photo banniere1.gif
referencer site web - referenceur gratuit -

LE SUICIDE.. COMMENT LE CORAN A T-IL ABORDÉ ET TRAITÉ CE PHÉNOMÈNE ??

 

 

 

(Par le Chercheur Abd Daïme Kaheel)

Je ne croyais pas que le nombre des cas de suicides dans le monde dépassait chaque année 800 mille cas !! Et devant ce nombre élevé, il s’est avéré nécessaire d’élaborer des études et des recherches autour de ce grave fléau. Chaque 40 secondes, une personne se suicide quelque part dans le monde ! Et chaque année, 873 mille personnes meurent suite à différents actes suicidaires (1). C’est vraiment un fléau qui mérite qu’on s’y arrête longtemps et qu’on lui accorde beaucoup d’attention afin de trouver les causes et les mobiles derrière ce grave phénomène et plus encore essayer de trouver des remèdes pour y mettre fin.

Dans notre article, on va voir les vraies causes qui se cachent derrières le suicide ; ces causes sont le résultat de recherches qui ont coûté des millions de dollars, et le but est de trouver une solution efficace pour arrêter le suicide. Malgré les grosses sommes d’argent inverties chaque année pour remédier à ce fléau, le nombre de personnes qui se suicident chaque année reste constant ; pire encore, parfois il augmente.

On va se demander alors : le livre que Dieu a descendu traitant et abordant tous les sujets, a t-il négligé de parler de ce phénomène et d’y proposer un remède ?? Nous allons comparer les solutions scientifiques avec celles proposées par le Coran et on va voir la compatibilité stupéfiante ; plus encore, nous allons remarquer que le Coran a dépassé les savants et leurs recherches scientifiques laborieuses.

Des vérités autour du suicide

- D’après les statistiques effectuées par les nations unies, chaque instant qu’on observe la population mondiale, on y trouve 450 millions de personnes qui souffrent de troubles psychologiques et nervosités. Plus de 90 % des cas de suicide sont liés à des troubles psychologiques et plus particulièrement à la dépression, c’est à dire la perte d’espoir qu’ils sentent(2).

- Le suicide est considéré comme étant la huitième cause derrière les cas de mort par ans aux États Unis d’Amérique.

- Les hommes sont, à peu près, quatre fois plus exposés au suicide que les femmes. Cependant, les tentatives de suicide chez les femmes sont plus élevées que celles chez les hommes.

- Dans 60 % des cas de suicide, des armes tel que les pistolets ont été utilisés.

- Les études indiquent que le désir du suicide, chez une personne, augmente avec l’avancement dans l’âge, c’est pour cela qu’un nombre assez élevé de personnes, dont l’âge a dépassé 65 ans, se suicident en majorité des hommes.

Les facteurs entraînant le suicide

- La dépression est le facteur majeur qui contrôle les sentiments des personnes prêts à se suicider.

- Le désespoir joue également un rôle important à inciter les gens à se suicider.

- La répétition des tentatives de suicide ou le fait d’y penser sont parmi les principales causes qui poussent ces personnes, quelque temps après, à l’exécution de ce suicide.

- Le penchant sur l’alcool ou les drogues peut être l’une des raisons qui entraînent le suicide.

- Les croyances religieuses envers le suicide joue un rôle primordial dans le fait d’accepter ou non l’idée du suicide. Quand une personne ignore que le suicide est interdit par la religion, elle le trouve facile. Certaines personnes considèrent que le suicide est une décision noble pour défendre leurs causes ou les grosses pertes que l’esprit n’arrive pas à accepter ou à supporter.

- La perte d’une chose précieuse ou une grande défaite, peut entraîner une contre-réaction qui se terminerait par le suicide.

- Des facteurs psychologiques comme l’isolement ou la brutalité peuvent inciter une personne à penser à se suicider.

Les facteurs de prévention contre le suicide proposés par la science moderne

Les savants, qui ont étudié des milliers de cas de personnes suicidées, certifient qu’il est nécessaire de veiller sur les personnes qui souffrent de troubles psychologiques pouvant inciter au suicide. Comme il est nécessaire de veiller sur eux du point de vue médical et de leur fournir un état psychologique stable et sain.

Bien sûr, ces savants n’essayent de guérir la maladie qu’après qu’elle ait lieu. En fait, le médecin attend, généralement, l’apparition de la maladie pour ensuite il effectue des études et des analyses pour trouver le remède adéquat. Cependant, ces savants n’ont pas encore réussi à trouver un remède efficace pour diminuer les cas de suicide car les statistiques mondiales  montrent que le taux de suicide est quasi-stable et il varie autour d’une moyenne qui peut atteindre un million de suicidés par an.

