photo banniere1.gif
referencer site web - referenceur gratuit -

.Les applications de Coran sur iPhone : Puis-je toucher mon iPhone sans Ablutions?

1) La position tenue par les quatre écoles Sunnites de Loi Islamique, est qu'il est illicite (haram) de toucher n'importe quelle partie d'une copie textuelle du Coran (Mushaf) sans être en état de pureté rituelle mineure (wudu), de manière à honorer le livre d'Allâh. La majorité des Imams (spécialistes) de l'Exégèse Coranique (mufassirun) déclarent que les versets : « Ce Livre est bien un noble Coran (une noble Lecture) conservé sur un Ouvrage [original] dissimulé ; seuls ceux qui se sont purifiés peuvent le toucher. Il est une révélation du Seigneur des mondes. » [2] renvoient également au fait de toucher physiquement le Coran. En outre, l'Imam Malik rahimahullaah.gif rapporte dans sa Muwatta que le Messager d'Allâh saws.gif a écrit une lettre à Amr Ibn Hazm radiallahanhou.gif , dans laquelle il a dit, « Personne ne doit toucher le Coran, sauf celui qui est en état de pureté. » [3]

En dehors du Mushaf, si un verset complet du Coran est écrit ou inscrit sur autre chose, par exemple un mur, un morceau de papier, d'ardoise ou une pièce [et, par extension, si le Coran est conservé électroniquement dans un format numérique sur un iPhone, un PC ou un autre appareil, à partir du moment où il ne peut être classé comme Mushaf], les juristes Hanafites traditionnels  (fuqaha) ont émis deux avis concernant son jugement :

Certains juristes sont d'avis qu’en plus du Mushaf lui-même, il n'est pas non plus permis de toucher un élément sur lequel un verset complet du Coran est inscrit. Il est dit dans Maraqi al-Falah :

« Également, le Wudu est obligatoire pour toucher un Mushaf, et même [pour toucher] un verset inscrit sur une pièce ou un mur, compte tenu de la déclaration d'Allâh le Très-Haut,« seuls ceux qui se sont purifiés peuvent le toucher » ou bien encore [pour toucher] la partie inscrite ou l'espace blanc [sans texte]. Certains de nos savants [Hanafi], ont toutefois déclaré que ce qui est détestable au point d’entrainer l’interdiction, est le fait qu’une personne rituellement impure, touche la zone même où le texte est écrit, et non pas l'espace vide [blanc], car dans ce dernier cas, la personne ne touche pas à proprement parler le Coran. La position correcte est que le fait de toucher l'espace blanc est semblable à toucher le texte lui-même [les deux ne sont pas autorisés]. » [4]

Reconnaissant que certains juristes Hanafites limitent l'interdiction de toucher à la zone même où le texte Coranique est inscrit, l’Imam Shurunbulali dans le passage ci-dessus explique que la position correcte est que si un verset est écrit sur autre chose que le Mushaf, sur une ardoise par exemple, alors non seulement il est interdit de toucher cette partie de l'ardoise où est inscrit le verset, mais également l'ardoise elle-même. Sur cette base, si l’application de Coran est activée et que les versets apparaissent sur l'écran d'un iPhone, d’un PC ou d’autres appareils électroniques, il n'est pas permis de toucher l'appareil sans avoir le Wudu.

Le deuxième avis au sein de l'école Hanafite, est que si les versets du Coran sont inscrits sur autre chose qu'un Mushaf, il est alors uniquement interdit de toucher cette partie de l’élément où les vers sont inscrits et non l’élément entier. L’Imam Ibn Abidin rahimahullaah.gif , citant Halabi et Al-Bahr al-Ra'iq, déclare :

« ... Il n'est pas illégal [de toucher] autre [support] qu'un Mushaf, sauf la zone où les versets sont inscrits. » [5]

On peut rejoindre la position choisie par les imams Ibn Abidin, Ibn Nujaym et d’autres, en raison de la nécessité et de l'utilisation répandue du Coran sous forme numérique. Il est toutefois préférable  et plus proche de la bienséance lorsque cela est possible de prendre des précautions et de se conformer à la première position. Sur cette base, une fois que les versets du Coran apparaissent sur l'écran, il n’est alors pas permis de toucher la zone où le texte apparaît sans avoir le Wudu. Toucher d'autres parties de l'iPhone ou l'appareil en lui-même sera cependant autorisé.

Notez que si l’application de Coran n'est pas activée et que donc les versets n’apparaissent pas sur l'écran, alors il est tout à fait permis de toucher l’appareil et son écran sans Wudu.


2) En ce qui concerne le fait de se rendre aux toilettes avec son téléphone contenant des versets Coraniques, des Hadiths, des invocations Prophétiques, etc. stockés dans sa mémoire, si l'application n’est pas en fonction et que le texte n'est pas visible à l'écran, cela est permis. Toutefois, se rendre aux toilettes avec son téléphone alors que le texte est visible sur l'écran est très irrespectueux et blâmable. Il est dit dans Al-Fatawa al-Hindiyya :

« Il est détestable [au point d’entrainer l’interdiction] d’entrer aux toilettes avec une bague sur laquelle est inscrit le nom d'Allâh le Très-Haut ou une partie du Coran. » [6]

Et Allâh est Plus Savant.

Muhammad ibn Adam al-Kawthari

Darul Iftaa, Leicester, UK



Notes :

[1] La biographie du Mufti Muhammad ibn Adam al-Kawthari est disponible ici

[2] Coran : 56/77-80

[3] Al-Muwatta n° 534

[4] Voir : Maraqi al-Falah avec le commentaire de Tahtawi page 82

[5] Voir : Radd al-Muhtar ala ‘l-Durr al-Mukhtar 1/173

[6] Al-Fatawa al-Hindiyya 1 / 50

coran ablutions .Les applications toucher;iPhone

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site