photo banniere1.gif
referencer site web - referenceur gratuit -

L'avenir de l'Islam face aux puissances hostiles

سبحانك اللهم و بحمدك أشهد أن لا إله إلا أنت أستغفرك و أتوب إليك

 

Une civilisation matérielle au détriment de la dimension spirituelle

En Occident, certains sociologues (1) ainsi que d'autres chercheurs ont pris conscience du fait que la civilisation moderne, malgré ses progrès et innovations remarquables, mène l'humanité au bord du précipice. Cela tient au fait qu'elle privilégie le côté matériel au détriment de la dimension spirituelle. Or l'homme ne saurait vivre en conformité avec ses potentialités, ses aptitudes ou encore avec ses dispositions naturelles, que s'il accorde une place de choix au spirituel. En d'autres termes, l'existence de l'homme ici-bas devrait être guidée par les préceptes divins.

Des savants mettent en garde contre la prédominance de la civilisation industrielle revendiquant un plus grand intérêt pour les sciences de l'homme. Selon eux, cette civilisation est vouée à la décadence à moins de retrouver sa dimension spirituelle.

Cependant, les idées avancées par ces savants occidentaux pour remédier à cette situation sont loin d'aboutir aux résultats escomptés, l'Occident ne disposant pas d'un système spirituel à même de libérer l'homme de la civilisation occidentale. En effet les quelques conceptions chrétiennes -somme toute objets d'altérations et de déviations- qui imprègnent encore cette civilisation, ont été relégué au second plan, voire carrément évincés de la vie civile depuis plusieurs siècles. Aussi ont-elle perdu toute leur influence.

Ainsi, le courant matérialiste continuera de prendre de l'ampleur inhibant les élans spirituels de l'homme. Pour échapper à son emprise, l'homme devrait adopter un système de pensée cohérent à même de lui préserver sa dimension humaine et sa dignité lui permettant par là-même de s'acquitter pleinement de sa mission dans la vie. Par ailleurs, de toutes les théories et les doctrines qu'a connues l'humanité à travers son histoire, l'Islam constitue de loin la solution salutaire. De fait, c'est un système de pensée globale qui concilie la foi et l'action, et présente une manière de voir cohérente. Dans cette optique, point de contradiction entre les aspirations de l'âme et les besoins du corps. Ainsi les sciences exactes sont-elles considérées comme moteur de tout développement, pourvu que soit respecté les rapports entre le Créateur et sa créature. L'Islam envisage la science et la civilisation à la lumière de son modèle global qui régit tous les aspects de la vie.

Religion universelle fondée sur la pondération, le juste milieu et le réalisme, et donc valable par delà les frontières spatiales et temporelles, l'Islam, de l'avis de certains chercheurs, servira immanquablement d'alternative à l'avenir. La foi islamique, estiment-ils, constitue pour l'humanité le remède aux maux dont elle souffre aujourd'hui. Toutes les théories matérialistes qui se disputent l'hégémonie du monde sont en effet vouées au déclin, car, toutes sans exception, s'accordent, malgré leur divergence, à voir en l'homme un simple homo œconomicus qui ne se soucie que de satisfaire ses besoins matériels et de jouir des plaisirs de la vie, au gré de ses instincts (1).

Pour étayer leur thèse, ces chercheurs invoquent la conversion de bon nombre d'européens à l'Islam, notamment des penseurs et des philosophes autrefois matérialistes ou athées (2).

l'Islam constitue la ligne de pensée divine idéale pour la société

Si l'Islam constitue la ligne de pensée divine idéale pour la société, si à l'inverse tous les autres systèmes irréligieux se trouvent incapables d'assurer à l'homme la sécurité morale et matérielle, l'on remarque paradoxalement qu'il fait l'objet d'une croisade acharnée, menée par des puissances hostiles à son expansion et à son rayonnement.

Ces puissances n'agissent pas de la sorte par égard à l'avenir de l'homme, mais bien pour sauvegarder leurs propres intérêts, animées qu'elles sont par des sentiments et visions pervertis perpétuant, ce faisant, le vieux conflit engagé contre l'Islam par ses ennemis il y a plus de dix siècles.

l'évangélisation (Tabchir)

Or, elles sont multiples ces puissances qui n'épargnent aucun effort pour empêcher l'Islam de répandre son rayonnement à travers le monde, et ce, pour le plus grand bonheur de l'homme. En outre, les penseurs et les chercheurs sont en quête d'une alternative civilisationnelle à même de protéger l'homme contre les ravages d'un matérialisme extravagant qui prévaut dans les sociétés modernes. Je me contenterai ici de parler d'une seule puissance, qui, vu son caractère extrêmement dangereux, se révèle représentative à cet égard. Il s'agit de l'évangélisation (Tabchir). Etymologiquement on entend par "tabchir" le fait d'annoncer une bonne nouvelle. Il peut toutefois s'agir d'une mauvaise nouvelle, comme dans ce verset : "Annonce ("bachir") aux hypocrites qu'un châtiment douloureux les attend" (IV, 138). Dans son acception courante, le terme "tabchir" désigne le prosélytisme chrétien, et donc l'évangélisation.

