referencer site web - referenceur gratuit -

Le fer entre l'Islam et la science

 

Le fer est l’un des éléments dont fait mention le Coran.  Dans la sourate al-Hadid (le fer), on peut lire ce qui suit :

« Et Nous avons fait descendre le fer, dans lequel il y a une force redoutable, mais aussi maintes utilités pour les gens. » (Coran 57:25)

Le fer joue un rôle crucial dans notre survie. En effet, le fer est un constituant essentiel de l’hémoglobine. Ce sont les globules rouges, composant du sang comportant de l'hémoglobine, qui contribuent à l’oxygénation de nos cellules.

Les besoins en fer chez les femmes et les jeunes

Les femmes enceintes sont celles qui ont les plus grands besoins en fer. La raison est qu’en étant enceinte, le volume sanguin de la femme augmente. De plus, une partie du fer qui est absorbé par la mère est transmise au bébé. En ce qui concerne les femmes en général, les menstruations font perdre du sang et, par le fait même, du fer. C’est la raison pour laquelle, pendant cette période, elles ont besoin davantage de fer. Enfin, les jeunes en pleine croissance ont besoin d’un apport grandissant en fer parce qu’ils voient leur volume sanguin augmenter.

Les deux catégories de fer

Il y a deux catégories de fer. Le premier se retrouve, sous forme héminique, dans l’alimentation. Les aliments dans lesquels il est présent sont la viande et le poisson. Ce type de fer est absorbé entre 10 % et 30 % dans notre corps. Le second type de fer est appelé non héminique. Il se situe dans les végétaux, les œufs et les produits laitiers. Il est absorbé à environ 5 % par notre organisme. Bien que l’absorption du fer dépende de sa provenance, il est également tributaire des associations alimentaires qui sont faites. Par exemple, la vitamine C favorise l’assimilation du fer, alors que le café et le thé en limitent l’absorption.

Un manque de fer peut entraîner de l’anémie, mais il peut également réduire les performances intellectuelles, diminuer la capacité de résister aux infections et amoindrir les capacités physiques à l’effort. Une carence en fer peut aussi provoquer de la fatigue et perturber une grossesse.

Par ailleurs, des particules d’oxyde de fer ont été utilisées, récemment, dans le traitement du cancer, avec des résultats positifs.  Une équipe menée par le docteur Andreas Jordan, du Charité Hospital, en Allemagne, a réussi à détruire des cellules cancéreuses avec cette nouvelle technique développée dans la lutte au cancer, c’est-à-dire l’hyperthermie liquide magnétique.  Cette technique a d’abord été testée sur un homme de 26 ans, Nikolaus H., chez qui aucune nouvelle cellule cancéreuse n’est apparue au cours des trois mois suivant le traitement.

  Il est clair que cette réalité ne pouvait être connue au 7e siècle, lors de la révélation du Coran.  Néanmoins, elle est mentionnée dans le Coran, la Parole de Dieu, qui embrasse tout dans Son savoir infini. Le fait que le verset parle du fer en particulier est étonnant si l’on considère que ces découvertes ont été faites à la fin du 20e siècle

  

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site