referencer site web - referenceur gratuit -

Comment se servir de la voix ? Comment utiliser les médias?

Peut-être que nous pouvons apercevoir dans certains versets coraniques - explicitement et parfois implicitement - les caractéristiques de la réponse à ces deux questions : [Comment se servir de votre voix ?] et [Comment utiliser les medias ?].

Dans un premier temps, nous citons le verset coranique suivant mentionné dans le cadre des recommandations de Luqman à son fils : « modère ta voix : la voix la plus détestable est la voix de l'âne » [31:19].

Nous remarquons ici, que nous mettons l'accent sur ??le maintien de la voix basse d'une manière qui tient psychologiquement l'homme loin de hausser la voix, dénudant la voix haute de tout aspect de beauté et de rationalité. C'est comme s'il disait : Même si vous élevez votre voix au plus haut niveau, votre hurlement n'atteindra jamais le niveau de braiment de l'âne, et vous allez vous énerver de cette voix, tout comme les autres le feront, car c’est la voix la plus détestable entre toutes les autres voix.

Quelle est votre opinion sur ce niveau et cette comparaison ?

En fait, cette question ne résiste pas à toute discussion ou débat, car aucun homme accepte d’arriver à ce niveau faible ; ainsi, il accordera une attention à soi-même et n'oubliera pas ceci à chaque fois qu'il veut hausser sa voix.

C'est pourquoi ceux qui recourent à crier pour la réussite de leurs discours provocateurs perdent leur équilibre et statut social, lorsque la disposition de la société se développe d'une manière qui ne ferait qu’écouter la voix basse, loin de tout bruit et tapage.

Un autre verset mentionne implicitement le cas [exclusif] dans lequel la voix haute peut être utilisée ainsi que son rôle déterminé en fonction du niveau de voix qu’il faut hausser pour faire entendre les autres.

Quant aux autres cas, l’homme perdrait l'objectif déclaré, et s’il élève la voix, il serait comme s'il déconnait et agissait de façon irrationnelle... Allah dit : « Peu importe que tu parles à voix forte [ou faible] : Lui, certes, connaît parfaitement ce qui est secret et ce qui est le mieux caché » (20: 07).

Ce verset fait remarquer que la personne ne doit pas élever la voix quand elle s’adresse à son Seigneur, car Il connaît ce qui est secret et ce qui est le mieux caché, alors pourquoi avons-nous besoin d'élever la voix ? Dans ce contexte, nous ne pouvons que citer le verset suivant : « Invoque ton Seigneur en toi-même avec humilité et crainte, sans que la voix résonne, le matin et le soir. Ne sois pas au nombre des négligents » (07: 205).

De tous ces versets, nous pouvons en déduire la sagesse derrière les niveaux différents de la voix qu'Allah a créée pour l'homme, de sorte qu'il utiliserait chaque niveau dans sa position appropriée. Par exemple, il est peu probable pour l'homme d'utiliser, à l'intérieur de la maison, le même niveau de voix qu'il utilise dans la ferme pour faire entendre ceux qui sont loin de lui à des centaines de mètres.

Ceci n'est pas limité à la voix humaine, mais plutôt s'étend pour inclure les voix qui sortent des médias, tels que les radios, les téléviseurs, les haut-parleurs, les appareils d'enregistrement et autres, car ces appareils ont eux aussi plusieurs niveaux de sons que l’homme peut employer selon ses besoins.

Peut-être que nous pouvons en déduire le but derrière ces méthodes mentionnées dans le Coran pour empêcher l'homme d'utiliser sa voix haute dans les cas où ceci n'est pas nécessaire, et le but est de l’éduquer sur l'emploi des fonctions de son corps calmement et rationnellement, sans offenser lui-même et les autres.

L’Islam voulait que ce soit une partie des codes de conduites obligatoires que les Musulmans devaient s'y engager lorsqu’ils s’adressaient au Prophète (p.), et peut-être cela pourrait aller jusqu'à inclure les autres dirigeants islamiques sacrés (les Imams), tel que mentionné dans la sourate Al-Hujurât : « O vous qui croyez ! N'élevez pas la voix au-dessus de celle du Prophète. Ne lui adressez pas la parole à voix haute, comme vous le faites entre vous, de crainte que vos œuvres ne deviennent stériles sans que vous en ayez conscience. Ceux qui baissent la voix en présence de Son Envoyé sont vraiment ceux dont Allah a sondé les cœurs pour en éprouver la crainte révérencielle. Ils obtiendront un pardon et une récompense magnifique. Ceux qui t'interpellent de l'extérieur de tes appartements sont, pour la plupart, des gens qui n'ont pas de tête. S'ils patientaient jusqu'à ce que tu sortes à leur rencontre, ce serait préférable pour eux. Mais Allah est pardonneur, clément » (49:02-05).

On remarque dans un autre verset comment le Coran a appelé l'homme à maintenir un niveau normal de sa voix, même lorsque nous observons les actes d'adoration ; il ne doit pas élever trop la voix ou l'abaisser au niveau qu'il ne serait même pas capable de s’entendre lui-même. Plutôt, il doit garder un niveau modéré qui offre le sens aspiré sans faire de bruits ou causer une agitation, et le verset est : « et il annonce que pour ceux qui ne croient pas à la vie future Nous préparons un châtiment douloureux» (17:110).

Il est à noter que le fait que l'Islam rejette les voix fortes, quand elles ne sont pas nécessaires, ne se limitent pas à une position sans l’autre, car la question a à voir avec la nature de la voix et non le contenu ; par conséquent, il n'y a pas de différence entre le Coran et autres, comme certaines personnes naïves pensent qu'ils ont le droit de hausser le volume du haut-parleur au maximum si ceci concernait la diffusion de la récitation du Coran, d’un sermon et autres, affirmant que la religion impose aux autres de succomber et céder à ceci. En fait, cette conception est erronée, car l'Islam veut que l'homme écoute le Coran, les sermons et autres avec une âme sereine et dévouée, et cela ne peut avoir lieu si la voix était si forte qu'elle provoque des tensions et une anxiété.

Beaucoup d’oulémas ont émis une fatwa selon laquelle il est interdit l'utilisation des haut-parleurs d'une manière fâcheuse, si elle porte atteinte aux gens et même si elle a été utilisée pour diffuser la récitation du Coran.

[Extrait du livre "Les concepts islamiques généraux"]

http://francais.bayynat.org.lb/affaires/affaires_medias.htm

e6un7


utiliser les médias? voix se servir

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site