referencer site web - referenceur gratuit -

Al-Amana

 

Sourate An-nisaa (verset 58)
Les cieux, la Terre, les montagnes, et d'autres créatures encore, se sont vu proposer la « Mission » qui consiste en la liberté de choix (de faire le bien et d'éviter le mal): ALLAH (gàL) leur a proposé de choisir d'être capables d'obéissance à leur Seigneur, mais d'être également capables de désobéissance :* Nous avions proposé aux cieux, à la Terre et aux montagnes, la responsabilité ( de porter les charges de faire le bien et d'éviter le mal ). Ils ont refusé de la porter et en ont eu peur, alors que l'Homme s'en est chargé; car il est très injuste (envers lui-même ) et très ignorant *

(Al-Ahzab V. 72 )

Toutes les composantes de l'Univers, à l'exception de l'Homme et des Jinns, ont décliné cette proposition divine, sachant que le choix d'être créés libres de choisir est une bien lourde responsabilité et une bien grave mission. Elles ont dit à ALLAH qui leur a permis de le dire, qu'elles sont bien incapables d'assumer la responsabilité de leur propre existence, et qu'elles ne pouvaient pas par conséquent, honorer parfaitement cette grave et lourde mission. Elles ont donc sollicité d'être asservies à la totale volonté d'ALLAH.

Et si le Seigneur ne nous avait pas informés de cela dans Son Livre Saint, le Coran, nous ne l'aurions pas su! Nous n'aurions pas su que la mission de toutes choses dans l'Univers, leur a été proposée dès l'instant initial!

Ainsi, les cieux, la Terre, les montagnes, et d'autres encore, dès lors qu'ils ont choisi en définitive d'être asservis, ils n'ont plus désormais de choix propre et sont créés astreints à l'obéissance dans l'absolu, à la volonté d'ALLAH.

Ils avaient décliné de supporter « Al Amana », ce dépôt en confiance que l'Homme, de son côté, a accepté de porter sur lui sans en mesurer les conséquences, enclin qu'il est à nuire à lui-même par ignorance.

Essayons de savoir ce que c'est « Al Amana »:

C'est un dépôt en confiance, qui consiste à confier une chose à quelqu'un, à terme, sans témoins ni preuve écrite, et de venir la reprendre, à terme échu, sans que la chose objet du dépôt ne soit sciemment altérée, diminuée, dénaturée ou perdue.

Le dépositaire devra la restituer, le moment venu, à la demande de l'ayant - droit. S'il existe entre les deux parties une preuve écrite, cela devient un dépôt sur preuve; et s'il y a des témoins, c'est un dépôt sur témoignage. Dans les deux cas, ce n'est plus un dépôt en confiance, mais sur preuve écrite ou sur témoignage de tiers.

Or, Al Amana, elle, est un dépôt en confiance qui doit reposer sur la parole donnée, la loyauté, l’intégrité, la résistance à toute épreuve à toutes les tentations, et sur bien d’autres qualités.

 Cela nous rapproche un peu mieux du sens donné par ALLAH (gàL) à ce dépôt en confiance qu’Il nous a fait, et qui, bien que lourd de conséquences, n’est pas pour nous subjuguer si nous savons nous en servir, car taillé à la juste mesure des possibilités de l’Homme et de ses capacités. Mais il s’adresse directement à sa conscience et il fait appel à toute sa vigilance.

C’est que la Mission qui a été proposée aux êtres et aux choses, dans l’Univers, est un véritable dépôt en confiance, que les uns ont décliné, et que les autres ont choisi d’assumer.

L’Homme est, de façon innée, le dépositaire d’Al Amana. C’est une véritable épreuve qu’il est invité à honorer en l’assumant correctement. Car, à la fin des Mondes - qui est inéluctable comme nous l’a annoncé notre Créateur -  Allah nous demandera à tous, à ceux-ci et à ceux - là, des comptes sur la manière dont nous aurons pris soin (ou non) de Al Amana.

 ALLAH demandera donc des comptes à toute Sa création, à terme échu, à la fin du Monde, afin de mettre en évidence par-devant chaque créature, la tâche et la mission accomplies, à quel degré, de quelle manière... selon les préceptes et la Loi divins.

Ainsi, pour l’Homme, l’heure de rendre des comptes viendra: celui qui n’aura pas accompli la Mission comme il se doit, n’aura rien à présenter devant le Seigneur et n’aura pas d’excuse: sa pesée sera allégée car il aura trahi la Mission divine qui est sa raison d’être ici-bas. Il aura failli à Al Amana.

Lorsque Al Amana a été proposée à l’Homme, donc le choix d’avoir une certaine liberté d’obéir ou de ne pas obéir aux décrets divins en ce monde, il crut, comme le lui ont fait croire ses propres penchants et son ignorance, qu’il pouvait assumer cette mission aisément et fidèlement. Et que par conséquent, il pouvait exécuter les ordres de son Seigneur et suivre, sans se départir, le chemin tracé par ALLAH (gàL), et qui devait pourtant le ramener à la demeure première de son père Adam, le Paradis.

Il se devait d’être fidèle à la mission, en exécutant les ordres divins, en vouant son adoration à ALLAH, en accomplissant la Salât (les cinq prières quotidiennes), et les autres obligations prescrites, en glorifiant son Seigneur et en le craignant, en s’assignant la piété et toutes autres œuvres dont ALLAH (gàL) l’a chargé.

http://www.islamjeunesse.com/eclairages/eclair5amana.php

  • e6un7

Al-Amana

1 vote. Moyenne 1.00 sur 5.

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site