Des chiffres catastrophiques

Pour que certains ne croient pas qu’on exagère dans les chiffres qu’on donne, nous allons présenter une des statistiques très précises qui a été réalisée pendant l’année 2002 aux États Unis d’Amérique (3) et dont les résultats sont comme suit :

- Le nombre de personnes suicidées a dépassé 31 mille cas : 25 milles hommes et 6 mille femmes ;

- Plus de 5000 mille personnes, entre eux, étaient âgées de plus de 65 ans ;

- Quant au nombre des jeunes (15 – 24 ans), il a atteint 4000 suicidés.

- En se basant sur ces chiffres, nous pouvons dire qu’en Amérique, une personne se donne la mort chaque quart d’heure.

- Dans cette statistique, il a été également montré que 17 mille personnes se sont données la mort par des coups de feu provenant de leurs pistolets.

- Plus de 6000 personnes ont préféré se pondre.

- Plus de 700 personnes se sont jetées des étages supérieurs.

- Plus de 300 personnes se sont suicidées en noyade.

On peut dire, qu’en moyenne, chaque année 100 mille personnes meurent suite à déférents accidents tel que les accidents de voitures, etc. En revanche, 30 mille personnes se donnent la mort. Alors soulignant tous ensembles des nombres élevés de personnes qui se livrent au suicide.

Le plus surprenant dans ce rapport est que 5 millions d’américains ont tenté de se donner la mort !!

Malgré tous les moyens développés qui ont été investis pour mettre fin à ce fléau, le nombre de suicide a augmenté de 60 % par rapport à la fin de la moitié du siècle dernier (4) !

Autrefois, on croyait que juste certaines personnes montrent une tendance au suicide ; cependant, les études ont montré que chaque personne peut tenter de se suicider si les conditions convenables se présentaient. Comme on croyait que le fait de discuter avec une personne qui pense se suicider sur les raisons de son suicide, ne fait que l’encourager plus à accomplir son geste. Cependant, les études ont montré le contraire, c’est à dire que le fait de parler des conséquences du suicide, ses graves résultats ainsi que les douleurs qu’il entraîne peut empêcher un suicide.

La question qui se pose alors : et le Coran, comment a-t-il abordé ce phénomène ?

On trouve que le Saint Coran n’a pas ignoré ce phénomène ; au contraire, il lui a accordé une grande importance, il a même proposé des remèdes pour arriver au bout de ce fléau. Ainsi, il en a parlé avec toute simplicité et clarté ; plus encore, il nous a ordonné de protéger nos vies et de ne pas se donner la mort ; le Très Haut Dieu a dit : “Et ne vous tuez pas vous-mêmes” [An-Nisae (Les Femmes)/29]. C’est un ordre divin qu’on ne doit pas désobéir.

Mais, cet ordre est-il suffisant pour mettre fin à ce fléau ? Non, parce que les études récentes ont montré qu’il est nécessaire de redonner de l’espoir aux personnes désespérées qui pensent au suicide et de leur parler avec douceur. C’est pourquoi, on voit que des centaines de centres et de locaux spécialisés dans la guérison et le soutien de personnes qui montrent un penchant vers le suicide ou qui ont tenté de se suicider.

Pour cette raison, Le Très Haut Dieu a succédé son ordre par une bonne nouvelle pour tout croyant, Le Très Haut Dieu dit : “Allah, en vérité, est Miséricordieux envers vous” [An-Nisae (Les Femmes)/29]. C’est un appel chargé de compassion, optimisme et espoir. Mais pourquoi cet appel ?

Si on sait que la cause derrière la majorité des cas de suicide est la perte d’espoir de tout ce qui peut exister, alors à ce moment on saura l’importance de ce discours sur la compassion et plus particulièrement dans de telle situation.

Néanmoins, est-il suffisant de parler de la compassion et de l’espoir ? Pas du tout, parce que certaines personnes n’obéissent pas à cet appel de compassion, et ainsi il s’avère nécessaire de leur faire peur. Les savants insistent dans leurs études, visant à arrêter le suicide, qu’il est nécessaire de faire savoir aux personnes, ayant tendance à se suicider, la gravité de cet acte et les conséquences qui peuvent être engendrées ainsi que les souffrances qu’ils endurent et la fin tragique qui les attend.

Cette technique s’est avérée efficace à empêcher les gens de se suicider. Chose que le Coran a faite, Le Très Haut Dieu dit dans le verset qui suit directement : “Et quiconque commet cela, par excès et par iniquité, Nous le jetterons au Feu, voilà qui est facile pour Allah” [An-Nisae (Les Femmes)/30]. Observes avec moi ce châtiment divin : “ Nous le jetterons au Feu”, c’est vraiment une fin effrayante pour toute personne qui tente de se donner la mort.

