretien de la maison.

La coquille d'oeuf a plusieurs vertus !
Vous l’aurez compris, ne jetez plus vos coquilles car elles possèdent de multiples vertus !

Elles peuvent servir de médicaments, d’engrais pour vos plantes, de part leurs sels minéraux, leurs oligo-éléments.

Le blanc d’œuf contient 88% d’eau (tant qu’il est frais et en-dessous de sa date de péremption), 10% de protéine. Le jaune, quant à lui, continent 50% de graisse avec un peu de protéine et de 50% d’eau.

Les propriétés naturelles à base de coquille d’œufs peuvent être précieuses pour les personnes qui souffrent de maladies osseuses comme l’ostéoporose. Elles renforcent les os, après une fracture, une entorse, ou autre blessure de ce genre.

Les coquilles utilisables partout !
Au jardin
- Introduisez vos coquilles coupées en morceaux dans votre compost
conso-coquilles3- Réduisez en poudre vos coquilles pour en faire un engrais pour vos plantes intérieures et extérieures.

- Utilisez-les comme parasites non toxiques pour dissuader les limaces, les escargots, les vers de s’installer dans vos fleurs

- Repoussez les cerfs et les biches en plaçant plusieurs coquilles autour de votre parterre. Comme ils détestent l’odeur d’œuf, ils n’oseront pas s’aventurer dans vos jardins !

- Créez des semis où vous mélangerez des grains à des engrais naturels au fond de vos coquilles. Au moment où des plantules apparaîtront, vous y ajouterez de la terre.

Pour le linge
Vous pouvez blanchir votre linge, en introduisant dans une vieille chaussette usagée vos coquilles d’œufs. N’oubliez pas de bien serrer par un nœud ! Mettez-la ensuite dans la machine à laver, votre linge retrouvera un maximum de blancheur ! N’oubliez pas de la remplacer au bout de 3-4 machines.

En cuisine
- Lorsque vous versez du café dans vos filtres, placez une coquille d’œuf pour qu’il soit moins acide au moment de le consommer
- Après avoir broyé les coquilles d’œufs, ajoutez un peu d’eau savonneuse pour nettoyer des objets comme des thermos ou des vases. Ce mélange peut aussi servir d’abrasif non toxique sur des casseroles et poêles.

- Toujours en utilisant la poudre de coquille, vous pourrez à l’aide de vinaigre blanc enlever toutes les tâches les plus persistantes de votre vaisselle.

Pour soigner les plaies et les douleurs osseuses
conso-coquilles2- Ecrasez la coquille d’œuf avec un mortier et un pilon dans un bol, puis fouettez la poudre obtenue avec un blanc d’œuf. Cette solution pourra vous servir de masque facial. Laissez sécher sur votre visage avant de le rincer.

- Dissolvez une coquille d’œuf dans un petit bocal de vinaigre de cidre de pomme (cela prend environ 2 jours) et utilisez le mélange pour les irritations mineures de la peau et démangeaisons cutanées.

- Lorsqu’une plaie ou une entaille apparaît sur la surface de votre peau, retirez l’enveloppe interne très fine d’une coquille d’œuf pour appliquer la partie humide sur la blessure.

Possible futur carburant hydrogène !
Des chercheurs de l’Ohio State University ont récemment découvert que les coquilles d’œufs pourraient être une source de carburant d’hydrogène abordable. Le dioxyde de carbone serait absorbé par les coquilles d’œufs, ce qui entraînerait une réaction produisant du carburant d’hydrogène.

http://www.agirpourlaplanete.com/conso-ecologique/mode-ecolo/1485-reutilisez-vos-coquilles-d-oeufs.html

e6un7

Le miel; vertus et recettes de beauté

Sa lumière ambrée nous réchauffe, évoquant tour à tour voluptés d’odalisque et plaisirs régressifs. S’il plaît au palais, le miel aime également notre peau. Avec lui, l’épilation devient douce et sensuelle. « La pâte de miel au parfum de pain d’épice, en plus d’enlever les poils, ralentit leur repousse et agit tel un gommage », précise Yasmina Zerroug, fondatrice de l’institut Charme d’Orient.

Enveloppant, le miel se pare d’autres vertus. Nourrissant, cicatrisant, apaisant, il fait merveille pour cajoler et réparer les peaux malmenées par les variations thermiques, surtout l’hiver. Depuis peu, ses propriétés régénérantes et antirides sont étudiées. Selon Frédéric Bonté, directeur de la recherche chez Guerlain et créateur d’Abeille royale, un soin antirides à base de miel, « au carrefour du monde végétal et animal, il est le fruit d’une alchimie extraordinairement complexe qui est loin d’avoir livré tous ses secrets ». Cet hiver, l’aliment prodige compose bon nombre de soins, à découvrir chez soi et en instituts. Il séduit d’abord par son côté naturel, ensuite par sa simplicité d’usage : la plupart des cosmétiques à base de miel peuvent en effet être utilisés de la tête aux pieds, sur toutes les peaux. Ils sont en outre bien tolérés par les épidermes les plus fragiles.

