referencer site web - referenceur gratuit - $(document).ready(function(){ chargementmenu(); });

Articles divers

"La disparition du racisme, comme c'est le cas chez les Musulmans, est une des réussites les plus marquantes de l'Islam et il y a dans le monde contemporain, une urgente nécessité à propager cette vertu islamique..."

A.J. Toynbee "Civilization on Trial", New York, 1948, p. 205.


Derniers billets publiés

Pourquoi le sang est-il rouge ?

Globules rouges
Hématies du sang humain appelées aussi globules rouges à cause de leur forme et de leur couleur.

La principale substance constitutive du sang, du point de vue fonctionnel, c'est le globule rouge. C'est lui qui transporte l'oxygène des poumons vers les muscles et c'est encore lui qui débarrasse ces derniers de leur principal déchet : le dioxyde de carbone. Le globule rouge contient de l'hémoglobine qui est un pigment rouge. La molécule d'hémoglobine contient des atomes de Fer, c'est lui qui confère au sang sa teinte particulière.

L'élément Fer possède un spectre d'émission qui comporte une raie visible au niveau de la longueur d'onde correspondant à la couleur rouge (à chaque longueur d'onde de la lumière correspond une couleur). Ce spectre est une sorte de « carte d'identité » de l'élément car chaque élément a un spectre différent de celui des autres. Lorsque le Fer est exposé à un faisceau de lumière blanche (addition de toutes les couleurs), il absorbe toutes les longueurs d'ondes visibles et il renvoie seulement des photons dont la longueur d'onde correspond au rouge. L'œil d'un observateur ne voit donc que le rouge.

http://cyberzoide.developpez.com/pourquoi/index.php3?page=sang

http://www.e-monsite.com/manager/#modules__p=blog&onglet=ajout

 

  • e6un7

Les bienfaits thérapeutiques de l'Ambre

Résultat de recherche d'images pour "ambre"

 

L'ambre stimule les défenses immunitaires
L'ambre favorise le processus d'auto-guérison, c'est à dire qu'elle stimule les défenses immunitaires. Voila qui explique pourquoi l'ambre est utilisée en encens. Au Moyen-age, lorsque la peste sévissait, on faisait brûler l'ambre pour combattre les microbes et les virus.

On percoit d'ailleurs ici l'une des vertus principale que l'on attribue à l'ambre : la purification.

Son emploi est conseillé en cas d'infection des voies respiratoires.
Il est également recommandé en cas d'infections bucco-dentaires. Le port d'un collier est alors recommandé pour tous les problèmes de gorge.

Angines, laryngites, pharyngites, l'ambre aurait des vertus et pourrait soulager ces infections.

L'ambre pour soulager les douleurs dentaires
Revenons plus particulièrement aux dents, car l'une des utilisations anciennes consiste à faire porter aux jeunes enfants des colliers d'ambre, rendant la percée des dents moins douloureuse.

Parce que l'ambre semble préserver des végétaux et des animaux, il a été associé à la jeunesse éternelle.

Ainsi les anciennes Romaines en gardaient des morceaux en main, à la cour.

De l'ambre a aussi été découvert dans des tombes égyptiennes. L'ambre est ainsi une pierre chargée d'histoire, un témoignage du passé.

... reconnues par les lithothérapeutes.
L'ambre a des effets bénéfiques sur le sommeil. Outre la facilitation de l'endormissement, et l'amélioration de la qualité du sommeil, on confère à l'ambre des effets contre les cauchemars.

L'Ambre décharge les énergies négatives de celui qui le porte et nous protège ainsi de l'influence des ondes nocives. Une pierre protectrice face aux tensions électromagnétiques mais aussi aux tensions des personnes vous entourant.

Terminons enfin sur le rayonnement de nature magnétique de l'ambre. En cas de douleurs articulaires, arthrose ou traumatologies sportives, l'ambre pourrait rapidement vous soulager.

 

/bienfaits-ambre.htm

  • e6un7

Soubhana Allah: pourquoi y a-t-il des éclipses ?

La mécanique céleste n'est pas très simple : la Terre tourne sur elle-même mais aussi autour du Soleil ; la Lune tourne sur elle-même mais aussi autour de la Terre... Et lorsque parmi toutes les combinaisons possibles de positions de chacun de ces trois astres, ils se retrouvent sur le même axe, avec la Lune et le Soleil du même côté de la Terre : c'est une éclipse.

Quand le Soleil à rendez-vous avec la Lune... Lorsque l'un des deux astres cache l'autre à la Terre, on dit qu'il y a éclipse. Mais il y en a de deux sortes : l'éclipse de Lune (notre satellite naturel est dans le cône d'ombre de la Terre) et l'éclipse de Soleil (le Soleil est caché par la Lune). C'est bien sûr cette dernière qui est la plus spectaculaire car il fait alors nuit (la température baisse !) en pleine journée et ce, pour seulement quelques minutes au maximum.

Schéma d'une éclipse de Soleil
Schéma optique d'une éclipse de Soleil avec trace des rayons lumineux. Ici l'écran fait office de planète Terre.