A partir de ceci, on s’aperçoit que le Saint Coran n’a pas ignoré ce phénomène ; au contraire il a proposé un remède efficace pour venir à bout de ce fléau. C’est pour cette raison, qu’on trouve que le taux le plus bas de suicide dans le monde est relevé dans le monde islamique !!! Et ceci grâce aux instructions du Saint Coran. Cependant, l’Occident souffre de l’absence d’instructions qui empêcheraient les gens de se livrer au suicide, ainsi le taux de suicide est élevé.

Entre  la Légende ,  la Science et le Coran

Quand le Saint Coran fut descendu, plusieurs croyances existaient chez les peuples, et parmi ces croyances le fait qu’il ne faut pas entamer une discussion sur le suicide car çà donne envie de se suicider (5) et si le Coran était les paroles de Mohammed, paix et bénédiction de Dieu sur lui, et qu’il a rassemblé à partir des légendes connues à son époque, comme le présument certains, alors il aurait mieux valu qu’il ne parle pas du suicide ! Obéissant ainsi à la légende qui interdisaient de parler de ce phénomène.

Et si le Coran était des paroles d’un humain, comme ils le présument, donc comment il a su que la méthode la plus efficace contre le suicide est de donner une dose de compassion et d’espoir pour la personne et en même temps lui faire peur des conséquences de cet acte ? Comment cet humain a-t-il trouvé le remède contre le suicide quatorze siècles avant que les savants ne le découvrent ??

L’existence de telles vérités scientifiques constituent une preuve irréfutable, pour ceux qui ont un doute, que le Coran est un livre provenant de Dieu qui dit : “ Dis : “L'a fait descendre Celui qui connaît les secrets dans les cieux et la terre. Et IL est Pardonneur et Miséricordieux” [Al-Furkane (Le Discernement)/6].

Lisons ensemble tout le texte divin et observons ce qu’il contient comme message plein de compassion, Le Très Haut Dieu dit : “ Allah veut vous éclairer, vous montrer les voies des hommes d'avant vous, et aussi accueillir votre repentir (26). Et Allah est Omniscient et Sage.  Et Allah veut accueillir votre repentir. Mais ceux qui suivent les passions veulent que vous incliniez grandement (vers l'erreur comme ils le font) (27). Allah veut vous alléger (les obligations) car l'homme a été créé faible (28). Ô les croyants ! Que les uns d'entre vous ne mangent pas les biens des autres illégalement. Mais qu'il y ait du négoce (légal), entre vous, par consentement mutuel. Et ne vous tuez pas vous-mêmes. Allah, en vérité, est Miséricordieux envers vous (29). Et quiconque commet cela, par excès et par iniquité, Nous le jetterons au Feu, voilà qui est facile pour Allah (30). Si vous évitez les grands péchés qui vous sont interdits, Nous effacerons vos méfaits de votre compte, et Nous vous ferons entrer dans un endroit honorable (le Paradis) (31)” [An-Nisae (Les Femmes)/26-31].

A la fin de ce cet article, on ne peut que prier avec la prière de notre vénéré prophète qui priait souvent en disant : “Dieu protège-nous de Ton châtiment le jour où Tes serviteurs seront convoqués”.

Le chercheur Abd Daïme Kaheel (www.kaheel7.com)

Traduit par :  Mounia Tahri

Les Marges

 

(1) Les statistiques des Nations Unies sur leur site :

 

http:// www.who.in/mental_health/en

 

(2) Article intitulé : “Les statistiques sur le suicide” sur le lien :

 

http://www.befrienders.org/info/statistics.php

 

(3) Rapport officiel sur le nombre des cas de suicide aux Etats Unis d’Amérique pendant l’année 2002 :

 

http://www.suicidology.org/associations/1045/files/2002datapgv2.pdf 

 

(4) http://www5.who.int/mental_health/main.cfm?p=0000000021 

 

(5) http://www.ace-network.com/suicmyths.htm 

 

Références

 

[1] Anderson RN, Smith BL. Deaths: leading causes for 2001. National Vital Statistics Report 2003.

 

[2] Ensemble d’articles sur le site du suicide :

 

http://suicide.com/index.html

 

[3] http://www.cdc.gov/mmwr/preview/mmwrhtml/00049117.htm 

 

[4] http://www.cdc.gov/ncipc/cmprfact.htm 

 

[5] http://www.cdc.gov/ncipc/factsheets/suicide-overview.htm 

 

[6]http://www.suicidology.org/displaycommon.cfm?an=1&subarticlenbr=44  

 

[7]http://www.suicidology.org/displaycommon.cfm?an=1&subarticlenbr=21 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

coran suicide

1 vote. Moyenne 5.00 sur 5.

Ajouter un commentaire

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site