En fait, le terme évoque, de nos jours, le zèle déployé par les adversaires de l'Islam dans le but de barrer la route devant sa propagation, et ébranler la foi de ses adeptes, sinon les en détourner.

Par ailleurs, plusieurs ouvrages ont été consacrés à ce sujet, qui dénoncent les complots montés contre l'Islam et ses adeptes, ainsi que les activités intensives menées par les diverses expéditions de missionnaires en Afrique et en Asie aux fins de répandre le christianisme, aussi bien parmi les musulmans que les non-musulmans(...)

Dans son rapport concernant les activités de l'évangélisation dans les pays arabes, une association islamique basée en Grande Bretagne, révèle des faits terrifiant que chaque musulman doit en être conscient pour se faire une idée aussi précise que possible de l'ampleur de cette activité pernicieuse, laquelle cherche en premier chef la destruction de l'Islam et l'asservissement de ses principaux bastions. A cet égard, les faits suivants sont  éloquents :

1 - Les missions chrétiennes focalisent leurs efforts sur le centre du monde musulman. Pour atteindre cet objectif, jusque là hors de portée, elles ont choisi une des riches villes du monde arabe pour base de leurs activités  (4).

2 - En outre, ces associations opèrent grâce au concours des sociétés étrangères de la région, des domestiques et des cuisiniers travaillant chez des familles musulmanes, ainsi que par l'envoi d'ouvrages de propagande aux centres  culturels attachés aux ambassades en place.

3 - La communauté chrétienne dans les États du Golfe compte 60 mille individus, dont 500 seulement jouissent du statut de citoyen. En revanche, les organismes de propagande religieuse sont au nombre de 53 (11 missions anglaises et 42 américaines).

4 - Parmi les principales organisations de propagande figurent :

a - "l'Association de la Mission Ecclésiastique"; elle opère dans le domaine de la santé et de l'éducation. Son budget s'élevait en 1879 à 2 millions de livres sterling.

b - "L'Amicale de Solidarité avec les Musulmans" qui exerce ses activités de manière directe parmi les musulmans. Elle s'occupe de l'organisation de conférences et de la publication d'ouvrages destinés aux musulmans.

c - "L'Association pour la Christianisation du Moyen Orient", elle s'occupe de la publication et la diffusion d'ouvrages en langue arabe parmi les musulmans. Elle vient de publier l'Évangile pour enfants, une version éditée à Chypre, et diffusée dans la région.

d - "L'Église protestante de la Réformation", opère à son tour dans la même région, avec un budget de 4,5 millions de dollars.

e - "Action de mobilisation" qui a pour charge l'organisation de stages de courte durée au profit de missionnaires bénévoles. Parmi ses autres principales tâches, assurer le contact avec deux navires, transportant à bord une immense bibliothèque.

f - "La Mission Évangéliste unifiée", qui est une organisation internationale dont le champ d'activités englobe aussi bien les domaines de l'éducation et de la santé que les médias. Grâce à un budget de 9 millions de dollars, elle exerce ses activités essentiellement dans l'un des hôpitaux sous sa tutelle.

Le rapport dévoile également les méthodes employées par les missionnaires pour atteindre leurs objectifs, prenant les pays du Golfe à titre d'exemple. Parmi ces méthodes :

I - l'assistance médicale, qui constitue une occasion pour entrer en contact avec les patients avec l'intention de les convertir au christianisme.

II - Les contacts personnels sur les lieux du travail par le biais de professionnels de tous bords (médecins, enseignants, architectes, etc). Ceux-ci usent, à l'adresse de leurs auditeurs, d'un discours engageant et persuasif.

III - La production et la diffusion d'oeuvres littéraires destinées à l'évangélisation des musulmans. Les bibliothèques jouent en ce sens un rôle primordial, notamment la bibliothèque du navire "Logos".

IV - La radio de la mission qui constitue un moyen très efficace. Elle émet en langue arabe à destination de la région du Golfe, à partir de l'Espagne, de la France, du Libéria, et des Séchelles (1).

