photo banniere1.gif
referencer site web - referenceur gratuit -

Islam et Christianisme : similitudes et différences

 Professeur Shâhûl Hamîd

Il y a en réalité beaucoup de points communs entre l’Islam et le Christianisme. Vous savez sans doute que les trois religions que sont le Judaïsme, le Christianisme et l’Islam sont habituellement qualifiées de religions sémitiques. Leurs prophètes étaient en effet tous sémites, ils parlaient des langues sémitiques, et ils vivaient dans les mêmes terres au Moyen-Orient.

Le prophète Abraham (Ibrâhîm — que la paix soit sur lui—) est considéré comme le père de tous les peuples du Moyen-Orient, et les trois religions le révèrent en sa qualité de Patriarche. En effet, l’Islam considère tous les prophètes mentionnés dans la Bible comme Prophètes de l’Islam, bien que le saint Coran ne mentionne que les noms de vingt cinq d’entre eux seulement .

Ainsi, Abraham, Noé, Moïse, David, Solomon et Jésus - que la paix soit sur eux tous - sont des Prophètes de l’Islam. Muhammad - que la paix soit sur lui - se distingue simplement par le fait qu’il était le Sceau des Prophètes.

L’article de foi le plus fondamental aussi bien pour les musulmans que pour les chrétiens est la croyance en Dieu, le Créateur Omniscient et Omnipotent de l’univers. Mais il y a une différence importante qu’il faut souligner à ce sujet. Tandis que les musulmans croient que Dieu est Un et Unique, les chrétiens soutiennent qu’il y a "trois personnes en un Dieu". Selon les musulmans, ceci n’est rien d’autre que du polythéisme.

Les chrétiens croient que "Dieu le Père, Dieu le Fils et Dieu le Saint-Esprit" sont trois personnes en un Dieu. Ainsi, ils disent que Jésus-Christ était pleinement Dieu et pleinement homme. Les musulmans rejettent cette croyance, en citant des versets de la Bible chrétienne elle-même.

Par exemple, les musulmans accepteraient de bon gré le premier et le deuxième commandements que Jésus mentionna à un scribe et que nous citons ci-dessous. Conférer l’Evangile de Saint Marc, chapitre 12 :

"Et l’un des scribes, qui les avait entendus discuter, réalisant qu’il leur avait bien répondu, s’approcha et l’interrogea : "Quel est le premier de tous les commandements ?" Et Jésus lui répondit : "Le premier de tous les commandements est : ’Écoute, Israël, le Seigneur notre Dieu est un seul Seigneur ; et tu aimeras le Seigneur ton Dieu de tout ton cœur, et de toute ton âme, et de toute ta pensée, et de toute ta force’. Et le second est celui-ci : ’Tu aimeras ton prochain comme toi-même’. Il n’y a pas d’autre commandement plus grand que ceux-ci.""

D’ailleurs Jésus a également dit : "le Père est plus grand que moi." (Saint-Jean 14:28)

Jésus dit ici que Dieu est plus grand que lui. Ainsi il est clair qu’il ne peut pas être Dieu lui-même. S’il était Dieu, comment pourrait-il dire qu’il est plus petit que Dieu, ou que Dieu est plus grand que lui ?

Un autre point à noter est que les musulmans croient que tous les humains sont nés innocents, alors que selon la croyance chrétienne, tous les humains sont nés pécheurs. Cette croyance chrétienne est basée sur l’idée que le péché d’Adam - sa désobéissance à Dieu, connue sous le nom de "péché originel" - est porté par tous ses enfants. Ainsi, ils sont tous exposés à être punis par Dieu, à moins qu’ils croient que Dieu a envoyé son propre Fils - qui est Jésus - pour racheter ce péché.

Les musulmans considèrent que cette idée est incompatible avec la justice divine. Ils précisent que cette croyance est une addition postérieure, qui est non seulement désapprouvée par les propres enseignements du Christ, mais aussi opposée à la miséricorde et à la justice de Dieu, sur lesquelles tous les Prophètes et surtout Jésus-Christ ont tellement mis l’accent.

En résumé, les musulmans estiment que Dieu a envoyé ses Prophètes dès la création du genre humain sur terre pour les amener des ténèbres vers la lumière. Tous ces Prophètes véhiculaient le même message : "Soumettez-vous en paix au Dieu Unique, et menez une vie vertueuse en ce monde pour mériter la récompense du paradis dans l’au-delà."

Après Jésus, un homme appelé Saül de Tarse - plus tard connu sous le nom de Saint Paul - vint se déclarer "l’apôtre des Gentils" [1], et trompa plusieurs disciples de Jésus en les amenant à accepter les idées polythéistes qui sont maintenant une partie du christianisme actuel.

Muhammad, le dernier Prophète - que la paix soit sur lui - vint rétablir et accomplir la vraie religion de Dieu, enseignée par Jésus et tous les autres Prophètes qui l’avaient précédé. Il n’enseigna donc pas une nouvelle religion, mais restaura plutôt la même religion ancestrale basée sur l’obéissance pacifique et inconditionnelle à Dieu Tout-Puissant, et enseignée par tous les Prophètes, y compris Abraham, Moïse et Jésus - que la paix soit sur eux tous. Et tel est l’Islam.

Dieu est le plus savant.

Que la paix soit sur vous.

P.-S.

Traduit de l’anglais du site Islamonline.net.

Notes

[1] Gentil : nom que les juifs et les chrétiens donnaient aux personnes étrangères à la religion et aux infidèles.

e6un7


 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site