photo banniere1.gif
referencer site web - referenceur gratuit -

Le gène de la longévité et réstriction calorique

Nouriture et modération en Islam

La  nourriture qui est « la base de la vie » se trouve au centre de la modération de l'Islam dont la règle générale par excellence est : en matière de nourriture et de boisson, pas d’excès ni dans un sens ni dans l’autre.
Dans la Sourate Al Aaraf , Verset 31, le Coran dit : « Mangez et buvez, évitez les excès, Il (Dieu) n’aime pas les gens qui dépassent les limites ».
D’après la Sourate Al Forkane , Verset 67, parmi les « serviteurs de Dieu », « ceux qui marchent humblement sur la terre »,…, il y a ceux qui « lorsqu’ils dépensent (pour leur nourriture, etc..), ils ne sont ni prodigues ni avares mais se tiennent juste au milieu ».

La plus importante restriction calendaire de l'Islam est le ramadan. Le ramadan commence à la 9e nouvelle lune du calendrier lunaire islamique. Pendant la durée d’une lunaison les personnes pubères et matures doivent s'abstenir de manger et de boire du lever au coucher du soleil. L'obligation s'interrompt en cas de maladie ou long voyage, sous réserve que les jours soient rattrapés dans l'année qui suit.

Le progrès technique et technologique en matière de nutrition ainsi que le rôle joué par les medias, en particulier la télévision, ont permis de sensibiliser les populations et de généraliser une culture sanitaire en ce qui concerne la nutrition et la modération à observer en la matière comme nous l’enseigne l’Islam. Tout  ceci a conduit à l’élévation du niveau sanitaire des individus et des sociétés.

Le gène de la longévité

Il y a quelques années, des chercheurs ont découvert que la restriction calorique sévère –en d'autres termes, une diète radicale– peut prolonger l’espérance de vie d’une grande variété d’espèces animales. On savait qu'un gène était impliqué, restait à détailler le processus.

C'est une équipe dirigée par Léonard P. Guarente, professeur de biologie au MIT (Massachusetts Institute of Technology), qui avait identifié en 2000 ce gène de longévité, appelé SIR2. En cas de restriction calorique, le gène est activé. Il active à son tour une protéine nommée Sir2, qui aurait pour conséquence de ralentir le vieillissement .A présent, la même équipe affirme avoir trouvé la dernière pièce du puzzle : le processus par lequel cette protéine est activée.

En temps normal, une enzyme nommée NADH (nicotinamide adenine dinucleotide), bloque la production de la protéine Sir2 dans les cellules. Sauf qu'en cas de restriction calorique, le niveau de NADH diminue dans les cellules. C'est cette diminution du NADH qui entraîne l'activation du gène SIR2, qui active à son tour la protéine Sir2.

En réalité, le NADH joue un rôle plus complexe: il contribue à produire l’énergie dans les cellules, à travers une série de réactions chimiques. Plus le taux de NADH est élevé, plus la cellule a de l’énergie en réserve, sous forme chimique. En conséquence, si un animal suit une diète sévère, il reçoit moins de calories, donc moins d'énergie, et les réserves de NADH sont donc moins élevées. Et le gène SIR2 s'en trouve activé.

Au passage, Léonard Guarente a également découvert que, contrairement à la croyance, lorsque le métabolisme ralentit, cela ne se traduit pas par un ralentissement de la respiration. On croyait en effet jusque-là que c’était ce ralentissement de la respiration –ce qui signifie moins d'oxygène, en d'autres termes moins d'oxydants qui viennent perturber les cellules– qui aurait été à l’origine de l’augmentation de la longévité cellulaire... Au contraire, le chercheur s’est rendu compte que, lors de la restriction calorique, le rythme de la respiration dans les cellules augmente. Cette augmentation du rythme de la respiration a pour conséquence de "brûler" plus rapidement l'enzyme NADH; les réserves de cette enzyme diminuent, et voilà pourquoi le gène SIR2 est activé.

Avec cette importante découverte, les scientifiques peuvent à présent tracer un modèle scientifique complet de l'impact de la restriction calorique sur la longévité. »

Les scientifiques modernes viennent donc de DONNER RAISON aux taoïstes et à tous ceux qui, comme eux, ont affirmer que vivre TRES longtemps en pleine forme EST possible.

Il y a désormais de grandes preuves fournies par de nombreuses études réalisées sur d'innombrables espèces animales que la restriction calorique ralentit le vieillissement, stimule la mémoire, peut rallonger la durée de vie et prolonger la jeunesse, en plus d'aider à maigrir.


> Avantages / bienfaits d'une alimentation basée sur la restriction calorique
Ces études n'ont pas durée suffisamment longtemps pour démontrer l'extension de la durée de vie chez les humains, mais des études menées sur des humains pratiquant la restriction calorique ont montré la même réduction des marqueurs (changements liés à l'augmentation de l'âge) de maladies et de vieillissement (chez les humains) que celle constatée dans d'autres populations animales.

Il y a un certain nombre d'études réalisées sur des populations humaines qui illustre le potentiel d'une restriction calorique sur les humains. Par exemple, les japonais qui habitent sur l'archipel Okinawa au Japon possède 40 fois plus de centenaires que les japonais habitant au nord-est de l'archipel.

De plus, ceux qui habitent sur Okinawa ont très peu de maladies graves avant l'âge de 60 ans. Les habitants d'Okinawa restent physiquement actifs beaucoup plus longtemps que leurs pairs habitant dans d'autres régions du Japon. La principale différence dans l'alimentation des habitants d'Okinawa est une restriction calorique. Ils ont la tradition de consommer moins de calories que d'autres japonais.

Les bienfaits d'une restriction calorique s'étendent aussi à votre espérance de vie restante. Si vous avez 40 ans et avez ainsi une espérance de vie restante d'environ 40 années, vous allez étendre seulement cette période restante. Alors plus vous commencez la restriction de calories tôt dans votre vie, plus les bienfaits pour la santé seraient grands. Toutefois, peu importe du moment où vous avez commencé à restreindre vos apports caloriques, vous allez vous rendre compte rapidement des avantages du maintien d'un poids corporel plus faible.

Source:http://www.regimesmaigrir.com/actualites/article.php?id=649


végétarisme et vieillissement , restriction... par nature-boy-79

 

e6un7

1 vote. Moyenne 5.00 sur 5.

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site