Energisant

Connaissez-vous les bons gestes pour prendre soin de votre peau ? Faites notre test pour le savoir.
Grâce au suc des fleurs, le miel concentre environ 80 % de sucres et contient des vitamines du groupe B, des sels minéraux, des oligoéléments, des enzymes, des acides aminés, des antioxydants… Tous ces nutriments sont aisément assimilés par la peau comme par la fibre capillaire. Car, comme le souligne Catherine Flurin, fondatrice de la marque d’« apicosmétiques » bio Ballot-Flurin et porte-parole de l’apiculture douce en France, « l’abeille est génétiquement proche de l’homme ». Le miel dispose aussi d’un fort pouvoir hydratant et nourrissant, puisque le sucre qu’il contient en abondance retient l’eau. Parallèlement, les fibroblastes – cellules du derme qui assouplissent et rendent la peau élastique – sont particulièrement friands du pouvoir énergétique du fructose. « Le miel a une telle affinité avec notre peau qu’il renforce l’efficacité des autres composants d’un produit », révèle Bernard Chevilliat, fondateur de la marque de cosmétiques bio Melvita, dont le nom même signifie miel et vie.

Purifiant

Pour nettoyer et désincruster les peaux grasses, le nectar des « pharmaciennes ailées » n’est pas en reste. Tous les miels sont purifiants, car ils contiennent une enzyme naturelle capable de synthétiser du peroxyde d’hydrogène, une substance antibactérienne. Seule condition : qu’ils ne soient pas chauffés au-delà de 35 °C, la température naturelle de la ruche. Un miel « cru » extrait par centrifugation à froid – comme les miels bio – permet de ne pas altérer sa qualité vivante et de préserver ses précieuses enzymes purifiantes. « Les abeilles sécrètent même des conservateurs naturels, poursuit Catherine Flurin. Utilisé à forte concentration – 30 % minimum – et sous certaines conditions – absence d’eau et d’air, et récolte du miel à parfaite maturité –, le miel peut servir de conservateur. »

Cicatrisant

C’est aussi un cicatrisant hors pair de plus en plus indiqué en milieu hospitalier. Pendant vingt-cinq ans, le professeur Bernard Descottes, chef du service de chirurgie viscérale et transplantation du CHU de Limoges, a expérimenté des pansements au miel issus de centaines de variétés du monde entier. Des tests, effectués sur trois mille patients répondant mal aux traitements classiques, ont prouvé le pouvoir très cicatrisant du miel de thym. Ces résultats, reconnus par la communauté scientifique, intéressent de plus en plus la cosmétique, car, que ce soit une plaie ou une ride, le processus de cicatrisation reste le même.

Bio évidemment

Du miel pour raviver l'éclat du visage ? Retrouvez des recettes de masques naturels dans notre article
Toutes les vertus du miel dépendent de la flore dont il est issu, ainsi que de la pureté de l’air, donc de l’environnement : de fait, il faut se méfier de cette mode qui consiste à réintroduire les ruches en villes. « Il existe autant de miels que de lieux pour poser les ruches, mais, plus l’abeille est heureuse, plus son miel offre des bienfaits », résume Catherine Flurin. Le miel biologique a notre préférence. Strictement encadré, il préserve les abeilles menacées par les pesticides, et répond à trois critères essentiels : l’emplacement des ruches se trouve dans des zones riches en plantes mellifères sauvages ou bio (les abeilles butinent dans un rayon d'environ 800 mètres autour de leur ruche); la nourriture de l’abeille à l’intérieur de la ruche est bio ; et l’apiculteur n’utilise aucun produit chimique, puisque les abeilles savent se soigner toutes seules ! Un produit naturellement bio que notre peau et notre organisme assimilent facilement. C’est toute la force du miel.

Recettes de beauté

Même s’il est difficile à manipuler, le miel comme « produit de beauté » apporte des résultats étonnants sur la peau. En voici deux utilisations courantes.

L’épilation orientale : mélangez le jus d’un citron bio, quatre cuillerées à soupe de sucre, deux cuillerées à soupe de miel d’acacia bio et autant d’eau de fleur d’oranger. Portez le tout à feux doux jusqu’à obtention d’une pâte onctueuse. Laissez refroidir quelques instants, déposez sur une surface plane puis pétrissez la pâte et formez une boule. Roulez-la dans le sens des poils (de haut en bas) en mouvements continus sur la zone à épiler, en tirant bien la peau. Retirez d’un geste vif et précis, dans le sens contraire des poils.

Pour atténuer un bouton ou une piqûre d’insecte, appliquez en couche mince une touche de miel de chêne bio. Laissez agir toute une nuit et rincez à l’eau tiède.

http://www.psychologies.com/Beaute/Image-de-soi/Soin-de-soi/Articles-et-Dossiers/Le-miel-a-fleur-de-peau/4Cicatrisant

e6un7


Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site