Le rapport constitue, par les données qu'il fournit un nouveau document alarmant, versé au dossier de l'évangélisation, face à laquelle tout musulman doit  réagir. Et c'est d'autant plus poignant que les missionnaires prétendent que leur religion appelle à la tolérance et décrie le fanatisme. Or, ils adoptent, à l'égard des autres, une attitude de rejet et de haine. En plus, ils s'emploient avec zèle à ébranler leurs croyances, les plongeant dans une situation intenable de confusion et de désarroi où ils perdront toutes les valeurs à même de leur assurer stabilité, sécurité, progrès et développement.

 

Occidentaliser l'enseignement

Mais si alarmant soit-il, le rapport a toutefois omis de mentionner une autre arme éminemment redoutable dans ce domaine, à savoir l'éducation. "L'éducation occidentale agit comme une force érusive sur la solidarité entre les musulmans", affirme un missionnaire (2).

Outre les efforts destinés à occidentaliser l'enseignement dans les pays musulmans, on a fondé des écoles et des universités sous couvert de la promotion scientifique et culturelle. Les établissements, en réalité, prolongement de l'influence tentaculaire du courant évangéliste, ne dispensent pas le moindre savoir porteur du développement ou du progrès technologique. Bien au contraire, les étudiants musulmans qui les fréquentent finissent par se défaire de leur propre culture pour embrasser un autre système de valeurs. Dépouillés ainsi de leur identité nationale, ils s'identifient davantage à la culture acquise à l'école ou université de mission qu'à celle à laquelle ils sont censés appartenir.

l'audio-visuel

Si par le passé, et aujourd'hui encore, les divers procédés de propagande missionnaire se bornent à établir le contact direct à l'intérieur ou à l'extérieur du monde islamique le futur proche verra la mise à profit de l'audio-visuel, par les satellites que les pays s'empressent de mettre sur orbite. De ce fait, cette nouvelle tactique constitue une grande menace, car elle envahira les domiciles et s'imposera inévitablement à tous, sans distinction d'âge.

Certains chercheurs ont attiré l'attention sur le danger des programmes émis par ces satellites, soulignant l'extrême préjudice qu'ils peuvent causer à la culture arabe, et la nécessité de faire face à ce défi pendant qu'il est encore temps.

Mohamed DASSUQI*


* Professeur du droit islamique et de ses fondements, à la faculté de la Charia et des études islamiques. Université de Qatar.

(1) cf. : P1 Alexis Carrel : L'homme, cet inconnu, "la civilisation moderne se trouve en mauvaise posture, parce qu'elle ne nous convient pas. Elle a été construite sans connaissance de notre vraie nature". P54 "L'homme devrait être la mesure de tout. En effet, il est un étranger dans le monde qu'il a créé".  P60.

(1) Dr. Hassab Meâargi, "Interpolateurs de la parole" dans la revue "Al-Mouslim Al-Mouasir", N°84 p62. Dr. Mahmoud Hamdi Zekzouki, "l'orientalisme et l'arrière-plan intellectuel du conflit civilisationnel" dans "la Oumma", p.24.

(2) cf. "Vision du monde islamique" traduit par Mouhib E. al-Khatib et Elyafi.

(1) cf.  journal "Siyassa Kowetia" N°27/05/1983 P6

(2) cf. Ihsane Haqqi, "L'Islam face au défi mondial" P13

(3) cf. Revue "Al Khayria" N°8, novembre 1989 P 61

(4) cf. Pr. Abdel Daoud Chelabi, "Offensive évangéliste", revue "la Oumma" N°9, P 78

(1) cf. Journal "Siyassa Al Khayria", N°27/05/1983

(2) cf. Najib El Kilani, "l'Islam face aux puissances hostiles", Institution mssala, P 21, 2ème édition

(1) cf. Najib El-Kilani, "L'Islam face aux puissances hostiles", pp. 20-21.

(2) Ibidem p.  31.

(3) Ibidem p. 23.

(1) cf. Abi Hilal Al Indunousi, Une nouvelle invasion missionnaire en Indonésie, p. 159, Ed. Lybie.

(1) cf. Farouk Mesahel, "La lutte contre l'évangélisation au sein des étudiants musulmans", in Revue la Umma, N°46.

(1) cf. l'Islam face aux puissances hostiles, P 38.

(2) Ibid, P 33.

(1) cf. Revue "Al Bayane", publiée par le Forum musulman à Londres, N°14, P 74-75.

(2) Ibid, P 76.

(3) Ibid.

(1) cf. Al-Arabi N° 307 P 82.

(2) cf. Al-Arabi  Déc. 1982, P 46.

(3) cf. Al-Fikr Al-Arabi  (la pensée arabe) N° 32 P 108.

(4) cf. Hakki Ihsane, l'Islam au défi mondial P 5.

  • e6un7

 



Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site