photo banniere1.gif
referencer site web - referenceur gratuit -

La lune entre le Coran et la science

La Lune se serait formée suite à l'impact d'un astéroïde sur la Terre
il y a quelque 4.60 milliards d'années, propulsant
dans l'espace une fraction notable du magma.

L'Heure est proche et la Lune s'est fendue. (Coran, 54 : 1)

Le mot arabe inchaqqa (se fendre) utilisé dans le verset ci-dessus, dérive du verbe chaqqa signifiant également "pousser, labourer ou creuser la terre"

L'ORIGINE DE LA LUNE

La majorité des planétologues pense que la Lune s'est formée il y a 4,60 milliards d'années après une gigantesque collision entre la Terre et un corps probablement d’un diamètre compris en 100 et 1000 km voir grand comme Mars, composé d'un noyau de fer et de nickel et un manteau de silicates. Des morceaux des deux manteaux et des croûtes rocheuses auraient été éjectés dans l'espace. Le noyau de la planète "impactante" se serait séparé du manteau et aurait heurté la Terre qui l'aurait complètement absorbé. Après l'impact les débris des deux manteaux silicatés vont se répartir en une coquille autour de la Terre puis former un anneau. Tous ces fragments se seraient entrechoqués et se seraient alors agglutinés pour constituer la Lune 10 ans après le choc. Une formation incroyablement courte à l'échelle des temps géologiques où la genèse des événements se compte habituellement en millions d'années.

Cette colision-fission-accrétion explique la ressemblance de la Lune avec le manteau terrestre, sa pauvreté en fer et en éléments volatils et sa richesses en éléments réfractaires. Les observations effectuées par la sonde Lunar Prospector en 1998 ont montré que le fer représente moins de 4 % de la masse totale de la Lune (contre 33 % pour la Terre). Le noyau de fer primitif aurait été absorbé par la Terre et les matériaux, expulsés en orbite lors de l'explosion, auraient été suffisamment chauffés pour perdre leurs composants volatils et s'enrichir en matière réfractaire. Ou bien, autre hypothèse : l'impact se serait produit après la formation du noyau de fer de la Terre et le matière propulsée en orbite ne pouvait qu'être pauvre en fer.

En 1969, les astronautes américains ont effectué des recherches sur la Lune, ont creusé et fendu le sol avec différents outils, et rapportèrent des spécimens de roches lunaires.

Des savants de la NASA ont relevé une fissure de plusieurs centaines de Km ainsi que d`autres crevasses plus petites, mais ils ne savent pas encore la cause qui leur a donné naissance.
Certains croient que cela serait dû à des impacts de météorites, d’autres pensent à des écoulements de laves ; mais ce ne sont que des hypothèses. La particularité de ces fissures réside dans le fait que certaines d’entre elles ressemblent à des « cordons de soudure ». On a nettement l’impression d’être en présence d’une surface métallique qui se serait fendue puis ressoudée.
Tout ce que les savants de la NASA disent aujourd’hui c’est que : « La lune s’est bien fracturée un jour !? » Par quoi et comment cela reste un mystère depuis plus de trente ans. Il est à noter que de telles fissures ont été déjà observées depuis plus de deux siècles au moyen d’un petit télescope.
    

 


Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site