Le schéma ci-dessus montre le phénomène optique qui intervient lors de l'éclipse de Soleil, ce dernier étant une source étendue (globe très volumineux), on observe une zone d'ombre (éclipse totale, nuit noire) et une autre de pénombre (éclipse partielle, nuit relative). Alors qu'avec une source de lumière ponctuelle (réduite à un point élémentaire), on n'aurait pas obtenu de pénombre, seulement une ombre totale plus grande. Du fait du déplacement des deux astres, l'ombre portée circulaire à un instant donnée représente en fait une bande longiligne si on totalise l'ensemble du déplacement. Concernant l'éclipse de Soleil du 11 août 1999, cette bande s'étant de la France jusqu'en Turquie, en passant par la Belgique, la Roumanie, etc. La prochaine visible en France n'aura lieu qu'en 2081 !

Schéma d'une éclipse de Lune
Eclipse de Lune : notre satellite naturel est dans le cône d'ombre de la Terre.

La mécanique céleste étudie le comportement, l'évolution des planètes qui, à l'échelle du système solaire, sont des systèmes relativement stables et la prédiction des trajectoires à long terme de ces astres est relativement simple et sûr. C'est pourquoi depuis des millénaires l'homme est capable de prédire la position de la lune, la durée du jour et... les éclipses.

Les éclipses totales du Soleil permettent d'observer les protubéances qui parcourent la surface du Soleil. Les observations ont permet de mettre en évidence un cycle d'activité très intance de 11 ans. Outre le spéctacle qu'offre les éclipses, leur utilité scientifique est incontestable.

http://cyberzoide.developpez.com/pourquoi/index.php3?page=eclipse

  • e6un7

 

 

Un papier imprimable 80 fois sans encre

Une équipe de chercheurs américaine et chinoise travaillent au développement d’un papier imprimable sans encre. Résultat d’un processus chimique composé de dioxyde de titane et de bleu de Prusse appliqué, le papier est imprimable 80 fois sans encre.

Le mélange chimique développé par les chercheurs réagit aux rayons ultra-violets. L’exposition du papier aux rayons UV attire les électrons de dioxydes de titane vers les nanoparticules de bleu de Prusse les faisant passer du bleu au blanc.

Après plusieurs jours ou au contact de la chaleur (à une température de 120°), le contenu imprimé s’efface de lui-même. L’opération peut se répéter jusqu’à 80 fois sans ajout d’encre, explique Yadong Yin, un des concepteurs de cette solution.

Cette solution innovante est développée par des chercheurs de l’université de Shandong (Chine), de l’université de Californie à Riverside et du Laboratoire national Lawrence Berkley (États-Unis).

Prochaine étape pour l’équipe de chercheurs : construire une imprimante laser compatible avec le papier utilisé afin d’envisager une production rapide. Autre axe de recherche, le développement de ce procédé d’impression pour des textes en couleurs.

Pour les scientifiques, cette innovation pourrait "avoir un impact économique et environnemental important pour nos sociétés modernes". L’utilisation de l’impression sans encre pourrait par exemple s’appliquer à des impressions temporaires : publicité, presse, etc.

 

 

https://www.graphiline.com/article/25751/un-papier-imprimable-80-encre

Pourquoi nous souvenons-nous de certains rêves et pas d’autres ?

 

Pourquoi nous souvenons-nous de certains rêves et pas d’autres ? Parce que cela implique un mécanisme du cerveau qui contrôle si nous devons nous rappeler ou oublier des choses quand nous sommes éveillés.

C’est ce que déclarent Luigi De Gennaro de l’Université de Rome et son équipe, qui ont eu recours à l’électroencéphalogramme (EEG) pour enregistrer l’activité cérébrale d’étudiants pendant qu’ils dormaient. L’équipe a enregistré 65 étudiants : 30 qui se réveillaient habituellement tout en ayant des mouvements oculaires rapides (REM) pendant leur sommeil, et 35 qui s’éveillaient à l’étape 2 d’un sommeil sans REM. Environ les deux tiers des deux groupes se sont souvenus de leurs rêves pendant l’étude.

Ceux qui se réveillaient durant un sommeil REM et qui se rappelaient bien de leurs rêves étaient plus susceptibles d’afficher un mode d’oscillation de l’électroencéphalogramme appelé "ondes thêta" dans les régions du cortex frontal et préfrontal – les régions du cerveau où la plupart de nos pensées avancées apparaissent. "Le type d’oscillation de l’EEG et la région corticale impliquée sont les mêmes que celles qui comptent pour se remémorer les souvenirs chez les sujets éveillés" dit De Gennaro.

Chez les sujets qui sont éveillés sans mouvements oculaires rapides, ceux qui se souvenaient de leurs rêves avaient des modèles d’activité des ondes alpha dans le lobe temporal droit, qui est impliqué dans la reconnaissance des événements émotionnels, et qui rassemble l’activité connue comme étant majeure pour les souvenirs pendant la période d’éveil [1].

Le résultat est que même quand nous sommes endormis, les mêmes régions de nos cerveaux sont en alerte pour se souvenir de certaines choses. Il y a souvent des événements qui sont émotionnellement chargés et que le cerveau considère comme importants, que nous soyons éveillés ou non.

De Gennero déclare que ses résultats constituent les premières preuves que la physiologie par lesquels les souvenirs sont stockés est la même que nous soyons éveillés ou endormis. "Ces résultats sont similaires aux modèles d’EEG connus dans la recollection des souvenirs éveillés, ce qui suppose un continuum des processus à travers le cycle éveil-sommeil" dit Michael Czisch, qui a étudié le sommeil à l’Institut Max Planck de Munich.

 

http://www.insoliscience.fr/

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site